forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 愛してるよ (sebrian ♥) #18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Mer 20 Avr - 18:50

Tout semble simple lorsqu'Adrian se tient auprès de Sebastian. Il avance le long de l'accotement, au cœur de Tokyo, d'une cadence lente pour s'imprégner de cette ambiance agitée. Il veut profiter de chacun des recoins, admirer toute cette ville qui les englobe. Il savoure ce moment, observe les alentours et tous ces gens pâles aux yeux bridés. Il prend parfois des clichés lorsqu'il juge que l'occasion n'est pas à manquer, à l'aide de son Sony Alpha SLT-A37. Il gambade à travers la ville accompagné de traits détendus. La présence de Sebastian rend ces découvertes plus réjouissantes et agréables, il ne vivrait pas ce voyage avec autant d'intensité s'il ne faisait pas de la partie. Ils ne discutent pas toujours, s'émerveillent de ce lieu riche en innovations et surprises... comme du coca à l'orange. Ils goûtent des choses étranges, dont il ne connaissait même pas l'existence, et sa gavent de sushis depuis leur arrivée la veille. Adrian nage en plein bonheur dans cette ville, avec son amant tout aussi extasié que lui. Il se laisse porter au gré du vent à ses côtés, jetant un œil aux boutiques variées et architectures. Son regard est souvent attiré par des affiches, sur lesquelles est inscrit les symboles qu'il ne comprend pas. Des publicités en tout genre qui égayent la ville, et leurs cœurs à tous les deux. C'est magique, Adrian en prend plein la vue. Il est impatient de s'engouffrer dans un marchant de mangas pour devenir nostalgique du temps où il en lisait en étant adolescent. Il tombe finalement sur une boutique remplie de pâtisseries singulières, qu'il méconnaissait, alors ses pas convergent vers la vitrine, un bras autour de la taille de son homme pour l'embarquer avec lui. Il lui adresse un sourire en le serrant contre lui pour partager un moment complice avec lui. Il lui embrasse la tempe dans un geste affectueux, se fichant des regards aux alentours. « Lequel te fait envie ? » Il lui demande dans le but de faire un achat gourmand. Tout ça pour que les yeux de Sebastian ne cessent jamais de pétiller.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Jeu 21 Avr - 11:51

La péninsule japonaise était résolument un lieu hors du commun. Fraichement arrivé sur les terres nipponnes, Sebastian s’enivre des richesses de ce pays qui s’offrent à son regard pétillant. Un plaisir qu’il partage avec Adrian. Le blond est résolument le partenaire de voyage idéal. Sa présence, lui assure cette sensation de sécurité qui lui est depuis toujours indispensable. Il apporte également aux souvenirs crées, une teinte toute particulière. Cette sensation, il l’a toujours eu, mais ses sentiments rendent cette vérité de plus en plus inaltérable. Il aime partager les choses avec lui, les découvrir en sa compagnie, et ce, depuis leur plus tendre enfance. Il ne prend pas le même plaisir lorsqu’il est absent, ce qui rend leur lien d’autant plus unique et inestimable. De ce fait, ils errent dans les ruelles de la capitale nipponne pour initier leur première journée d’expédition. Ils s’enthousiasment pour la culture haute en couleur de certains quartiers qui contrastent avec le côté bien trop fermé de cette population. Il en prend plein les yeux et partage ses découvertes avec son amant qui prend des photos de leur périple. Ils sont d’ailleurs en train de se promener au sein d’une allée bondée lorsqu’il sent la poigne de son amant se nouer autour de sa taille pour l’inviter à prendre une direction particulière. Docile et sensible à ce geste révélateur de leur relation, il se laisse guider jusqu’à une petite boutique qui propose des pâtisseries qui ont l’air succulentes. Le savoure le toucher de ses commissures contre sa tempe tandis qu’il lui demande laquelle des pâtisseries lui fait envie. Il en montre une aux teintes multicouleur. « Cela a l’air particulier, on goute celui-ci ensemble ? » Il questionne, le sourire éclatant sur les lèvres alors qu’il lui donne un petit coup dans les côtés avec douceur. « Faut y aller doucement avec la nourriture, sinon on va prendre dix kilos. » Il le taquine dans un regard complice alors qu’il pénètre dans la boutique pour l’entrainer avec lui. Ils se font saluer et Sebastian s’exprime dans un japonais approximatif pour expliquer au pâtissier qu’il désire ladite pâtisserie. « Tu veux un autre aussi ? » Il demande à son amant. « Une boisson également ? » Il demande au blond, le regard gourmand.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Sam 30 Avr - 11:16

