forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 une discussion forte délicate (maxden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 187
age : 30
Date d'inscription : 18/03/2016

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden) Mer 28 Fév - 17:18

Aiden s’efforce du mieux qu’il peut d’écouter et comprendre son amant. Il est attentif au moindre de ces mots, même si indirectement, Maximilian réduit ses espoirs à néant. Il n’est pas certain qu’il soit prêt à le partager avec quiconque. Leur conception de la luxure s’éloigne un peu trop de l’autre. Le sexe est un jeu pour Aiden, qui peut prendre un sens différent avec la bonne personne, mais il n’a pas envie que d’expérimenter ce plaisir à deux. Ce qui n’est pas le cas de Maximilian. Il a baisé par le passé, mais aujourd’hui, il ne semble vivre que pour la luxure avec lui et cela semble bien compliqué à changer. Aiden en prend conscience, même s’il est en grande partie responsable de cette cruelle dépendance. « Sans doute, mais je n’y ai jamais amené mon mec. J’ai toujours fait ça avec des potes. » Il déclare pour lui faire comprendre qu’il ne sait pas plus de choses que lui, qu’il rentre en terrain inconnu et qu’il flippe. Oui, il flippe à mort de détruire tout le bienfondé de leur relation et que Maximilian décide clairement de lui rendre sa liberté. Aiden ne le veut pas, même si cela lui permettrait de reprendre ses vieilles habitudes de petit con séducteur, mais il aurait le cœur brisé, chose qu’il a déjà dû encaisser et qui a été difficile une fois. Seulement, il a besoin également de cette liberté-là, parce qu’elle lui confère un contrôle qu’il ne veut pas perdre. Il n’y peut rien, il a besoin de cela. Alors, il propose une alternative qui pourrait fonctionner. Il n’est sûr de rien, mais sent déjà que Maximilian se braque à cette idée. Il n’a pas besoin de hausser la voix pour le faire, le choix de ses mots le fait pour lui. « On abandonne cette idée alors. » Il lâche plus froidement qu’il ne le voudrait, sans doute parce que ça le rend nerveux tout cela. Il a presque envie de couper court à la conversation pour oublier ce qu’ils viennent d’échanger. « Le but n’est pas que ce soit plus enivrant que la luxure à deux. Je n’en sais rien, j’aimerai juste essayer, voir ce que cela peut me procurer de le faire avec mon mec, de faire comme eux le font sans tabou. » Il s’exprime assez abruptement en se pinçant la lèvre. « Désolé. Je ne veux pas être abrupt. » Il s’excuse en glissant sa main dans ses cheveux. « J’aimerai juste que tu arrêtes de réfléchir, de douter. Tu continues de douter perpétuellement. Fais-moi confiance. Tu pourrais vraiment prendre ton pied si tu te laissais juste tenter et non hanter par tes doutes. » Sa voix n’exprime aucune hargne. Il est juste complètement perdu dans la voie qu’il doit prendre. Doit-il vraiment abandonner cette idée ? Son mécanisme d’autodéfense est activé, il le sent, alors il se redresse sur le lit pour tenter d’amoindrir cette frustration profonde qui le dévore. « Je ne sais pas ce qui est le mieux sincèrement. Sebastian ou un parfait inconnu ? S’il faut que je la joue franchement ou que je te l’impose sans te le dire ? » Il questionne sans réellement attendre de réponse. Il se sent complètement désorienté. Il a es idées en tête, des possibilités, mais toute bien éloignée de ce que son amant a laissé évoquer comme possibilité. Quel mec, inconnu de plus est accepterait de venir les voir faire l’amour sans pouvoir y gouter. Sebastian était l’homme parfait à ses yeux. Il n’a aucun passif amoureux avec eux et en plus de cela, il est complètement accro à son mari. Il n’y avait pas mieux à ces yeux et sans doute que Maximilian l’aurait vu aussi, s’il n’avait pas laissé une part de rancune et de jalousie envahir ses pensées. Il ne peut pas lui en vouloir, mais il est clairement évident qu’il perd tout espoir et à cet instant, il est presque en train de se résigner. Il devra se contenter de vivre ces expériences seul, loin du regard de son homme, comme s’il faisait quelque chose de mal et qu’il le trahissait. Il ne le voit pas du tout comme ça.

