forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 Nice to see you again, my friend | PV Tawhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1149
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Ven 18 Mar - 17:13

Nice to see you again, my friend
we have so much to say...
tawhiri ✧ sebastian
Sebastian a du mal à réaliser qu’il va retrouver Tawhiri. Il faut dire que son SMS l’a surpris. Il ne s’attendait pas à le savoir de retour à Wellington. Son retour l’enchante, rend sa joie de vivre plus conséquente. Adrian n’est pas passé à côté de son ravissement. Il faut dire qu’il n’a aucune raison de le cacher. Son engouement est sincère, innocent et purement platonique. Il est enthousiaste à l’idée de retrouver cet artiste à la même sensibilité que la sienne, ce qui explique qu’il compte passer la soirée en sa compagnie. Il a hâte de découvrir ses récits de voyage, d’observer les clichés qu’il a pu prendre, mais également de retrouver les traits si bienveillants de cet homme, qui ont attiré tout de suite sa confiance. Il s’est senti en sécurité à ses côtés dès le jour de leur rencontre et il compte savourer de nouveau ce bien-être à ses côtés. De ce fait, il retrouve la rue qui mène à l’établissement de son ami. Ce lieu qui est devenu source d’inspiration pour l’Hispanique. Il retrouve l’ambiance chaleureuse de ce lieu, souvent arpenté durant l’absence du propriétaire. Il arrive peu de temps après la fin de l’heure de rush. L’établissement reste bien occupé par des groupes d’étudiants qui savourent une bonne boisson. Il laisse son regard se perdre sur eux avant de rejoindre le bar où il retrouve les traits de son ami. Un sourire éclatant orne ses lèvres dès que ses prunelles se perdent dans celles du propriétaire. Il est vraiment ravi de le revoir, ne peut masquer ce plaisir alors qu’il s’avance vers lui pour prendre place au bar. Il lui offre un clin d’œil amical, le laisse s’occuper de quelques clients avant de le voir se diriger vers lui. « Salut Tawhiri ! » Il s’exprime dans une voix enjouée en lui serrant la main de façon franche. Il aurait bien partagé une étreinte amicale avec lui, mais leurs positions ne lui permettent pas. « Tu as l’air d’avoir une mine radieuse. C’est vraiment agréable de te revoir parmi nous. Le bar n’était pas pareil sans toi. » Il ajoute dans un rire fin, le regard brillant de cette joie qu’il contient. « Comment vas-tu ? Tu as du temps pour moi ou vais-je devoir te partager. » Il rit de nouveau, hausse un sourcil taquin avant d’ajouter. « Tu m’offres un verre ? » Il ne fait que le taquiner, use de son sourire éclatant qui fait facilement craquer les gens qui l’apprécient. Il exprime tout simplement le bonheur qu’il ressent depuis des mois et le retour de cet artiste qu’il apprécie le rend d’autant plus vivifiant.
© Starseed

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 28
age : 29
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Lun 21 Mar - 22:13

La joie de Tawhiri est indéfinissable, incomparable lorsqu’il s’introduit à nouveau dans sa propriété artistique avec une idée bien précise en tête. Celle d’accueillir à nouveau un être particulier au sein de son domaine, pour entamer des sujets philosophiques au sujet de l’art. Il s’impatiente toute la journée en servant ses clients fidèles dont il est heureux d’entendre les nouvelles qu’ils ont à lui expliquer. Il s’imprègne de leurs récits, plaisante chaleureusement tout en leur distribuant les boissons commandées. Le temps s’écoule sans qu’il ne remarque l’aiguille tourner dans l’horloge moderne. Il se déplace jusqu’au bar pour réaliser les cocktails désirés des nouveaux arrivants, avant de croiser le regard étincelant de son ami. Il lui adresse un sourire avant de retourner à ses préoccupations, s’entraînant à exécuter ses mouvements avec finesse, élégance mais empressement pour s’installer face à Sebastian. Ce dernier lui serre simplement la main, alors Tawhiri la garde entre ses doigts sans relâcher son emprise, pour contourner le bar et l’étreindre. « Si tu crois que tu allais y échapper. » Il énonce à son oreille avant de s’écarter et d’étirer ses lèvres pour une démonstration de joie. « Salut Sebastian. » Il l’estime toujours splendide avec son sourire craquant, ses airs bienveillants ainsi que ses courbes divines dissimulées dans une tenue classe. Il se retient de lui exposer le fond de sa pensée par pudeur, mais aussi car il n’est pas un séducteur. Il se contente d’admirer la beauté du monde, et cet homme appartient définitivement à cette catégorie. « Il le faut si je tiens à avoir plusieurs fidèles. » Être élégant est un critère non négligeable pour attirer de la clientèle. « Ah oui ? C’est bon à savoir. Tu l’as visité certaines fois en mon absence ? Est-ce que mon employé te semblait efficace et exposait des photos plaisantes ? » Il ne tarde pas à faire preuve d’une curiosité débordante, notamment parce que l’avis de Sebatian a une importance considérable pour l’avenir de ce bar. « Je vais très bien, je suis revenu samedi, et j’étais impatient toute la journée ! Et toi ? » Il finit par le tirer par sa manche pour le guider jusqu’à l’exposition qu’il a mise en place dans l’après-midi, regroupant tous ces clichés de voyage en Amérique latine. « Tu vas devoir me partager, à ton plus grand malheur je le conçois, mais je pourrais être tout à toi à partir de 22 heures. Étudie mes photographies de plus près, je vais servir deux trois clients. » Il se précipite à s’occuper d’eux durant plusieurs minutes, échangeant parfois quelques banalités ou taquineries, avant de rejoindre l’espagnol. Un bras le long de son dos pour prévenir de son arrivée, il reste finalement auprès de lui pour connaître son point de vue, un regard pétillant de curiosité dans sa direction.