Durant leur escapade au cœur de la ville, les deux flânent parmi les rues bondées sans destination en tête. Ils savourent les multiples découvertes qui s'offrent à eux par des produits particuliers ou des publicités extravagantes, jusqu'à ce qu'Adrian se laisse tenter par une boutique de pâtisseries typiquement japonaises. Il attire son amant avec lui pour observer les friandises colorées ou peu ordinaires, qu'ils n'ont pas encore eu la chance de goûter. « Je suis partant. » Il esquisse un sourire lorsque son ami a déterminé quel gâteau serait l'objet de leurs achats. Sebastian semble tout aussi intéressé que lui puisqu'il l'embarque avec lui à l'intérieur du magasin. « Ne t'en fais pas, si toutes les nuits sont comme celle d'hier, on risque d'en perdre facilement. » Il lui accorde son air malicieux et séducteur, tandis qu'il referme la porte derrière lui. Il laisse Sebastian se charger de la commande, en admirant de son côté les nombreuses pâtisseries proposées. Toutes possèdent un certain charme et activent sa gourmandise, alors quand Sebastian se tourne vers lui pour demander son avis, Adrian s'avance vers le vendeur. Dans un japonais construit, il s'élance avec une aisance particulière. Comme s'il avait parlé cette langue toute sa vie. C'est une capacité propre à Adrian : il assimile rapidement, s'adapte facilement. Il est brillant dans tous les domaines lorsqu'il prend le temps de s'y plonger. « Celui-ci, ça, ça, ça, ça et puis mettez cette boisson. » Il n'a appris que des mots simples et utiles, mais ils l'aideront bien lors de leur voyage. Il a dévalisé la boutique, achetant chaque pâtisserie pour pouvoir les goûter toutes. Lorsqu'il paye et se retourne vers Sebastian, un grand sachet dans la main, il lui accorde un sourire avec un haussement d'épaules. Comme si tout était normal. « Quoi ? Il faut bien goûter leurs spécialités. » Il se défend avant de quitter la boutique. Il laisse Sebastian prendre place contre la vitrine, avant de se positionner en face de lui, pratiquement collé à lui. Il y a tellement de foule qu'il tente de prendre moins de place possible... enfin, ce n'est qu'une excuse. Il attrape un gâteau pour en croquer la moitié, avant de le tendre du bout de ses doigts devant les lèvres de Sebastian pour qu'il déguste à son tour. « Tiens, goûte. » Le goût est assez fade, alors il en teste un autre, mais cette fois il le tend en premier lieu à Sebastian. Au lieu de dévorer le bout restant, il baisse la tête puisque son ami est plus petit que lui. Il vient embrasser naturellement sa bouche et passer l'extrémité de sa langue contre ses lèvres fines et douces, avec un air coquin imprégné sur ses traits. « C'est super sucré. » Il commente en souriant, sachant parfaitement qu'il vient de chambouler son amant. « Tu veux qu'on se pose un peu dans le Shinjuku Gyoen pour goûter tout ça ? C'est à dix minutes d'ici. » Un parc qu'ils ne doivent pas manquer, et pour accompagner sa demande, il embrasse promptement son ami avant de dévorer le morceau resté entre ses doigts.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Sam 30 Avr - 15:33