_________________
L'amitié est la similitude des âmes.
L'amitié est une âme en deux corps. Elle double les joies et réduit de moitié les peines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 162
age : 44
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden) Sam 3 Mar - 11:47

Le langage des mots après le langage des corps.
FEAT. | Aiden

Le terrain de cette discussion est sinueux, voir miné. Nous ne l’avons jamais vraiment abordé sans heurts et sans douleur. Je ne sais pas trop quelle quête tu recherches dans ce genre d’expérience. C’est assez déroutant pour moi. Je comprends ce que tu désires. Un interdit qui rendrait peut être notre luxure plus grisante si j’arrivais à briser mes chaines. Mais cela me fout la trouille. C’est un terrain inconnu pour moi. Une pente glissante qui m’effraie comme je ne l’ai jamais été. C’est un terrain dont tu connais certains codes même si sur ce coup là, tu y vas autant à l’aveugle que moi. Ce qui me rend encore plus fébrile. Est ce que cette expérience va nous rendre plus fort si on essaie ? Ou bien va-t-elle complètement nous détruire ? « Je comprends. Cela ne te rend pas la tâche plus facile. Et au fond de toi tu penses que cela peut être positif .. pour nous .. pour notre couple .. ou tu as la trouille comme moi que tout parte en vrille. » J’ai besoin de savoir si les doutes et les craintes qui m’habitent sont les mêmes pour toi. J’ai souvent pris des risques dans ma vie professionnelle, cherchant juste à être le meilleur et à obtenir ce que je voulais. Tu es aussi de cette trempe. Mais là cette idée me fait peur. Parce que je ne sais pas vers quoi elle pourrait nous faire glisser, ni comment elle pourrait nous malmener. Te perdre serait me perdre aussi. J’essaie de voir des solutions à ce problème plus qu’épineux et tu en fais de même. Mais la peur reste là bien loger au fond de mes tripes. Je sens bien dans le son de ta voix que cela te blase, tu as surement la sensation de tourner en rond. Et tout ce que je veux c’est te rendre heureux. Mais le prix de notre bonheur vaut-il le risque du sacrifice ? « Je n’ai pas dis ça. » Je parle calmement et honnêtement. Je ne veux pas prendre le risque de te braquer. Je sais à quel point des mots mal prononcés peuvent te fermer comme une huitre. Et ce n’est pas le but que je recherche. Je voudrais pouvoir te dire oui sans aucune appréhension. Me lancer tête baissée dans cette expérience. Mais cela reste compliqué et complexe pour moi. « Pas grave, je me doute que cette discussion te mets à cran. Je ne suis pas le partenaire idéal pour parler de tout ça. Même si j’adore parler sexe avec toi. » Je souris, essayant de me détendre comme je le peux suite à tes mots. Je te sens plus tendu et d’une certaine façon cela me fait mal. « Je te fais confiance. Mais cela ne me lève pas ma trouille. Parce qu’il y a ce facteur inconnu dans l’équation et que je ne sais pas comment je vais le gérer. Alexander est resté à l’écart. Sebastian le restera aussi. Mais après .. » Difficile de ne pas penser au fait qu’un autre viendrait se joindre à la jointe. « Ils font quoi Sebastian et Adrian ? Juste se faire mâter ou bien ils partagent et se laissent toucher et embrasser. » Je te regarde cherchant à capter ton attention. Je te sens las et perdu. Comme si cette situation n’avait pas de solution. En tout cas de solution qui ne soit ni blessante, ni éprouvante pour l’un comme pour l’autre. Un vrai casse tête chinois. Tes dernières remarques sont troublantes. Je dois en penser quoi ? Je m’approche et je frôle tes lèvres des miennes. Je te sens lointain comme résigné dans cette quête que tu sens perdu d’avantage. « Toi tu voudrais quoi ? Enfin je veux dire aller jusqu’où. Juste que l’on nous mate ou encore plus loin. » Je laisse mon regard se perdre dans le tien. Je ne sais pas pourquoi mon cœur s’emballe, la frousse surement. La peur de dire un mot qui ne passera pas. « Tu es conscient qu’un inconnu qui va nous regarder va avoir envie de participer. A un moment ou un autre cela va nous tomber dessus. Et l’idée Sebastian ne va être qu’une alternative surtout si tu désires plus. Est-ce que tu es prêt à l’accepter ? Prêt à ce que l’on touche mon corps ou que l’on m’embrasse. Est-ce que tu es prêt à voir ma peau peut être frissonner sous d’autres doigts ou bien me voir bander alors que ce n’est pas ta bouche qui vient me sucer. Tu es prêt à vivre ça Aiden ? » Mes doigts glissent avec tendresse sur tes courbes. Je sais que moi je ne pourrais pas le supporter. Même si je sais que d’autres mains et d’autres lèvres dévorent parfois encore ton corps. Et te dire non serait la porte ouverte à courir après cette luxure que je ne sais pas comment t’offrir sans en souffrir.  
Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 187
age : 30
Date d'inscription : 18/03/2016