_________________


J'aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer. J'aime les gens qui disent et qui se contredisent, et sans se dénoncer. J'aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses, et moitié à côté. J'aime ceux qui paniquent, ceux qui sont pas logiques. Enfin, pas comme il faut. J'aime les gens qui n'osent s'approprier les choses, encore moins les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1149
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Mar 22 Mar - 15:59

Nice to see you again, my friend
we have so much to say...
tawhiri ✧ sebastian
Il observe ses traits avec plaisir. La joie de le revoir est sincère et profonde. Elle ne s’explique pas, mais prend racine dans cette complicité naturellement tissée avec l’artiste. Il n’y a rien de cohérent, c’est juste une intuition et une alchimie artistique entre eux qui rendent son engouement si fort. Il savoure l’étreinte amicale qu’il lui offre, rit à sa remarque qui l’amuse terriblement. « Non, mais le bar m’empêchait de l’initier. » Il ne ment pas, son regard le prouve. La félicité de le retrouver accentue son rythme cardiaque sans qu’il ne le perçoit. Il échange des banalités plaisantes avec lui, rit de ses remarques avec un naturel déconcertant. Il est difficile d’oublier ce qu’il a ressenti dès leur rencontre, quand bien même son inclinaison à son égard n’a plus la même valeur que celle qu’il a pu avoir à ce moment là. Malgré tout, il le trouve toujours séduisant doit en faire fondre plus d’un. « Tu marques un point. » Il murmure avant de poursuivre : « De nombreuses fois, oui. Je m’y sens bien. J’y ai trouvé plusieurs fois l’inspiration, parfois le calme, mais la joie d’y être n’est en rien comparable avec celle d’aujourd’hui. » Il admet dans un sourire et rire cristallin, agréable. « Il était très bien et les expositions toujours très enrichissantes. D’ailleurs, mon petit ami a acheté une toile à cet artiste. » Il indique en montrant les œuvres dudit artiste. « Il a d’ailleurs trouvé l’endroit très sympa. Je n’avais pas encore eu l’occasion de lui montrer. » Il a manqué d’utiliser le qualificatif de meilleur ami tant il n’est encore pas habitué à cette réalité. Pourtant, le simple fait de le nommer ainsi, rend son cœur plus fou dans sa poitrine, ses traits plus éclatants. « Moi aussi, j’étais très impatient de te retrouver. Je n’ai pas tenu de la journée. » Il rit aux éclats. « Je vais très bien. Depuis ton départ, beaucoup de choses ont changés dans ma vie. Je suis vraiment heureux. » Il n’a pas de doutes à cet instant. Il en est convaincu et son regard exprime cette certitude. Tawhiri l’informe qu’il va s’absenter de nombreuses fois. Il l’invite donc à regarder ces clichés pour les étudier de plus prêt. Il s’éclipse tout de suite après. De ce fait, Sebastian s’exécute. Il laisse ses prunelles se nourrir des sujets de ces photographies mises en valeur. Il est forcé de reconnaitre un certain talent pour capturer la lumière, mettre en évidence la physionomie des visages. Plongé dans son analyse, il sent la main de Tawhiri se poser dans son dos pour lui indiquer sa présence. « Elles sont superbes. Tu m’avais caché ton talent pour la photographie, petit coquin. » Il lui donne un petit coup de coude dans les côtes dans un geste amical. « J’aime beaucoup la manière dont tu captures la lumière sur celle-ci et celle-ci. Tu sais aussi bien prendre en compte la physionomie des visages. J’aime beaucoup, mais va falloir me raconter leurs histoires maintenant. » Il a un sourire taquin sur les lèvres, le regard brillant, avide d’en savoir plus sur ce voyage.
© Starseed