Les pâtisseries présentes dans cette boutique sont terriblement tentantes et aiguisent sa gourmandise. Si ça ne tenait qu’à lui, il prendrait un exemplaire de chaque pour pouvoir les découvrir, mais il a conscience que cela ne serait pas gérable par rapport au budget pour ce voyage. De nature économe, Sébastian a du mal à dépenser de l’argent. Il le doit à son éducation, mais aussi à son niveau de vie plutôt normal, qui dénote celui de son amant. De ce fait, il part sur le choix d’une seule gourmandise et son amant adhère à sa sélection. Son sourire est étincelant, sa voix est taquine et son rire franchit ses lèvres dans un éclat spontané aux propos de son amant. « Je savais que tu allais dire ça. » Il dit dans un ton amoureux, le regard brillant d’affection pour cet homme qu’il chérit si fortement. Il passe commande et fini par se retourner vers son amant, qui plus gourmand que lui, s’applique à prendre un échantillon de chaque pâtisserie présente. Cela amuse particulièrement Sebastian qui le fixe du coin de l’œil. Il le reconnait bien là, aurait dû s’en douter. Ce dernier se défend dans un ton qui lui est si familier. Sebastian remue la tête avec cet air espiègle dans le regard. « Gourmand. » Il commente simplement dans un ton amusé en le suivant en dehors de la boutique. Il s’appuie quelques secondes contre la vitre et a la surprise de sentir son amant se coller à lui. Un contact qu’il apprécie terriblement, qu’il savoure avec délice alors que ses prunelles viennent se perdre dans celles de son amant. Il adore cette chaleur qui envahit ses sens naturellement lorsqu’il est contre lui. Il l’observe agir, un sourire doux figé sur les lèvres. Il croque le morceau que lui tend Adrian pour laisser la pâtisserie fondre entre ses lèvres.  Il le goute, le trouve légèrement fade. « Il a un gout assez particulier. » Il commente simplement pour poursuivre la dégustation. Son amant lui tend un nouveau aux nuances plus sucrées. Il dévore ce morceau, s’apprête à le commenter, mais son action est mise en échec par celle du blond. Il sent ses lèvres gouter les siennes, sa langue glisse contre celles-ci dans un contact qui affriole ses sens, d’autant plus face à l’expression qu’il lui tend. Son cœur bat la chamade, sensible résolument aux gestes de cet homme qui le bouleverse facilement. Le blond commente la sucrerie, ce qui lui arrache un sourire. Il se pince la lèvre. « Il était délicieux. Je ne dirai pas à savourer cette dégustation de la même manière que tu viens de le faire. » Il rit tendrement contre son visage, le regard brillant de cette attraction naturelle qu’il a pour le blond. Ses paroles sont coquines, mais elles lui viennent naturellement, car c’est Adrian et qu’il se sent à sa place. Sa proposition lui arrache un sourire plus franc alors qu’il savoure ce baiser qu’il lui dérobe de façon plus franche. Son cœur bat vivement dans sa poitrine, enivrée par cette complicité qui l’enchante. « Oui, avec plaisir. C’est un parc à ne pas rater et ça m’empêchera de vouloir être coquin avec toi. » Il murmure en venant lui voler un baiser contre ses lèvres sucrées par la pâtisserie. Il est devenu difficile de résister à la tentation de succomber à ses charmes qui le rendent si faible. Il goute ses commissures dans un doux baiser et finit par se décrocher de ces comparses, le regard brillant d’amour. « C’est par là, non ? » Il murmure en indiquant de la tête sa gauche.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Dim 1 Mai - 13:23

Les deux amants découvrent une boutique de pâtisseries japonaises, et c'est tout naturellement qu'ils se laissent guider par leurs gourmandises respectives. Les yeux pétillants devant ces multiples sucreries, Sebastian commande un seul gâteau et le blond ne peut pas résister à l'idée de lui faire plaisir. Il dépense une somme folle pour acquérir chaque proposition, qu'ils pourront déguster ensemble avec une complicité indéniable. « Coincé. » Il rétorque en riant, par pure provocation, lorsqu'il l'attaque en le définissant de gourmand. Il aurait pu dépenser autant lui aussi, mais Sebastian fait preuve d'économie comme toujours. Cela fait sourire Adrian, car lui n'hésite plus lorsqu'il est tenté par quelque chose, tout en faisant régulièrement attention à ses comptes. Ils quittent finalement la boutique, s'installant contre la vitrine pour manger tranquillement sans gêner le passage ou être bousculé. Le premier n'a pas un goût prononcé, il est même plutôt fade. Seule la présentation du gâteau vaudrait une note élevée. « Oui, rien de transcendant. » Il commente à son tour avant d'en présenter un second, qu'il goûte à travers le contact des lèvres sucrées de Sebastian. Ce geste le fait sourire car il sent qu'il vient de le chambouler. Et Dieu seul sait combien il apprécie le faire vaciller, troubler les palpitations de son cœur. Sans tarder, l'éclat de ses yeux devient plus lumineux, et Adrian a le droit à ce regard empli d'amour qu'il chérit tant. « Il suffit de le demander. » Il hausse les épaules en souriant, avant de croquer le bout restant et l'embrasser. Il sent les pulsations de sa poitrine contre la sienne, c'est une sensation très réjouissante. « On pourra s'amuser ce soir, en achetant des produits liquides... » Il prononce d'un air aussi coquin que le sien, fixant des idées très érotiques dans son crâne. Lécher son corps imbibé de produits typiques du bout de sa langue, titiller les parties sensibles de sa peau et lui faire atteindre le 7ème ciel. Toujours et encore. « Tu crois vraiment que ça peut m'arrêter ? » Il se met à rire doucement, le regard empreint d'une sensualité évidente et sans doute perturbante. Rien ne l'arrêtera lorsque le désir se fait pressant, imposant au creux de ses reins ; il trouvera toujours un endroit pour délivrer l'excitation qu'il contient.

