forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 Un noël étonnant (sebrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1261
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Un noël étonnant (sebrian) Mar 12 Déc - 19:10

Les festivités de Noël se sont déroulées à merveille. L'ensemble de la famille a festoyé à s'en rendre l'estomac. Tamara est venue avec eux pour fêter Noël avec la famille de son père qu'elle découvre petit à petit jour après jour. Sebastian est aux anges, son sourire a rayonné toute la soirée. Simplement vêtu de son bas de pyjamas, il se brosse les dents, prêt à retrouver son homme qui semble tarder à venir se laver les dents : "Adri ?" Il questionne intrigué.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1281
age : 34
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Mar 12 Déc - 19:17

Adrian profite de l'attention de son amant sur son père, pour rejoindre leur chambre provisoire. Il prépare ce qu'il avait en tête pour un cadeau plus personnel ; il dépose les bougies, les allume avec l'encens tire la couette pour rendre cela plus confortable. Il entend pourtant la voie inquiète de son homme résonner à travers la pièce. Il le rejoint dans la salle de bain et l'étreint dans son dos, en le regardant dans le miroir. Il dépose un baiser derrière son oreille. "Lave ton petit cul et rejoins-moi." Il dit en souriant, avant de se décoller pour repartir dans la chambre et l'attendre allongé, seulement vêtu d'un boxer.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1261
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Mar 12 Déc - 19:18

Il se demande ce que fait son mari, l'interpelle pour obtenir une réponse, qui lui permettra d'entrevoir un peu le mystère. Il semble obtenir l'attention de son homme, qui le rejoint et glisse ses bras autour de sa hanche pour l'étreindre. Il savoure ce toucher, le contact de son corps contre le sien, la caresse de ses lèvres proches de son oreille. Il lui ordonne de laver ses reins, ce qui le surprend et le rend encore plus curieux. Il ne sait pas où il veut en venir, mais n'a pas la possibilité d'en savoir plus, puisque son amant s'éclipse de nouveau. Il n'a aucune idée de ce que son amant lui réserve, mais en bon amant, il vient prendre une douche rapide, savonne cette partie de son anatomie qui n'a plus vraiment de secret pour son homme. Cela l'amuse sur le moment avant de s'extirper de la cabine et enfiler de nouveau son boxer. Il finit par retrouver sa chambre qu'il partage avec son mari. La vision qui l'attend est délicieuse. Cela déclenche naturellement son sourire et il savoure du regard ce corps qui l'envoute naturellement. Il se mordille la lèvre, observe les bougies disposées pour donner une ambiance tamisée. : "Eh bien quelle surprise ! Dois-je comprendre que j'ai été sage ?" Il questionne en se rapprochant de son homme qu'il vient rejoindre en montant sur le lit. Sa bouche retrouve sa comparse et il l'embrasse tendrement, mais avec sensualité : "Qu'est ce que tu me réserves ?" Il rajoute contre ses lèvres en le détaillant avec intensité. Il sait qu'il va à tout instant devoir basculer sur le matelas, mais il le fera sous son commandement.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1281
age : 34
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Sam 6 Jan - 18:53

Adrian rejoint son époux dans la salle de bain, pour lui indiquer seulement une action à accomplir, en prenant le soin de garder le mystère. Lorsqu'il lui a transmis, il retourne dans la chambre pour finaliser la décoration mise en place. Il dépose des bougies, de l'encens, et s'installe ensuite en boxer sur le lit. Sebastian ne tarde pas à le rejoindre et il laisse entrevoir tout son étonnement. Il aime surprendre son homme, même s'il est rare qu'il s'y applique. Sebastian monte finalement sur le lit et le recouvre de son corps. Sans attendre, ses mains glissent en bain de son dos, puis sur ses fesses. Il le caresse en-dessous du tissu et le regarde avec cette pointe de désir évidente. « Il faut croire, le père noël a voulu être généreux. » Leurs lèvres s'assemblent pour un baiser sensuel, tandis qu'Adrian profite encore de toucher son fessier dans des actions fermes mais érotiques. « Une nuit torride. Et de la patience. » Il l'embrasse de nouveau, avant de le scruter tendrement. Il lui a reproché récemment de ne pas prendre son temps, de sauter les préliminaires bien souvent. Au début, l'esprit d'Adrian a percuté cette information comme quelque chose de très péjoratif et insultant. Désormais, il a bien l'intention de le faire jouir avec lenteur et d'accéder à son désir.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1261
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Sam 6 Jan - 23:25

Sebastian retrouve son amant dans la chambre où il a grandi. Contre toute attente, il retrouve une chambre décorée dans une ambiance tamisée, comme à chaque fois qu’Adrian souhaite lui faire une surprise. L’Hispanique y est sensible, vient retrouver le corps de son amant sur le lit en prenant place au-dessus de lui. Il offre une vision plaisante à son amant, qui ne manque pas de venir caresser ses fesses en dessous du tissu. Ce contact est toujours électrisant, malgré les mois et années qui défilent. Adrian a un pouvoir enivrant sur son être et il n’y résiste jamais. « Bonne nouvelle. » Il murmure contre ses lèvres dans un sourire espiègle avant de l’embrasser. Adrian accentue la pression de ses doigts et Sebastian doit avouer que c’est très plaisant. Il se questionne sur ses projets. La réponse lui arrache un sourire réjouissant. Il comprend le message évoqué et le regarde avec une affection inconditionnelle. Son regard est pétillant alors qu’il vient doucement caresser sa nuque. « J’aime beaucoup cette idée, même si je sens que tu vas me rendre dingues. » Il a ce pouvoir inconditionnel sur sa chair, c’est une réalité qu’il ne peut nier. Il l’enflamme naturellement par ses baisers et caresses. Sebastian est faible face à son homme et il le sait.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1281
age : 34
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Dim 7 Jan - 0:13

Adrian désire le contenter et satisfaire les besoins qu'il a souvent soulignés. Alors il s'applique pour tenter d'éveiller sa curiosité et son appétit. Les bougies et l'encens sont de mise pour parfaire cette ambiance exquise, et semblent plaire à Sebastian puisqu'il ne tarde pas à se loger contre lui. Le blond en profite bien pour caresser ses fesses et commencer à échauffer ses reins. « C'est bien le but. Quel en serait mon intérêt sinon ? » Il caresse son visage, avec ce sourire charmeur collé sur le visage. Il l'observe avec cette pointe d'amusement indéniable, comme chaque fois qu'il se comporte en parfait prétentieux. Il n'a aucun doute sur la perturbation des sens de Sebastian, et compte bien les chambouler encore. Il ne manie pas encore parfaitement l'art de faire l'amour comme le voudrait l'esprit de son époux, pourtant il comprend de mieux en mieux ce qu'il attend de lui. Alors il exerce une légère pression, sans aucune violence, au niveau de son bassin, pour le retourner contre le lit et imposer son propre corps au sien. Il glisse ses deux bras à côté de son visage pour se retenir au-dessus de lui et continuer de l'observer avec cette tendresse inqualifiable. Il abaisse seulement sa tête pour embrasser furtivement son amant, avant de lui sourire. C'est à ce moment qu'il commence sa démarche et parcourt son cou et son torse de ses lèvres. Il ne descend pas plus bas, s'attarde à ses parties, sans relâcher la pression de sa bouche contre sa chair. Ce sont des pressions qui n'ont rien de ferme, qui frôlent sa peau pour la rendre plus chaude. Il n'apprécie pas spécialement rester longtemps à un même endroit, il trouve cela plutôt ennuyeux, mais il veut bien céder, de temps en temps, si ça lui permet de frémir, de gémir plus longtemps.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1261
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Lun 15 Jan - 11:35

La curiosité de l’hispanique est piquée à vif. Il est curieux de connaitre les projets de son amant. Il est vrai que leur échange au sujet de leur manière de faire l’amour a été plutôt douloureux, mais Sebastian ne pouvait plus se taire. S’il apprécie la luxure toujours ouverte par son amant, elle manque parfois de préliminaires. Cela ne le dérange pas forcément, mais il ne peut pas s’empêcher d’en désirer de son côté, d’en avoir besoin, car il trouve cela merveilleux de pouvoir se donner totalement au pouvoir de son homme, sans aucune fougue. Sebastian a juste besoin d’un équilibre et s’ils n’en ont pas reparlé depuis, Sebastian sait parfaitement que cela a travaillé son mari, au point de l’amener à céder à ses désirs. En conséquence, Sebastian savoure cette initiative. Il compte bien se donner une nouvelle fois à son homme, sans restriction et juste savourer ce qu’il va lui donner. Au fond de lui, il espère que cela conviendra et plaira à son homme. C’est tout ce qu’il désire. Il veut juste trouver un équilibre entre leurs deux besoins, faire des concessions, comme ils ont l’habitude de le faire. Il laisse leur complicité emplir la pièce. Son sourire est amusé, ses prunelles brillent de cette douceur tant son amour éclate naturellement pour son homme. Il se retrouve basculer sur le lit. Il n’émet aucune résistance, laisse son amant prendre place au-dessus de lui. Il affectionne la virilité sauvage qu’il dégage. Sa bête qu’il aime apprivoiser et voir se consumer pour lui. Il aime la tendresse qui se peint dans son regard, tout comme la caresse de sa bouche contre la sienne. Il lui sourit à son tour, le regard brillant tandis qu’il le sentir partir à la conquête de son cou. Zone sensible de son anatomie, Sebastian se pince la lèvre, inspire profondément et savoure la caresse frivole de cette bouche qu’il aime tellement sentir sur sa peau. Les touchers sont délicats, voluptueux, accentuent le rythme de sa respiration qu’il a du mal à garder calme. Cela titille ses sens, sa chair tandis que cette bouche glisse sur son torse, se glisse sur son sternum, ses pectoraux. Sa respiration s’endiable petit à petit. Il l’observe comme il peut, son trouble s’accentue à chaque fois qu’Adrian établit le contact visuel. Et il titille d’autant plus sa chair. Cela l’excite, le rend plus gourmand. Il ne peut s’empêcher de frôler sa nuque du bout de ses doigt, de la caresser, l’inciter à poursuivre cette exquise torture. Son souffle devient plus fort, au point que des légers soupirs s’en extirpent. Il est sous le charme de ses pressions.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1281
age : 34
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Lun 15 Jan - 12:08

Adrian s'applique pour ce cadeau de noël particulier. Il compose une ambiance romantique dans laquelle Sebastian pourra s'émerveiller. Quand son homme le rejoint, il poursuit cette démarche et éveille son corps tout doucement. Il commence par une caresse ferme contre son fessier bombé, avant de prendre place au-dessus de lui pour lui offrir un baiser passionné, puis des frôlements lascifs contre son cou et torse de sa bouche. Il titille sa peau, accentue la pression de ses lèvres pour enflammer son corps. En récompense de ses actions, Adrian reçoit plusieurs gémissements profonds et empreints de cette excitation qui semble l'habiter. Il aime entendre ces marques de désir, voir l'effet qu'il lui fait. C'est agréable de lui transmettre autant de plaisir, de donner, même s'il a encore du mal à s'habituer à cette manoeuvre et à s'attarder sur son corps. Il est seulement motivé par les petits cris qui s'extirper de sa bouche. Alors il continue son chemin, quitte son corps et parcoure son ventre, ses aines, et juste au-dessus de son sexe. Il savoure le rythme accéléré de sa respiration, et il ne le lâche pas du regard, guette toutes ses réactions. "Le papa noël a vraiment voulu être généreux cette année... Il paraît que tu as été un bon garçon tout au long." C'est sa manière de le remercier d'être toujours présent, dans n'importe quel moment, mais aussi de lui préciser combien il est une âme charitable à qui l'on doit beaucoup de reconnaissance et d'amour. Le message transmis est très subtile, Adrian ayant toujours de la difficulté à s'exprimer autrement que par des idées imagées. Après ces quelques mots prononcés, il se redresse et retire le boxer de son époux en lui soulevant les jambes et en le toisant sensuellement. Il s'abaisse de nouveau, se fait une place entre ses jambes. Sa main s'empare de sa virilité et commence à le masturber, sans que cette paire de yeux ne cesse de le fixer. Il aime voir son homme savourer ce plaisir. Lorsque son sexe a bien durci, sa langue parcourt son sexe en longueur, avant de le laisser s'insinuer un peu au creux de sa bouche. Il ne la fond pas profondément généralement, déjà peu habitué à sucer quelqu'un. Il lui accorde une fellation en tentant de ne pas ressentir cette pointe de malaise au fond de ses tripes.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1261
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian) Mer 24 Jan - 19:18

Sebastian succombe naturellement à ses touchers délicieux. La caresse des lèvres de son homme est enivrante et titille ses sens avec une aisance incomparable. Il frôle ces parties sensibles, s’attarde avec merveille sur ses points, qui ne font qu’accroitre sa soumission. Adrian est en mesure de faire ce qu’il veut de lui lorsqu’il s’adonne à ses cajoleries si bénéfiques. Sebastian en est friand, en redemande en exprimant le plaisir qui le gagne. Sa peau s’enflamme, son cœur s’emballe et ses sens éveillés enivre son esprit. Il se laisse emporté par cet océan de sensations exquises, qui ne font que s’accroitre sous la pression humide de ses lèvres. Il savoure tout en lui communicant son plaisir, sa douceur en logeant ses doigts fins dans la chevelure d’or de son amant. Il souffle le prénom de cet homme, rit doucement à sa remarque tandis que ses lèvres glissent sur son ventre. « Il parait aussi que tu aimes bien me faire gémir de plaisir dans ma chambre d’adolescent. » Il souffle dans un sourire complice alors que son regard plonge dans le sien. C’est une constatation qu’il se fait. Sa chambre d’enfant a perdu toute innocence à cause de cet homme, mais leurs étreintes en ces lieux ont toujours une saveur bien unique, qui imprègnent son esprit. « Si on nous taquine demain matin, ce sera ta faute. » Il déclare dans une petite moue taquine avant de laisser un gémissement s’exprimer de nouveau. Le frôlement de sa barbe contre sa peau sensible, l’humidité de sa bouche contre son aine lui retournent les tripes. Il inspire profondément, accentue légèrement la pression de ses doigts dans ses cheveux pour lui partager le plaisir qu’il lui offre. Sa virilité se sent à l’étroit, prisonnière de ce morceau de tissu, qui l’empêche d’exprimer son humeur joyeuse. Une excitation que le regard pénétrant et gourmand de son amant ne fait qu’accroitre en le fixant de cette manière. Son rythme cardiaque est endiablé et il devient une poupée entre ses doigts. Un pouvoir qu’il lui donne sans concession, laissant son excitation s’affirmer sous le regard brûlant de son amant. Un amant qui se montre plus gourmand, plus ambitieux et qui rend son ambition encore plus puissante. La caresse de ses doigts, sa poigne autour de sa protubérance est délicieuse. Ses cuisses s’ouvrent plus intimement à son initiative, des gémissements de plaisirs s’en extirpe et se font plus nombreux face aux actions de son mari, qui met en application ses demandes avec une sensualité délicieuse. Adrian le torture, enflamme sa peau avec expertise au point de lui faire perdre toute connaissance. Pour la première fois depuis des mois, il lui offre une montée en excitation totale et profonde, au point de rendre leur étreinte intime plus violente qu’en accoutumé. Dieu qu’il aime lorsqu’Adrian domine son corps de cette manière. Il est tout simplement irrésistible.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Un noël étonnant (sebrian)

Revenir en haut Aller en bas

Un noël étonnant (sebrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un spectacle étonnant
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» Un duo étonnant...
» animaux au pelage étonnant
» Un étonnant cours particulier (PV Isabella) [Salle sur demande]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: sebrian-