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 28
age : 29
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Mar 5 Avr - 19:30

Rien ne pouvait l'inonder d'autant de joie que la visite organisée de Sebastian. Dès qu'il le retrouve, leur complicité s'installe entre eux pour les guider vers des échanges captivants et profondément enrichissants. Alors il lui accorde une étreinte amicale en prenant soin de contourner le comptoir, pour mettre en avant cette optimisme qu'il éprouve rien que par sa présence. Il rit à sa remarque, amusé par ce manque d'initiative auquel il a remédié. Finalement son ami admet que le bonheur ne s'est pas fait plus franc qu'aujourd'hui, en visitant le bar artistique, et Tawhiri s'en voit charmé. « Tu me flattes, Sebastian. » Il annonce dans un rire aussi cristallin que le sien, accompagné d'un léger coup contre son épaule. « Je vais garder cet employé alors. Je te fais confiance. » Sebastian évoque une relation sentimentale dont il n'est pas au courant, alors il s'informe en le fixant avec cette mine à la fois stupéfaite et comblée. Son sourire éclatant ne dissimule pas son état de surprise évident. « Ton petit-ami ? Ai-je bien entendu ? » Il rit un instant, pour cacher les picotements qui se forment au creux de sa poitrine... « Qui est l'heureux élu ? Depuis quand ? Revenez quand vous pourrez, histoire que tu me le présentes et que vous passiez du bon temps ici. » Il propose, très curieux de connaître cette personne qu'il trouvera bien chanceuse pour le coup. « Entre nous, ce n'est pas mon bar qui t'a redonné l'inspiration, plutôt ce quelque chose qui te manquait tant et qu'on a évoqué plus d'une fois autrefois ? » Il lance avec un sourire agréable et un coup de coude complice, l'incitant à donner la réponse exacte. « Ta joie se remarque. Tu rayonnes de bonheur. Ça fait du bien au cœur. » Il avoue dans un ton doux, malgré le trouble qu'il provoque à son cœur. Pourquoi la déception le ronge si avidement, alors qu'il lui souhaite depuis qu'il l'a rencontré ? « Je suis curieux de connaître ces changements, mais je ne voudrais pas t'imposer une conversation embarrassante... »

Heureusement pour lui, il a la possibilité de filer et échapper à cette agitation pour servir quelques clients. Il revient vers lui après plusieurs minutes, lui ayant donné du temps suffisant pour détailler ses clichés des yeux, les moindres détails. C'est un avis franc, réjouissant et instructif qu'il reçoit de son ami, et il en est heureux. Il rit même lorsqu'il prétend qu'il ne lui a pas avoué son talent. « Je suis très content. Je n'ai reçu que des remarques positives depuis ce matin, mais ton commentaire reste le plus enrichissant. » Il l'invite à s'assoir pour s'activer dans une démarche descriptive de son voyage, puisque cette explication semble impatienter Sebastian. Alors il entame un monologue avec beaucoup de fraîcheur et d'enthousiasme, avec cette énergie dans ses mouvements, et cet éclat incomparable au fond de ses prunelles. « Je dormais régulièrement chez l'habitant. Je leur faisais et payais le repas, et eux m'hébergeaient. Je ne comprenais pas toujours leur langage, mais on se débrouillait. Ils étaient tous singuliers, géniaux et bienveillants. Je me devais de capturer leurs traits, les mettre en valeur de la manière qu'ils sont représentés dans mon esprit. J'ai pris l'initiative de les envahir de lumière, parce que selon moi ils éclairent mon existence, mais surtout le monde, de par leur particularité. » Il souffle un instant avant de reprendre plus calmement. « Chacun avait un bout remarquable en lui, et je me sens chanceux d'avoir pu les découvrir. C'était un voyage rempli de rencontres exceptionnelles, ils m'ont bouleversé. » Il n'a pas cessé de le scruter dans les yeux, absorbé par cette conversation. « A toi de me raconter les derniers événements, tu ne t'y échapperas pas comme ça ! » Il sourit tendrement.