Il possède ses lèvres un instant, avec un délice tout particulier, avant de redresser la tête pour admirer la lueur qui imprègne son regard. Adrian trouve son amant pétillant, tellement beau lorsqu'il plonge dans le bonheur. C'est tout ce qu'il lui fallait : la joie de son meilleur ami pour que son âme soit inondée d'un sentiment doux et paisible de félicité. « Tout à fait Monsieur Lewis. » Il murmure à son tour contre ses lèvres, avant de relâcher son emprise pour commencer à flâner dans cette direction. Ils ne peuvent pas trop communiquer tant les gens se bousculent de tous les côtés. Pour ne pas perdre son amant des yeux, qui le suit à la trace derrière lui, il s'accroche à sa main et le guide à travers les passants. Le regard des autres est loin d'être une de ses préoccupations, alors ce contact intime vient naturellement. Aucune réflexion ne pourrait faire en sorte qu'il la relâche. Lorsqu'ils prennent une rue moins bondée, ses doigts quittent les siens pour se confronter à un moment plus taquin. « Ils sont nerveux ces asiatiques. » Sebastian marche finalement à côté de lui, son sourire éclairé par la luminosité du soleil... Adrian esquisse un fin sourire devant cette vision somptueuse. Il se rend compte de jour en jour à quel point il peut être pourvu d'une beauté divine. Ses courbes délicieuses, ses fines lèvres qui s’entrouvrent pour glisser un rire cristallin, et ce visage, légèrement hâlé, qui lui donne des airs d'ange. Il s'est épris de Sebastian, c'est une évidence plus imposante chaque jour. Alors Adrian démarre son appareil photo accroché autour de son cou, sans que son ami ne le remarque, pour prendre quelques clichés avec une admiration peu ordinaire. Sebastian devient sa muse un court instant. « Je détiens ta nouvelle photo de profil instagram. Cela fera 50 dollars... Ou une pipe, c'est toi qui choisis selon tes préférences. » Et il rit, sans cesse, parce que faire preuve de provocation dissimule un tant soit peu les palpitations incessantes et agitées de son cœur tourmenté...