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden) Lun 5 Mar - 11:24

« Bien sûr que j’ai la trouille Maximilian. » Il déclare dans un soupir tout en inspirant profondément. « Au fond de moi, je voudrai que ce soit positif pour nous, pour notre couple, que ce soit un jeu de plus entre nous, mais je sais très bien que je peux me tromper et que tu décides d’arrêter les pots cassés comme la dernière fois. » Il avoue avec une certaine fébrilité dans la voix. Aiden ne peut pas lutter contre sa nature, ni même ses désirs. Ils sont clairement différents de son amant et sans doute qu’ils sont incompatibles, mais malheureusement cela ne remet pas en cause ce qu’il éprouve pour cet homme. Ce serait sans doute plus simple, mais c’est impossible. Il l’a dans la peau. Alors lorsqu’il sent Maximilian se braquer face à l’idée évoquée, Aiden désire mettre un terme à cet échange. Rien de bon ne pourra en être retiré. C’est ce qu’il pense à cet instant. Seulement, il est contraint à répondre aux interrogations de son amant. Il sent la nervosité lui prendre la gorge et l’amertume le rend plus abrupt qu’il ne le devrait. Cela ne fait qu’accroitre sa fébrilité qu’il tente d’étouffer comme il le peut. Maximilian essaye d’être rassurant, mais cela semble un exercice difficile à réaliser. Aiden est tendu, alors lorsque Maximilian demande plus de détails, Aiden s’exécute simplement dans une voix légèrement troublée. « Ils y sont allés par étape. D’accord des joutes qu’entre les deux. Après Adrian a laissé Sebastian se faire caresser et sucer pendant qu’il le dévorait de ses lèvres et de ses reins. Parfois c’est Adrian qui savoure la pipe d’un autre homme pendant que Sebastian l’embrasse et le caresse. L’autre mec est juste là pour agrémenter le jeu charnel, titiller la possessivité, mais également faire gonfler la complicité. Ils n’ont pas le droit de les embrasser sur les lèvres, ils peuvent juste dévorer les parties du corps. » Il détaille pour lui donner des détails qu’il a reçu de son ami. Il n’a jamais cherché à savoir si Adrian ou Sebastian avait le droit de prendre les reins de cet homme. Il sait juste que souvent Sebastian se fait masturber et rend les caresses à l’autre et que parfois un autre mec vient prendre les reins de l’homme en question. Aiden sait juste que cette idée l’excite cruellement. C’est son univers, la luxure comme il l’a savouré durant des années. Difficile de trouver cela déplaisant, quand ça fait partie de sa normalité. Aiden est tellement désorienté par tout cela qu’il est sur le point de se résigner. Maximilian vient chercher ses lèvres doucement. Aiden le laisse faire. Il reste muet face à ses questions. Il sait que la réponse ne plaira pas à Maximilian alors il tarde à l’exprimer. Il inspire profondément, se pince la lèvre. « J’ai déjà répondu à cette question, Maximilian… » Il déclare simplement en baisant le regard. Sa voix est que murmure. « Et la réponse ne te plait pas. Je serai capable de voir un autre homme te toucher ou te sucer. Tes lèvres et tes reins m’appartiennent. Tout le reste aussi et qu’importe si ta peau frisonne sous d’autres doigts ou lèvres, je sais que c’est mes doigts, ma bouche et mes reins qui te feront jouir. Tout cela n’est qu’un jeu pour moi, rendre les sensations plus nombreuses et enivrantes. Je ne sais pas comment te le décrire autrement. Si déjà tu acceptais de découvrir ce monde et te laisser aller, sans te prendre la tête, j’en serai satisfait. » Il conclut simplement en se massant la nuque. Il sent qu’il a lâché une véritable bombe et craint réellement la réaction de son amant. Cela le perturbe réellement.

_________________
L'amitié est la similitude des âmes.
L'amitié est une âme en deux corps. Elle double les joies et réduit de moitié les peines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 162
age : 44
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden) Lun 5 Mar - 16:03

Le langage des mots après le langage des corps.
FEAT. | Aiden

« Je voudrais tellement que tout soit plus simple et qu’il ne sorte que du positif de cette discussion. » Ma voix est fébrile mais je ne suis pas le seul à être dans ce cas. « Je peux juste t’assurer que je n’ai pas l’intention de faire la même connerie .. même si parfois c’est compliqué. » Je sais parfaitement de quoi tu parles. Je t’aime mais l’idée de vivre sans toi est insupportable. Après l’idée de te partager reste douloureuse. J’évite d’y penser ou de me laisser bouffer par cette crainte d’un jour passer au second plan. C’est peut être pour ça aussi que je fais tout pour que cette discussion ne soit pas trop un calvaire et aboutisse. Je reste calme, et j’essaie de voir des pistes qui pourraient peut être nous offrir une solution. Ou du moins nous la faire entrevoir. Je veux laisser une chance à cette luxure dont tu es tellement accro et que tu aimerais partager avec moi. L’amour n’est-il pas fait de concession et de confiance ? Même si pour moi sur ce coup là c’est difficile de faire des concessions. Je cherche à en savoir un peu plus par rapport à ce que vivent Sebastian et Adrian. Pas que je sois voyeur, juste pour comprendre comment cela fonctionne entre eux. Ce qu’ils acceptent vraiment au sein de cette sexualité plus libre. Tu réponds sans détour, me mettant encore une fois, devant le fait que tu partages sans problème ce genre de discussion avec eux. Pour moi cela serait plus délicat, j’ai bien vu au bar quand Adrian est venu me titiller. J’ai eu envie de le tuer. C’est tellement personnel et intime ce genre de sujet. Je t’écoute me demandant par quel mécanisme on peut en arriver à fonctionner de cette façon. Comment tout peut avancer dans le couple sans qu’il n’y ait de sensation de frustration ou de jalousie ou de douleur ? « Je pense que cela doit être quand même source de conflit parfois .. tout ne doit pas être simple .. surtout quand on aime son partenaire. Pas spécialement entre les deux mais intérieurement. » Cela ne doit pas être évident de voir un autre provoquer ou distiller du plaisir à son partenaire. Sans se laisser bercer par d’autres émotions. Je ne cherche pas à en savoir plus, j’essaie juste de voir ce qui pourrait t’exciter le plus dans cette forme de sexualité. Ce que tu voudrais vraiment et jusqu’où tu serais prêt à aller. Même si tu as déjà évoqué ce sujet. Ce que tu ne manques pas de me rappeler. J’aimerais parfois que tu sois un peu jaloux. Tu comprendrais peut être plus facilement combien pour moi c’est compliqué d’y voir clair dans cette démarche. Parce que c’est difficile de me faire à ces idées. « C’est toujours autant déstabilisant de t’entendre dire ce genre de chose. » Je te regarde alors que tu te masses la nuque. « Tu n’éprouverais aucune jalousie .. aucune frustration .. parce que moi j’aurais de la difficulté à ne voir que le plaisir dans une scène pareille .. ta queue dans la bouche d’un autre  .. j’aurais du mal .. même en me disant que c’est moi que tu aimes et à moi que tu fais vraiment l’amour .. c’est complexe  .. enfin c’est mon ressenti là en imaginant la situation. Cela peut devenir un jeu dangereux. » Je passe ma main sous ton menton pour relever ton visage vers moi et laisser nos regards se fondre l’un dans l’autre. « Je t’aime Aiden .. je ne sais pas comment tout cela va tourner ... » Je laisse mes doigts glisser sur ton visage, effleurant tes lèvres. « Mais je veux bien réessayer .. avec Seb si tu penses que cela peut être un atout dans la démarche .. je ne te promets rien .. et j’essaierais de ne pas me prendre la tête. » Même si cela va être compliquée. Je viens saisir tes lèvres tout en laissant mes doigts dompter encore une fois ta peau. J’ai juste envie de t’apaiser et de m'apaiser.  
Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 187
age : 30
Date d'inscription : 18/03/2016

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden) Lun 5 Mar - 22:30

Leur relation est fragile. Il en a conscience en dépit de l’amour qu’ils se portent l’un pour l’autre. Ils peinent à retrouver la même complicité que par le passé, sans doute parce qu’Aiden avait cru pouvoir contenir sa nature, ses penchants pour une luxure moins conventionnelle, sans y parvenir. Il pourrait très bien la vivre en secret, feindre une fidélité, mais il ne peut se résigner à mentir à son amant. Cela serait irrespectueux et Aiden ne compte pas prendre une telle lignée. Mais cela reste quand même difficile d’entendre que parfois, Maximilian continue de se dire que de reprendre leur liberté pourrait être une solution. Alors, Aiden ne dit mot, prends juste connaissance de l’information sans la commenter. Cela lui donne la sensation d’être dans une impasse et que rien ne semble en mesure de modifier tout cela. « Peut-être, je ne sais pas. Ils ne l’ont jamais évoqué. » Il déclare, car il est vrai qu’il ne peut pas nier ce qu’il évoque. Peut être l’éprouverait-il s’il vivait la chose. Pour l’instant, il se sent assez ouvert pour le supporter et trouve même du charme à ce cela, ce qu’il ne manque pas de déclarer à son amant. « Sans doute. C’est juste que j’ai confiance en toi et en notre relation. Je le ressentirai sans doute si je dois craindre quelque chose et il y aura des chances que je le sois. Jaloux, je veux dire. » Il ne dit pas qu’il ne l’est pas. Il admet simplement que Maximilian ne lui a pas donné de raisons de montrer cette facette de sa personnalité. Elle n’est pas inexistante, mais il serait jaloux s’il développait de l’attirance pour quelqu’un dont il est naturellement proche. Sans doute pas un mec rencontré lors d’un plan à trois. Ce qui change singulièrement la donne. Evoquer tout cela ravive sa fébrilité, son mal être. Maximilian essaye de créer le contact, il le laisse faire, ne se défait pas de son emprise. Il ne commente pas ses propos. Son regard se contente juste de le regarder avec intensité. « Si ça ne marche pas, on aura au moins essayé. » Il déclare sans animosité, dans une voix posée, presque résignée. « Moi aussi. » Il l’aime, c’est une évidence. Il n’y a aucune raison d’en douter. « Ecoute, on verra bien ce qu’il arrivera. N'y pensons plus pour le moment. » Il déclare simplement dans un murmure contre les lèvres de son amant. Il répond à son baiser, glisse naturellement sa main dans sa nuque. Il ne veut plus parler de tout cela. Il se sent épuisé et veut juste se changer les idées une nouvelle et rien de mieux qu’un moment de luxure avec son amant, tout simplement.

_________________
L'amitié est la similitude des âmes.
L'amitié est une âme en deux corps. Elle double les joies et réduit de moitié les peines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: une discussion forte délicate (maxden)

Revenir en haut Aller en bas

une discussion forte délicate (maxden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]
» Présentation d'une fleur délicate.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: maxden-