_________________


J'aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer. J'aime les gens qui disent et qui se contredisent, et sans se dénoncer. J'aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses, et moitié à côté. J'aime ceux qui paniquent, ceux qui sont pas logiques. Enfin, pas comme il faut. J'aime les gens qui n'osent s'approprier les choses, encore moins les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1149
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Dim 24 Avr - 23:45

Nice to see you again, my friend
we have so much to say...
tawhiri ✧ sebastian
Le plaisir de retrouver le propriétaire des lieux est sincère. Sebastian ne peut omettre l’alchimie qui s’est naturellement créée entre eux par le passé et qui lui a permis de mettre en exergue ce vide qu’il ressentait du point de vue artistique. Il lui manquait à cette époque la flamme pour reprendre la peintre et si Tawhiri l’ignore, leurs conversations parfois très philosophiques lui ont permis d’aller de l’avant et de mettre le doigt sur certains de ses blocages. De ce fait, malgré les nombreux mois d’absence, le plaisir d’être en sa compagnie est sincère. Cela confère de nouveau à ce lieu, cette touche qui le rend si particulier à ses yeux. Il répond obligeamment à ses questions, sent la curiosité animer les prunelles douces et bienveillantes de son homologue. Il rit en écho à sa question, légèrement gêné par cette réalité. C’est toujours particulièrement déroutant pour lui d’expliquer sa relation qui s’est mise en place avec son meilleur ami, d’autant en vue des derniers évènements. « Adrian. Mon meilleur ami. J’ai dû t’en parler dans nos conversations. » Il commente avec douceur dans un sourire gêné. Il se pince la lèvre et n’ose pas affronter son regard. « Depuis mi-novembre pour être plus précis. » Il murmure avant de poursuivre. « On n’y manquera pas. Il a beaucoup apprécié les lieux quand il est venu. Je pense qu’il sera curieux de te rencontrer. Il a été heureux de l’effet que tu as eu sur ma reprise de confiance en mon art. » C’est du moins, ce qu’il suppose. Même si Adrian est devenu plus possessif, il se souvient qu’il avait été ravi pour lui, qu’il ait pu rencontrer un artiste qui le comprenne et l’aide à reprendre confiance en lui. Il sait qu’Adrian s’est souvent senti frustré par rapport à tout ça, mais aujourd’hui, si Sebastian se sent pleinement en mesure d’exprimer son art, c’est grâce aux sentiments qui se sont révélés pour cet homme, qui représente tant de choses à yeux. Il sourit de façon douce aux paroles de son ami. « Oui, c’est en partie grâce à lui. » Il se pince la lèvre. « Disons que j’ai dû tourner la page sur mon passé et qu’il m’a aidé à prendre conscience d’une réalité inaliénable, qui m’a donné la force d’avancer, de reprendre confiance en moi, mais surtout de me retrouver. Le genre de vérité à laquelle j’ai été aveugle trop longtemps. » Il répond avec sincérité, car le jeune homme a acquis sa confiance. Leur sensibilité est si proche qu’il a la sensation qu’il le comprend réellement, et cela lui a fait du bien par le passé. « Merci, Tawhiri. » Il commente dans un doux sourire, le regard brillant de douceur. « On a tout le temps pour discuter et découvrir ce qui a changé dans la vie de l’autre. » Il commente tandis que son ami l’invite à observer ses clichés. Ce dernier s’éclipse pour le laisser découvrir tout cela. À son retour, les compliments fusent, car il trouve son talent réel et inspirant. Il ne manque pas de lui en faire part et réclame leurs histoires pour voyager. Une activité à laquelle son ami se plie. Il lui narre en résumé ce qu’il a vécu, permet à Sebastian de voyager. Il lui envie d’avoir eu une telle opportunité, même s’il sait qu’elle peut être sienne s’il prend le courage de s’en saisir. Il l’écoute avec attention, le regard pénétrant, plongé sur son visage qui exprime toutes les merveilles rencontrées. « Je te crois sur paroles. » Il lance le regard brillant de bienveillance, sensible au discours de l’artiste. Tawhiri a résolument une manière d’exprimer les choses, ce qui le rend si singulier et intéressant comme artiste. Il a un véritable coup de cœur artistique pour ce dernier et pourrait passer des heures à parler d’art avec lui, comme par le passé. Il le sait, en a cruellement conscience. Sa remarque lui arrache un rire tendre et communicatif. Son expression exprime la joie et le bonheur qu’il ressent, d’autant plus désormais qu’il sait ses sentiments partagés par l’élue de son cœur. « Pas mal de choses sur le plan artistique et personnel. » Il lance dans un ton doux. « J’ai déménagé. J’ai tourné la page par rapport à mon histoire avec mon premier amour. Cela a été difficile, mais Adrian a été un véritable soutien pour moi. Comme toujours, depuis toujours. » Il ajoute en venant froncer des sourcils. « Je me suis remis à peindre quelques semaines après tout ça. J’ai déjà trois toiles de côtés et je travaille sur un projet particulier. Je souhaite faire des fresques composées de tableaux aux dimensions différentes pour réaliser des sortes de planches de dessins où on retrouverait toutes les émotions humaines possibles. Je viens tout juste de commencer. » Il sourit doucement, utilise ses mains pour lui permettre de visualiser l’image qu’il a en tête. Sinon, je me suis lancée dans la musique. J’ai rencontré un groupe de musiciens et ils m’ont aidé à prendre confiance en moi. Cela doit faire six mois que je joue et compose avec eux. » Il rit doucement avant d’ajouter simplement. « Je crois que c’est tout. »
© Starseed