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Mer 4 Mai - 15:34

Le toucher de cette langue contre ses commissures imbibées du sucre déposé par la pâtisserie est affriolant. Cela titille ses sens et augmente la cadence de son cœur. Adrian a un tel pouvoir sur l’échine de l’Hispanique qu’il ne peut que se laisser habiter par ces sensations si délicieuses. Le bonheur ressenti à ses côtés est incomparable. Il le vit sans se poser de question et savoure cette ivresse prendre possession de tout son être. De ce fait, il ne résiste pas à leur complicité flamboyante et plonge son âme dans les prunelles océan du blond. Il est si délicieux d’être à ses côtés, de voir cette lueur mutine dans le regard. Il le trouve terriblement attirant et son regard devient naturellement plus pénétrant. « Bonne idée, Monsieur Bramwell. » Il murmure dans une voix tout aussi taquine que la sienne. Il se mordille la lèvre, de façon réservée. L’idée suggérée est très alléchante et provoque de picotements au creux de ses reins, car il est sensible aux attraits envoutants de ces prunelles pénétrantes. Sa remarque provoque son rire cristallin en harmonie avec le sien. « Pas du tout. » Il souffle contre ses lèvres. « Tu m’entrainerais déjà dans une rue déserte ou un lieu retiré pour que t’offrir ce que tu désires. » Sa voix demeure suave, son regard pétille de malice, terriblement conscient de la facette perverse de son amant. Il ne peut nier l’être également puisqu’il le suit dans toutes ses folies, car il est délicieux de vivre ces expériences avec lui, comme cette joute charnelle partagée dans une ruelle déserte lors de leur Saint-Valentin. Après un baiser délicieux échangé, ils prennent la direction dudit parc indiqué. Main dans la main, geste doux et appréciateur pour l’Hispanique, ils se font passage parmi cette masse de population nipponne. Ce lien indestructible lui permet de profiter de la vue, de laisser son regard suivre ces façades multicolores et de savourer cette sensation d’être lui-même sans crainte. Adrian lui offre une forme de relation qui ne peut qu’élever sa confiance, son bonheur, car il semble n’avoir aucune pudeur à l’afficher à son bras. Une sensation délicieuse dont il profite avec engouement. Ils finissent par retrouver une ruelle moins fréquentée qui lui permet d’avancer aux côtés de son amant. Le regard envouté par l’environnement qu’ils traversent, Sebastian ne perçoit pas la lueur du regard d’Adrian sur lui-même, ne prend conscience de l’intérêt de son amant pour lui dès lorsqu’il le sent appuyer sur le bouton de son appareil photo. Sa remarque le décontenance quelques secondes avant de provoquer son rire éclatant. Ses prunelles brillent de cette lueur inégalable. Elle est unique, l’habite que lorsqu’il se trouve aux côtés du blond. De ce fait, il le pousse doucement en riant, les joues empourprées par la légère réserve que la proposition suggérée réveille en lui. « Petit con ! » Il le taquine dans un ton affectueux. « N’essaye pas de profiter de la situation. » Il tire le bout de sa langue en lui donnant un petit coup de coude dans le bras. « Je réclame de voir la marchandise avant de décider. » Il provoque à son tour en laissant consciemment le sous-entendu flotter au sein de leur conversation. Cela peut-être les photos promises comme la vision de ce corps qu’l sait particulièrement délicieux tant qu’il ne se lasse pas de succomber à ces courbes qui rendent les palpitations de son cœur à fleurs de peau et procurent une chaleur incommensurable au creux de ses reins. Il aime tellement succomber à ce péché à ses côtés. Il découvre une forme de complicité intime qui lui plait divinement à ses côtés au point d’en devenir terriblement dépendante.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Mer 11 Mai - 20:07

Les deux amants savourent un instant agréable, des gâteaux typiquement japonais, contre la vitrine d'une boutique. Adrian n'hésite pas à posséder ses lèvres avec douceur, sans pudeur ni honte. Il ne se préoccupe pas des passagers qui les entourent, qui les observent sans aucun doute. Il s'entête seulement à rendre son sourire plus éclatant, et illuminer le regard qui lui tord l'estomac sans qu'il n'en prenne réellement conscience. Il le dévore des yeux, use de son charme pour lui soutirer ce sourire authentique... qui est bien spécifique à son Sebastian. « Bingo. » Il répond simplement après un échange légèrement salace, empli de promesses luxuriantes que le blond est impatient de concrétiser. Son ami le connaît bien : si le désir lui envahit les tripes, il trouvera un moyen de se dépêtrer du feu incandescent qui lui enflamme les reins. Ils se sont déjà tournés vers des lieux publics et c'était excitant, si bien qu'Adrian ne met pas cette idée de côté... Ils démarrent finalement, ayant en tête une destination splendide, un parc célèbre qu'ils se doivent de fréquenter. Ils se faufilent à travers la foule, les doigts accrochés à ceux de l'autre, demeurant liés malgré les entraves qui s'installent sur le chemin. Adrian serait prêt à bousculer ces asiatiques pour ne jamais le lâcher ou le perdre de vue. Lorsqu'ils parviennent à s'échapper de ce tumulte fabriqué par un amas de gens, Adrian s'attarde sur le visage comblé de son homme. Et sans étonnement, son cœur tambourine avec plus d'intensité quand la luminosité du soleil met en évidence son beau sourire. Il ne peut pas s'abstenir de garder ce souvenir autrement que dans sa tête, alors il appuie sur le bouton de son appareil photo pour en obtenir un cliché. Une trace indélébile des moments qui ont effacé les traces de la morosité coincée au fond de son cœur. « Mon talent est d'être un opportuniste, ne me le retire pas. » Il sourit avant de se prendre un coup de coude dans les côtes et apercevoir la langue de Sebastian participer à la grimace générale de son visage. Il persiste à sourire, l'air provocateur. Il veut jouer ? Parfait. « Tu sais bien que la marchandise sera splendide et au-dessus des attentes que tu pourrais te fixer en tête... » Il prononce avant de glisser son bras autour de ses épaules pour le coller à lui, se pencher à son oreille pour prononcer des mots qui le feront vibrer, avec une sensualité évidente. « ... Qu'elle est bien grosse et que tu aimes particulièrement la glisser entre tes lèvres. » Il lui mordille son oreille avant de poursuivre sa marche, une pointe de satisfaction et de bonheur imprégnant naturellement ses traits.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Ven 13 Mai - 23:27