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 28
age : 29
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Dim 1 Mai - 19:35

La joie soudaine de Sebastian provoque instantanément la sienne. Il s'est embelli depuis la dernière fois qu'il a croisé sa route, de par cette pointe de confiance en soi qui émane de ses gestes plus francs, mais aussi par les sourires fréquents dont il a le droit, qui laissent présumer une joie incommensurable. C'est un véritable bonheur de remarquer autant d'épanouissement sur ses traits plus paisibles. Ils étaient autrefois tirés par l'amertume et des angoisses profondes, et le voilà métamorphosé. « Oh oui, il a été plusieurs fois évoqué. Ce fameux Adrian. » Il sourit doucement d'un air taquin pour lui faire comprendre qu'il ne lui colle pas seulement à la peau, mais envahissait également leurs conversations. Ce n'était pas déplaisant pour Tawhiri, car jamais il n'aurait jugé que l'amour les rattachait à l'autre. Les sentiments à l'égard du blond semblaient profonds, indéfectibles, mais pas plus développés que le stade de l'amitié. « Et tu l'as caché ! Petit coquin ! » Il lui donne un coup de coude amical pour accentuer le sourire qu'il garde au bout de ses lèvres. Ils ne se sont pas recontactés durant le long périple de Tawhiri, étant donné qu'il a coupé volontairement tout contact avec les réseaux sociaux, si ce n'est instagram pour poster les clichés. « Je serais ravi aussi de le rencontrer. Histoire de le remercier de t'apporter autant de bonheur et confiance au quotidien. » Même si une pointe de jalousie s'impose au creux de sa poitrine, il ne peut pas nier le fait qu'il est reconnaissant. A une époque, il avait espéré être l'homme qui chérirait Sebastian, lui redonnerait confiance en la vie et l'amour. Leur amitié obtenait déjà des apports bénéfiques, autant pour lui que pour son ami, mais si le peintre s'avère heureux, même avec un autre homme que lui, Tawhiri ne peut que faire preuve de gratitude envers l'auteur de cette euphorie. « Qu'il t'aimait ? C'est un bouleversement assez étonnant. Je veux dire, cela doit être particulier de finir en couple avec son propre meilleur ami de longue date. Comment en êtes-vous arrivés là ? » Il s'intéresse car il est curieux de nature. C'est une alternative que Sebastian n'envisageait absolument pas du temps où ils se fréquentaient, alors il s'étonne. Il aimerait connaître les éléments qui ont bouleversé autant leurs existences.

Ils s'assoient finalement à une table pour discuter du voyage de Tawhiri. Il raconte les événements avec une admiration palpable qu'il ne dissimule pas. Il explose de joie face à un Sebastian émerveillé par ces épisodes racontés. « Je te montrerai les photos à l'occasion. » Il propose pour conclure, avant d'entamer un sujet plus intriguant : le rétablissement et l'évolution de son ami. Il l'écoute attentivement, prend note des informations concernant son art et la musique, qui provoquent indéniablement son sourire. « Tu as bien évolué en quelques mois. C'est un tout autre Sebastian à qui j'ai affaire, encore plus charmant. Je suis vraiment ravi pour toi. Tu mérites tout ça. » Il est vraiment content pour lui, parce que Sebastian est une perle qui ne devrait pas manquer de savourer la notion du bonheur. Il apprécie se perdre dans les étoiles qui apparaissent au fond de ses prunelles, lorsqu'il évoque un renouveau. « Quand est ton prochain concert ? Pour tes toiles, as-tu trouvé un endroit où les exposer ? Tu sais que je serais ravi d'installer les peintures de ce cher Connor Lewis. Je suis certain que tu ferais un carton ici, si tu as besoin de vendre. Tu as un style particulier qui va plaire, je le sens. » Il esquisse un doux sourire, définitivement subjugué à l'idée d'avoir retrouvé son coup de coeur amical.

_________________


J'aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer. J'aime les gens qui disent et qui se contredisent, et sans se dénoncer. J'aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses, et moitié à côté. J'aime ceux qui paniquent, ceux qui sont pas logiques. Enfin, pas comme il faut. J'aime les gens qui n'osent s'approprier les choses, encore moins les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1149
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Ven 13 Mai - 11:55

Nice to see you again, my friend
we have so much to say...
tawhiri ✧ sebastian
Face à la curiosité de l’artiste, Sebastian s’exprime avec aisance pour répondre à ses questions. Tawhiri fait partie de ces personnes qu’il affectionne et auprès de qui il se sent bien. Leur sensibilité similaire en matière d’art a fait que l’Hispanique se sent en sécurité. Il y a quelques mois, il s’est même questionné sur la présence d’une affection qui aurait pu les conduire sur une autre route que celle de l’amitié. Le départ de l’artiste pour un voyage hors du commun a mis un point final à ses interrogations en supposant que l’artiste n'était tout simplement pas intéressé par lui. Des interrogations qui ont également été effacées par la naissance de cet amour qu’il a développé pour l’homme qui partage sa vie désormais. « Disons que je n’ai pas eu d’occasion de te mettre au courant. » Il le charrie à son tour dans un rire cristallin. L’idée de présenter les deux hommes l’un à l’autre est suggérée et elle semble plaire à l’artiste qui affirme qu’il serait ravi de pouvoir le remercier pour tout ce qu’il fait pour Sebastian. « Il n’a jamais manqué à son devoir. » Il sourit humblement avec douceur et amour dans le regard. Adrian ne peut pas perdre l’importance qu’il a acquise au sein de sa poitrine. L’affection qu’il lui porte est si réelle, puissante qu’elle l’habite de toute part. Elle lui a permis de retrouver l’inspiration, de se plonger corps et âme dans son art de nouveau. De ce fait, il tâche d’informer son ami en lui donnant quelques détails sur sa mise en couple avec le blond sans être très précis. Il ne désire pas lui faire part de sa tentative de suicide, car il a peur de l’image que cela pourrait renvoyer. Seulement, cela ne semble pas contenter la curiosité de l’artiste puisqu’il poursuit ses questions à ce sujet. « Oui, d’un amour inconditionnel. Notre amitié est vraiment profonde, fusionnelle, tu sais... Il n’y a pas de mots assez précis pour exprimer ce qu’on est l’un pour l’autre. J’ai toujours été particulièrement dépendant de lui, depuis ma plus tendre enfance, mais je la pensais à sens unique. Il m’a fait comprendre que j’étais indispensable à sa vie, qu’il m’aimait tel que j’étais avec mes forces et faiblesses et qu’il ne pourrait pas profiter d’une vie sans moi. » Il rit doucement, la voix légèrement tremblante par l’émotion que tout cela ravive. « Cela semble très fleur bleue dit comme ça, alors que ce n’est pas son genre, mais cela m’a fait comprendre conscience que je n’étais pas seul, que je ne le serai jamais, qu’il sera là quoi qu’il arrive. » Il se pince la lèvre en riant faiblement, le cœur tremblant dans la poitrine. « Cela m’a fait un bien fou alors que je me sentais perdu et plus seul que jamais. Cela a également fait surgir de curieuses émotions au fond de ma poitrine. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais mes sentiments se sont imposés à moi et forcément, avec le temps, il l’a découvert. Cela l’a pas mal chamboulé, mais il a fini par accepter ce que je ressentais pour lui, car il voulait me rendre heureux tout autant que je voulais le faire. Notre mise en couple s’est faite petit à petit, de façon atypique comme notre relation… Et nous sommes heureux, aujourd’hui. » C’est ce qu’il faut retenir. C’est ce qu’il retient malgré les périodes de doutes qui ont échelonné les derniers mois, malgré l’aspect particulier de leur couple qu’il ne compte pas divulguer à quiconque, car ces normes ne concernent qu’eux. Tawhiri finit par lui montrer ses clichés, le laisse observer l’ensemble avant de revenir à lui. Ils échangent et finissent par prendre place à une table où il s’intéresse particulièrement à son avancée. Il lui demande de s’exprimer à ce sujet et Sebastian s’applique à faire un résumé de tout ce qu’il lui est arrivé depuis son départ.  Son ami semble satisfait de son avancée, affirme que c’est un tout autre homme auquel il fait face, qu’il trouve encore plus charmant. Ces propos lui arrachent un sourire franc, car l’expression joviale de l’artiste est communicative. « On a un concert le mois prochain. Je pourrais te filer la date lorsque j’en saurai plus moi-même. Pour ce qui est de mon art, j’ai déjà quelques contacts auprès de galeristes. Ils ont été ravis d’entendre que je reprends, mais pour mes nouvelles techniques, je pense que je vais accepter ta proposition d’afficher ici. Je pense qu’elles se mouleront bien dans le décor. » Il ajoute dans un fin rire en se pinçant la lèvre. « Merci de le proposer, car à vrai dire, je serai plus à l’aise de les afficher ici, au sein de ce bar qui me parle vraiment que dans une autre galerie. Alors, j’espère que lorsque j’aurai bien avancé ces nouvelles toiles en usant de nouvelles techniques, elles trouveront leur public parmi les gens qui viennent ici. » Il a le regard pétillant, un sourire éclatant sur les lèvres, car ce lieu est devenu son antre. Il se sent terriblement bien entre les murs de ce lieu et serait ravi d’afficher ces nouvelles créations, si l’opportunité se présente tout simplement.
© Starseed