Cette journée est délicieuse, source de véritable félicité pour l’Hispanique qui savoure ce voyage avec le meilleur compagnon à ses yeux : Adrian. Il réalise un de ses rêves en arpentant les ruelles bondées de cette ville nipponne. Son cœur bat la chamade, ses prunelles sont habitées par cette joie qui inonde sa poitrine. Il a toujours désiré partager un tel moment en compagnie de son meilleur ami, et ce, bien avant qu’il ne devienne son amant. De ce fait, il se laisse envahir par cette euphorie qui rend ses traits si décontractés, éclatants et sa spontanéité éclatante et son sourire éblouit par son éclat profond. Sa complicité avec le blond est un trésor qu’il chérit, qui ne cesse de révéler tous ces bienfaits au fil des jours qui s’égrainent à ses côtés. L’affection qu’il lui porte est inaliénable, puissante et profonde. Il la sait réciproque et cela ne peut qu’accroitre cette harmonie qu’il ressent à ses côtés. Ils se taquinent naturellement, jouent sur des sentiers dangereux, car le désir est omniprésent. Sebastian a du mal à résister à ce regard malicieux et coquin. Ces prunelles océans ont un véritable effet électrisant sur sa chair, comme son corps. Il se sent pleinement vivant sous sa coupe, bien qu’il s’amuse à prétendre le contraire. Au fond, aucun des deux n’est dupe sur la question. Les remarques d’Adrian lui soutirent un rire franc, bien que la gêne naturelle qu’elles occasionnent le fait adopter une posture troublée. « Il faut bien que je prouve que je te connais très bien, non ? » Il renchérit simplement avant d’user de son sourire taquin pour se lancer dans ce petit jeu dangereux. D’ailleurs, Adrian ne manque pas de répondre à ses taquineries. Ses paroles le font chavirer, car ils éveillent des désirs qui envahissent inexorablement son esprit. Il est impossible de nier que le corps de son amant est désirable, que ses muscles ont de formes particulièrement sculptées au point d’être un des plus bels homme qu’il ait connus. De ce fait, son cœur s’affole dans sa poitrine tandis qu’il sent ce feu embraser sa chair au mordillement de ces dents contre son oreille. Il se pince la lèvre, inspire profondément pour contenir son émoi avant de venir à sa hauteur. « Vraiment ? Une piqure de rappel risque d’être nécessaire, j’ai du mal à visualiser, mais c’est une marchandise dont toi-même tu raffoles. Elle t’est bien trop profitable. L’échange est déséquilibré. » Sa voix se veut naturelle bien que son regard brille de cette lueur de malice dans les prunelles. Il aime jouer sur ce terrain là avec lui, bien qu’il risque d’être le premier à succomber comme toujours. Après tout, l’art de la séduction n’est pas un domaine qu’il maitrise à la perfection, bien qu’il s’efforce d’être à la hauteur avec cet homme. De toute manière, il est tellement délicieux de se fondre sous ces doigts conquérants qu’il doit bien avouer que cette appétence n’est jamais rassasiée. Il raffole de cette sucrerie !

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Jeu 26 Mai - 11:10

La complicité plus franche qu'il tisse avec Sebastian au fil des jours l'inonde d'une joie incomparable. Le sourire qu'il affiche constamment sur ses lèvres est un vrai régal dont il n'a plus la capacité de se passer, et qu'il provoque chaque fois qu'une occasion lui semble adéquate. Il savoure un instant d'intimité en sa compagnie, malgré la présence imposante des asiatiques. Il ne se préoccupe plus de ces êtres humains, il n'y en qu'un seul qui parvient à faire tourner son monde correctement. Le reste est accessoire. Il plonge dans ses beaux yeux lumineux, se laisse berner par son sourire éclatant. Rien ne pourrait amoindrir la flamme qui gronde au coeur de sa poitrine, alors il lui rend un sourire avant de le taquiner à propos d'un cliché qu'il a pris. « Je n'ai aucun doute là-dessus. Même un peu trop. » Sebastian est l'individu qui le connaît le plus, après grand'pa, et plus le temps s'écoule, plus il a de la difficulté à lui dissimuler les émotions qui peuvent le ronger parfois. Son amant sait parfaitement l'homme qu'il est, il n'est pas dupe, il a conscience de ses imperfections, de son côté sombre. Sauf que me faire plaisir attise ton propre plaisir. Je trouve donc que c'est plutôt un bon marché. » Il esquisse son sourire malicieux et fier, ce sourire qui tord le ventre à son petit-ami de manière régulière, et qui brise toutes réticences à lui offrir ce qu'il veut. Avec un tel sourire, Adrian pourrait tout obtenir. Il le fixe longuement dans les yeux, avant de cesser son emprise pour le pousser contre le mur le plus proche. Ses mouvements sont sensuels, son corps glisse contre le sien ; son bassin heurte le sien avec volupté pour le provoquer. « Une piqûre de rappel, vraiment ? » Une main experte se déposer contre une partie de sa joue et de sa nuque, pour planter son regard insistant et brûlant de désir dans le tien. Il ne l'embrasse pas, il donne seulement des coups très légers et discrets contre son sexe pour l'exciter, soutenir son défi jusqu'au bout. « Est-ce suffisant pour toi ? » Et ses airs sérieux finissent par s'illuminer par un sourire prétentieux et charmeur, satisfait d'avoir secoué le corps de Sebastian une énième fois. Il ne s'en lassera jamais.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18 Jeu 26 Mai - 12:22

Ils se taquinent mutuellement comme à leur habitude. Les remarques fusent, plus espiègles les unes que les autres. Adrian s’efforce de détourner son moment d’égarement à son avantage. Il use de ses compétences de négociant pour obtenir des bénéfices d’une action qui lui a procuré du plaisir. Sebastian le reconnait bien là et ne manque pas de lui rendre l’appareil en lui prouvant qu’il n’est pas dupe. « Merci de le reconnaitre. » Comme toujours leurs propos sont emplis de sous-entendus qui ne peuvent que titiller les sens de l’autre. Ils sont incapables de demeurer sages, tant il est aisé de succomber à la chaleur et au désir que provoque la chair de l’autre contre leur échine. « Tu crois ? » Il questionne de ce sourire fier et malicieux, similaire à celui qui orne les commissures de son amant. Il sait bien que son amant a raison. Il est bien incapable de lui résister. Adrian le provoque, titille son oreille de ses dents en prononçant des paroles provocantes qui attisent inévitablement ses sens. Une chaleur délicieuse s’immisce dans le creux de ses reins. Son amant ne manque pas de répondre à sa provocation. Il le pousse naturellement contre le mur, glisse ses formes désirables contre les siennes pour accroitre son emprise. Sebastian se laisse faire, savoure ce contact exfoliant entre leurs bassins qui se frôlent, qui se provoquent avec sensualité. « Oui. » Il souffle dans une voix chaude. Son cœur s’est précipité dans une course plus forte. Sa peau frisonne sous le toucher délicieux de sa main contre sa joue, sa nuque. Ses prunelles sont ancrées à celles de son amant. Il fond littéralement, sent cette brûlure griser le creux de ses reins tandis que son amant accroit cette exaltation par de légers mouvements subtils. Adrian le provoque de sa voix, de son sourire prétentieux et charmeur. « Vil personnage. » Il souffle dans une voix chaude troublée alors qu’il enroule un de ses bras autour de sa taille. Il accroit cette étreinte tandis que du bout de ses doigts glisser dans sa nuque, il l’invite à se rapprocher de ses lèvres. Il lui vole un baiser doux et sensuel, laisse sa bouche devenir gourmande de la sienne. Il l’embrasse sensuellement, se laisse porter pour son ivresse. Il ne se lasse pas de ses lèvres, en refoule terriblement. Cette étreinte s’intensifie même lorsqu’ils rendent ce baiser plus sensuel. Leurs bassins se frôlent légèrement, délicatement tandis que la chaleur s’accroit sensiblement. Il adore résolument cette sensation qui enflamme sa chair comme jamais.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: 愛してるよ (sebrian ♥) #18

Revenir en haut Aller en bas

愛してるよ (sebrian ♥) #18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: sebrian-