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 28
age : 29
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Jeu 2 Juin - 16:45

Tawhiri découvre que son ami est en couple, lorsqu'il se trahit par ses sourires plus émerveillés et francs qu'autrefois. Si cette nouvelle lui provoque un serrement au niveau du cœur, il est contraint d'adopter un comportement intrigué pour en apprendre davantage. L'heureux élu est son meilleur ami, Adrian. Il ne l'a encore jamais croisé, seulement les paroles à son sujet ont défilé. Sebastian n'a que ce prénom à la bouche chaque fois qu'il participe à une discussion, et si ça ne l'a jamais dérangé, il risque d'être envahi par une pointe de jalousie chaque fois qu'il sera évoqué. Il demeure toutefois l'homme qu'il a appris à être : humble, poli, doux, c'est pourquoi il lui propose d'amener son petit-ami dans ce lieu artistique pour le rencontrer. Au fond, il serait honoré de serrer la main à celui qui comble autant son ami, même si c'est une compétence qu'il aurait préféré détenir. Tawhiri sourit à cette confidence : cet homme ne manque jamais à son devoir. Sebastian semble connaître un bonheur pur, incomparable, si bien que le barman poursuit ses questions ordinaires pour être éclairé davantage.

Les mots prononcés de la bouche de son ami sont vraiment chamboulant, empreints d'une émotion incontrôlable, qui révèlent l'affection profonde éprouvée à son égard. Cette relation idyllique le fait presque rêver, lui qui recherche cette étincelle pour se lier à jamais avec un individu. « C'est un sacré amour qui vous rattache à l'autre. Vous représentez en fait la relation idéale que beaucoup espèrent tout le long d'une vie. C'est vraiment chouette ce que tu vis, d'avoir trouvé ce quelque chose qui manquait à ton existence. L'essentiel est qu'il contribue à ton bonheur et que cela dure. Mais au vue de ce que tu me racontes, toutes les épreuves que vous pourrez traverser ne feront que renforcer votre lien sublime. » Il est sincère dans ses propos, il ne peut que l'être avec un homme comme Sebastian, aussi pourvu de bienveillance et de générosité au quotidien. Il lui souhaite tout le bonheur du monde car il le mérite réellement. C'est si bon de se laisser emporter par ses sourires puissants en joie, cette sensation délicieuse d'engouement. Il avait remarqué autrefois un regard éteint, qui brillait seulement pour l'art, et le voilà transformé, conquis et confiant au sujet de la vie. « Tu as l'air vraiment épanoui. » Il commente avant d'expliquer quelques anecdotes de son voyage. Sebastian semble subjugué ; Tawhiri a même l'impression qu'il aimerait lui aussi s'évader pour visiter cette planète terre plusieurs mois.

Il ne s'étend pas davantage sur les péripéties et s'engage plutôt sur les événements qui sont apparus dans la vie de Sebastian. C'est un homme nouveau, changé, beaucoup plus épanoui. Il a tellement évolué en son absence qu'il en est surpris, à la fois fier et enjoué. « Oui tu me diras, je serais ravi d'écouter ta musique. D'ailleurs vous pouvez même vous produire ici, il y a quelques musiciens qui font des spectacles parfois. » Son ami évoque ensuite ses toiles, que Tawhiri lui propose d'afficher dans son bar. Cette idée semble l'enchanter, il l'accepte par ailleurs. « Je serais ravi de t'exposer. Tu auras des clients, j'en suis certain. D'ailleurs je serais sûrement le premier à acquérir l'une de tes œuvres. Tu vas bien vendre ici, les gens sont très réceptifs à l'art particulier. Et je sais ce que tu vaux. » Il le complimente sans relâche, car cela fait partie de Tawhiri, d'énoncer toutes les belles choses qu'il peut penser envers quelqu'un ou ses capacités. « Je suis vraiment content que tu sois aussi attaché à cet endroit. » Il déclare avant de boire une gorgée de sa bière. « D'ailleurs il faut que je te montre un nouvel artiste découvert, il va te plaire. » Il s'extasie déjà avant de l'emmener devant les peintures de cet individu, commençant un long discours philosophique et précis concernant ses atouts, mais surtout sur les raisons qui sont au centre de son admiration pour cet artiste.

_________________


J'aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer. J'aime les gens qui disent et qui se contredisent, et sans se dénoncer. J'aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses, et moitié à côté. J'aime ceux qui paniquent, ceux qui sont pas logiques. Enfin, pas comme il faut. J'aime les gens qui n'osent s'approprier les choses, encore moins les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1149
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan Jeu 25 Aoû - 19:51

Le soutien accordé par Tawhiri lui va droit au cœur. Cela rend son sourire plus franc à l’égard de son ami. « En effet. » Il répond à sa tirade concernant la beauté du lien qui le lie à son amant. « Ce n’est pas tous les jours parfaits, mais on surpasse les moments de doutes, sans perdre de vue l’amour qu’on se porte. » Il est convaincu qu’ils sauront toujours s’extirper des périodes de doute, comme ils ont pu le faire dernièrement. « Merci, je sens que je le suis… » Il murmure dans un rire fin en venant ajouter. « Cela fait un bien fou, de se découvrir réellement. » Il est comblé en ce moment et le fait de retrouver cet ami ne peut que rendre son bonheur éclatant. Il s’intéresse naturellement au voyage de son ami, se laisse embarquer par ses récits. Une part de lui désire ardemment découvrir ce que cet homme a pu vivre, car sa curiosité est vivement activée, mais son ami tout aussi désireux d’en savoir sur lui, détourne la conversation pour se reporter sur sa propre situation. Sebastian n’a pas pour coutume de s’épandre sur sa vie, mais il ne peut rester muet face à la demande légitime d’un ami. Il s’exprime sur ses nouvelles activités, notamment musicales et artistiques, puisque son inspiration est activée. Tawhiri demeure attentif à ses propos, lui propose de se produire, de s’exposer au sein de son repère. Des propositions qui rendent son sourire d’autant plus éclatant. « Merci, je ne manquerai pas d’en parler à mon groupe. Je te tiendrai au courant ! » ll déclare avant d’accepter sa proposition. « Merci, tu vas finir par me faire rougir, mais je serai ravi si l’une de mes toiles finit dans ta collection, tu as une critique très juste et je sais que tu prendrais bien soin d’elle. » Il ponctue ses propos dans un clin d’œil amical en venant boire une gorgée de son verre. Il est résolument heureux de retrouver son ami, cet homme à la sensibilité si similaire à la sienne. D’ailleurs, son ami l’invite à se diriger vers lui vers des toiles pour lui présenter un nouvel artiste qu’il vient de découvrir. Ce qui ne pourra que rendre la fin de cette soirée aussi passionnante que par le passé.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Nice to see you again, my friend | PV Tawhan

Revenir en haut Aller en bas

Nice to see you again, my friend | PV Tawhan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Goodbye my old friend...
» Bérénice - Faris
» Hey my friend [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille-