forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1187
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Dim 22 Mai - 21:05

La soirée est délicieuse. Sagement assis dans la grande baignoire de cette maison qu'ils ont acquis ensemble, Sebastian profite de la chaleur du corps d'Adrian contre son dos, le frôlement de ses doigts et de ses lèvres contre sa chair ardente, dépendante de ces touchers. Son cœur bat la chamade, son odorat s'enivre de l'odeur de son amant mêlée à celle des huiles du bain. Adrian lui a promis de fêter dignement ce début d'installation dans cette maison, qui signe un passage important au sein de leur relation. De ce fait, ils profitent de cette étreinte tendre et innocente avant de s'en extirper, essuyer leurs corps humides et chauds avant de prendre le chemin de leur nouvelle chambre. Adrian l'empêche de le suivre pour mettre en place certains éléments qui sauront éveillés ses sens. Ce n'est pas une surprise, puisque cette soirée a été évoquée dans leurs SMS, mais Sebastian laisse l'impatience grignoter ses sens, petit à petit. Il laisse son regard se perdre sur les formes désirables de son amant. Il sent une exaltation de ses sens titiller cette fournaise au creux de ses reins. Adrian finit par lui autoriser l'accès et le spectacle qui se présente sous ses yeux est délicieux. La lumière dans la chambre est tamisée, les bougies parfumées viennent titiller son odorat tandis que ses prunelles s'égarent sur le corps particulièrement somptueux de son amant. « Eh bien ! Tu sors le grand jeu ! » Il le taquine de sa voix mutine, le regard étincelant de cette lueur malicieuse qui lui va si bien. De ce fait, il vient se rapprocher de son amant pour frôler ses lèvres des siennes. Il l'embrasse tendrement, laisse une de ses menottes glisser dans la nuque de son compagnon alors qu'il le repousse délicatement pour l'inviter à prendre place sur le matelas, le regard viril. Sebastian ne peut qu'être sous le charme, sent son cœur prendre une course plus folle au creux de sa poitrine. Il prend place, offre la vision de sa nudité à son amant qui ne semble pas insensible. Au contraire, il vient place au dessus de lui, s'accapare ses lèvres et Sebastian se laisse faire en venant répondre à son baiser. Leurs corps se frôlent, se retrouvent, se titillent tandis que leurs lèvres s'amourachent avec délice de leurs comparses. « Alors ? Quels sont tes plans pour cette soirée. Tu comptes me dévorer à quelle sauce ? » Il le taquine de sa voix charmeuse et sensuelle. « A moins que j'aurai droit à te dévorer également ? » Il se pince la lèvre, car il raffole de cette sucrerie, difficile de faire autrement lorsque l'homme qu'on aime a un corps particulièrement délicieux.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1203
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Jeu 26 Mai - 12:52

Adrian savoure un moment de complicité dans le bain, accompagné de son amant. Il ne songe plus aux normes sociales lorsque ses doigts se déposent contre sa chair enflammée. Ses repères sont troublés, il en perd la notion de temps et de ce qui pourrait s'apparenter au ridicule dans d'autres circonstances. Il ne se préoccupe pas du romantisme qui s'imprègne de cet instant, car tout ce qu'il retient, c'est qu'il est comblé de joie lorsque Sebastian se tient contre lui. Son monde tourne rond quand il sent sa présence jusqu'au fond de ses tripes. Alors il s'applique à le remercier chaque jour autant qu'il le peut, à faire de son univers quotidien un véritable paradis dans lequel il peut trouver le bonheur. C'est pourquoi il relâche son emprise pour l'abandonner quelques minutes et confectionner un véritable cocon au sein de leur chambre. Bougies, encens, huiles, tout est établi pour donner un certain charme à cette pièce encore vide. Il sait pertinemment qu'une touche de romantisme ne rendra pas Sebastian indifférent, qu'il ne s'oppose pas à cette évolution, sans pourtant jamais lui annoncer clairement qu'elle demeure un souhait. Sebastian est un être doux, sensuel, et le combler d'amour de toutes les manières possibles est la source même de son bonheur. Alors Adrian s'y applique sans s'en sentir contraint, pour apporter un flot d'émotions positives au fond du cœur de son ami. Le lit enfin préparé par ses soins, il allume les bougis et l'encens avant de hurler à Sebastian de venir le rejoindre. « Il faut bien si je veux charmer mon amoureux jusqu'au bout. » Il esquisse un sourire amusé, exagérant bien entendu dans les termes qu'il attribue au statut porté par Sebastian. C'est seulement pour titiller sa sensibilité et provoquer ses yeux lumineux qu'il prononce ces mots. Son homme s'approche doucement de lui, pose une main contre sa nuque tandis que ses lèvres s'accaparent des siennes. Leurs corps dénudés se heurtent pour une étreinte sensuelle, pourvue d'un amour que seul eux sont en mesure d'évaluer. Adrian finit par l'inciter à s'allonger le long du matelas, pour se placer contre lui. Il commence tout d'abord à s'installer plus bas que lui, pour dévorer son amant au niveau de ses aines, son ventre, son torse, avant de remonter jusqu'à ses lèvres. Il les savoure avec délice, en lui souriant fièrement. « A toutes les sauces. » Sa main caresse ses courbes exquises, il les observe en se mordant la lèvre. Sebastian est tellement sexy qu'il active son désir avec rapidité, et les promesses luxuriantes de cette soirée accentuent son excitation. « Cette fois, je ne prendrais pas en compte ta sagesse pour t'en donner la possibilité. C'est notre soirée, après tout. » Il dépose un baiser sur un pectoraux avant de rouler sur le côté, pour attraper la bouteille de champagne fraîche déposée au sol. Il l'ouvre, le bouchon explose au loin. Il boit une gorgée à la bouteille, avant de posséder la bouche de Sebastian avec passion. « Tu es vraiment délicieux. » Il sourit, puis penche la bouteille pour en déverser contre son corps divin. Il en dépose au creux de son ventre, parcoure sa chair humide de sa langue gourmande. Il exerce des coups sensuels, tandis que son regard pénétrant se fixe au sien au cours de sa démarche. « A notre palace ! » Il prononce en glissant sa langue le long de sa peau, descendant petit à petit pour titiller sa chair.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1187
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Jeu 26 Mai - 19:22

Après un moment de douceur partagé, Sebastian retrouve son amant au sein de cette pièce qui deviendra leur chambre. Un lieu où ils se retrouveront tous les soirs pour profiter de la chaleur du corps de l’autre dans des étreintes pleines de sensualité et d’affection. De ce fait, son amant compte bien profiter de cette soirée pour le charmer jusqu’au bout, accroitre les sentiments qu’il porte à son égard. Sebastian est résolument sous son charme et n’a aucune intention de se restreindre dans la force des émotions qui le traverse en compagnie de cet homme, d’autant plus lorsqu’il déclare des propos aussi enchanteurs. « Je ne vais pas m’en plaire. » Il déclare de sa voix taquine, le regard brillant de cet éclat de bonheur qui ne le quitte pratiquement jamais en sa compagnie. D’ailleurs, il ne manque pas de réduire la distance pour s’accaparer ces commissures dont il ne se lasse pas. Il l’embrasse avec douceur et sensualité. Leurs chairs se retrouvent dans une étreinte délicieuse, ravive la chaleur naturellement présente au creux de leurs reins lorsqu’ils sont l’un contre l’autre. Il finit par être invité à s’étendre sur le matelas où ils s’embrassent avant que son amant ne s’éloigne de lui pour se position vers le bas de son ventre. Le regard qu’il lui lance est pénétrant, avive son exaltation tout comme le frôlement exquis de ses lèvres qui titille ses aines, son ventre avant de rejoindre sa bouche avec érotisme. Sa déclaration provoque un frison le long de son échine tant l’idée énoncée est délicieuse. Il se mord les lèvres, laisse ses doigts frôler son dos, le creux de ses reins et ses fesses avec douceur. Il est magnifique avec cet air avide et intéressé sur le visage. Son regard se perd sur ces traits.  Sa remarque lui soutire un rire cristallin, ce qui rend ses prunelles plus brillantes de cet éclat incommensurable. « Je vais me faire un plaisir de te rendre l’appareil dans ce cas-là, mi amor. » Il use de ce qualificatif affectif pour titiller son côté malicieux et taquin. Il est sûr d’obtenir un sourire ou un rire amusé face à ce sentimentalisme affiché, en adéquation à ses propos antérieurs. Il s’agit de leur première nuit dans une maison qu’ils ont façonnée à leurs images pour créer un lieu où ils se sentiront pleinement heureux. Leur refuge. Adrian s’éloigne quelques secondes pour ouvrir la bouteille de Champagne. Il en boit une gorgée, s’empare de ses lèvres pour lui offrir une gorgée à la fois délicieuse et excitante. « Je te renvoie le compliment, à moins que ce ne soit le champagne ? » Il questionne, le regard joueur avant de ressentir un frison parcourir son dos à la texture humide du liquide sur la chair de son buste. Cela éveille son côté coquin et provoque son sourire charmeur. Il savoure la caresse de ses doigts, de sa bouche contre sa chair enflammée. Il le laisse consommer sa boisson à même sa chair. Ses sens sont éveillés et titillés plus que jamais. Son regard ne quitte pas celui de son amant. Son organe vital bat la chamade alors que sa peau est titillée par ses actions grisantes et enchanteresses. Elles provoquent de véritables raz de marrés au creux de ses reins, qui accroit l’état de son excitation, le rythme de sa respiration. « À notre refuge, rien qu’à nous. » Il commente dans un sourire doux alors qu’il sent un coup de langue, provoquer un soupir de ravissement. Il se pince la lèvre avec délice, pris au piège de ces délicieuses sensations.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1203
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Ven 27 Mai - 1:18

Adrian ne peut s'abstenir plus longtemps de les guider vers un chemin plus divertissant. Devant sa nudité, ce corps bien proportionné et idéal, il ne peut rester impassible. Faire preuve de romantisme est une chose, mais elle ne peut pas perdurer dans le temps. Adrian retrouve sa bestialité lorsque les courbes divines de son amant sont autant mises en évidence. Il les dirige vers leur nouveau domaine, cette pièce qui sera animée par la luxure, l'amour et les rires. Une chambre qui habitera bientôt leurs nombreux souvenirs, qu'ils commencent à bien entamer en s'installant contre le lit pour une étreinte sensuelle. Le blond ne tarde pas à le rendre fou de désir, à dévorer les parcelles accessibles de sa peau, avant de l'embrasser avec tendresse. Son amant, quant à lui, parcoure sa chair enflammée de ses mains douces. Et cette légère pression au niveau de son dos et de ses fesses, ce toucher subtile, lui donne des frissons immanquables le long de son échine. « Je te fais confiance pour ça. » Il lui sourit contre sa bouche avant d'ouvrir la bouteille de champagne, dont il boit une gorgée. Il possède ses lèvres en lui donnant un avant-goût de l'alcool au passage. « C'est plutôt un délice qui devient plus particulier agrémenté au champagne. Je dirais donc les deux. » Il esquisse un sourire fier, avant de descendre contre son corps pour déverser le long du ventre de son petit-ami. Il lèche le liquide du bout de sa langue, avec ce feu ardent qui repose au creux de ses reins, prêt à s'enflammer davantage. « Oui. » Il mordille sa peau au niveau du bas de son ventre, l'observant avec une intensité incomparable dans le regard. Des yeux hypnotisants, foudroyants. « Rien qu'à nous. » Il confirme de ce air pénétrant, dévoilant une part de possessivité. Cette habitation est quelque chose qui lui tient vraiment à cœur, quelque chose qu'il partage avec lui. Jamais il ne voudrait que quelqu'un s'introduise dans cet univers qu'ils construisent. Finalement, sans un mot supplémentaire, il tend le bras pour attraper un produit qu'il a acheté dans la journée : une huile durex, qui s'apparente à celles qu'ils ont pu utiliser et dont le stock s'est écoulé promptement... Durex Play Hot, le produit qui chauffe la peau. Il vient titiller ses cuisses de sa bouche, passant une main derrière pour la caresser ; puis il remonte tout doucement jusqu'à ses aines. Il applique le gel contre sa paume le long de sa virilité. Son regard ne lâche pas le sien, tandis que ses doigts s'appliquent dans des mouvements sensuels. Il l'étale avec précaution, laissant la chaleur imprégner son corps, tandis qu'il le provoque : « Tu t'enflammes ? » Il retrouve un instant la douceur de son corps pour étreindre leurs langues dans un baiser très passionné, tout en poursuivant ses coups de main experts. « Il paraît que c'est comestible. » Il lance au creux de son oreille accompagné d'une expression narquoise, avant de la mordiller et de descendre le long de son corps, en posant une empreinte avec sa bouche. Il use de ses lèvres pour les appuyer sensuellement contre les parcelles de sa peau, avec une subtilité qui saura rendre fou Sebastian. Il termine au creux de ses cuisses. Ses doigts abandonnent sa virilité pour laisser place à ses lèvres, qui s'accaparent ce bout de chair tendu. Il scrute son amant en même temps de glisser son sexe au creux de ses lèvres, pour le fondre à l'intérieur et laisser sa langue faire des miracles. Il sent la fébrilité et le désir de Sebastian et rien ne pourrait le satisfaire davantage. Il s'arrête un instant, attrapant la bouteille de champagne pour déverser de nouveau le liquide contre son ventre, pour qu'il glisse le long de son membre. Dans un coup de langue, il savoure le goût, tout en le dévorant des yeux. Ses gestes gourmands sont empreints d'une sensualité et intensité, qui s'accentuent avec les regards persistants qu'il lui lance. Sa langue ne cesse d'effleurer sa virilité, pour le faire planer comme jamais.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1187
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Ven 27 Mai - 12:15

L’affection qu’ils se portent est puissante. Elle est dans le moindre de leurs regards, de leurs sourires, de leurs gestes. Ils se l’offrent sans réellement en prendre conscience, avec un naturel qui s’intensifie jour après jour. Le besoin vital de toucher l’autre devient puissant jour après jour et avivé par ce désir qui grignote leurs reins avec force. Le contexte de cette soirée rend cette alchimie et cette complicité plus puissante. Sebastian est sous le charme du blond, qui a tout pouvoir sur sa chair et en use avec délice à cet instant même. Il se montre coquin et sensuel, lui offre à travers ses lèvres le gout prononcé d’un alcool résolument fruité qui émoustille ses papilles. La saveur est délicieuse et Sebastian ne peut que s’exprimer à ce sujet. La remarque de son amant rend son sourire plus amusé qu’auparavant. Ses prunelles sont brillantes de cette malice éprouvée à l’instant face au spectacle qui se trouve sous ses yeux. « Possible. » Il le taquine de nouveau avant de sentir son échine frissonner sous la texture humide de ce champagne contre la chair de son torse. Adrian le consomme avec délice, grise sa chair avec sensualité, ce qui rend l’excitation du peintre plus conséquente. Sebastian ne le lâche pas du regard, le trouve terriblement séduisant et savoure la vision offerte par le blond. Il est résolument difficile de rester de marbre. Il en est bien incapable tant son partenaire s’amuse à titiller ses sens avec dextérité, d’autant plus lorsqu’il confirme des propos qu’il émet. La manière d’agir du blond hypnotise l’artiste qui se perd dans ses prunelles claires. Son cœur bat la chamade et cette réalité s’accentue lorsque son amant attrape une lotion qui saura résolument enivrer ses sens. Ce que le blond sait naturellement provoquer. Sebastian l’observe faire, savoure la caresse de ses doigts sur sa cuisse, mais notamment cette paire de lèvres qui embrase cette partie sensible de son anatomie. Les gestes du blond sont étudiés et l’application de ce gel coquin sur sa virilité rend son exaltation plus profonde que jamais. Il se pince la lèvre inférieure, savoure cet embrasement prend possession de son être. Son regard devient brillant de cette flamme avivée par tout cela. « Oui. » Il avoue sans gêne contre cette bouche qui retrouve la sienne. Il laisse sa langue retrouver sa comparse, se mêler à elle pour un baiser langoureux. Il en profite pour frôler la chair de son amant. Ses doigts frôlent ses reins, son dos, remontent sur ses omoplates avant de retrouver son torse sans pouvoir explorer plus en profondeur ces formes délicieuses. « Je me demande quel gout cela a… » Il souffle dans une voix chaude et un gémissement nullement camouflé. Il sent son être prendre feu sous son contrôle et cette sensation est terriblement addictive. Sa respiration est vive, troublée par cet embrasement qui fait rage au creux de son être. Feu que le blond avive avec force en adoptant une posture enjôleuse qui l’envoute inévitablement. Son cœur bat à tout rompre dans sa poitrine, des soupirs de plaisir s’extirpe de ses lèvres avant qu’un râle ne se fasse connaitre. Il ne peut faire autrement lorsqu’il sent cette bouche tant adorée prendre possession de son soldat pour le retenir prisonnier. Son regard gagne en intensité, son corps se braque légèrement tant ce geste est inattendu de sa part. Son cœur est chamboulé tout comme tout son être. Il le laisse user de ses sens pour le rentre dingue de cette gâterie offerte. Il sent son corps savourer ce toucher, frissonner sous la texture humide, mais coquine du champagne et de sa langue. Il souffle son prénom sans le quitter du regard, glisse tendrement sa menotte dans sa chevelure blonde pour lui offrir un geste d’affection. Un mouvement pour le remercier de lui faire découvrir de nouveau cette sensation dévorante et délicieuse. Il ne quitte ses prunelles du regard que lorsque le plaisir est trop conséquent et rend sa chair tout chose. Son cœur est une bombe prête à exploser et le feu qui gronde au creux de ses lèvres achève tous ses sens. Ses phalanges glissent dans sa chevelure, s’y agrippent légèrement lorsqu’un coup de langue de son amant lui procure un plaisir incommensurable. Aucune force, ni brutalité, juste un moyen de lui communiquer le plaisir intense qu’il provoque au sein de tout son être. Son dos se courbe de plaisir. Il est au bord de l’extase. La luxure avec cet homme est juste fabuleuse.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1203
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19) Jeu 2 Juin - 14:16

Adrian met tout en oeuvre pour subjuguer son homme. Il s'est appliqué à rendre cette soirée incroyablement parfaite et somptueuse, afin de donner un souvenir inoubliable et empli de bonheur au sein de l'esprit de Sebastian. Il tente de l'émerveiller chaque jour pour lui remplir la tête d'idées positives, écartant les sombres qui ont pu, par le passé, le submerger de plein fouet. Ses yeux emplis de ce bonheur pur en disent long sur sa satisfaction. Adrian est véritablement heureux de sentir que Sebastian se laisse emporter par la joie sans ne plus se prendre la tête.

Leurs corps dénudés se heurtent rapidement, avec sensualité et douceur. Adrian attise son désir en dévorant ses lèvres, en frôlant ses courbes exquises. Il ne se presse pas, prend son temps pour aviver la flamme au creux de ses reins. Il use d'un produit révolutionnaire contre sa virilité, pour l'enflammer grâce aux bienfaits de ce dernier et les coups de main luxuriants qu'il lui prodigue. Il provoque son ami, ainsi que ses sens, pour le troubler comme il en a l'habitude. Ses lèvres parcourent sa chair, les endroits sensibles qui le font chavirer. Il décide même de lui offrir un moment de jouissance extrême, lorsque qu'il fond son membre au creux de ses lèvres. Le blond titille sa peau, l'aguiche avec un échange de regards érotiques et des coups de langue précis, lents et sensuels. Il réalise cette gourmandise rarement, mais à en juger la courbure de son dos et les soupirs de plaisir de son partenaire, il sait s'y prendre. Il poursuit plus profondément, enfonçant son sexe au sein de sa cavité sans ménagement ni pudeur. Il le dévore des yeux en lui accordant ce délice. Il caresse d'une main experte son torse, en même que sa cuisse droite, tandis que sa bouche fait des merveilles. Les doigts de Sebastian s'agrippent à ses cheveux ébouriffés lorsque le désir se fait trop conséquent, sans aucune brutalité, avec douceur et sensualité. Il l'incite à poursuivre, le contact est agréable ; tout comme le corps de son amant qui se tend vers lui, réclame ce supplice encore une fois. Adrian ne cesse pas ses mouvements de langue tentateurs, agréables, le long de sa virilité qui a doublé de volume. Lorsqu'il a terminé les préliminaires, il se redresse pour s'allonger de nouveau sur Sebastian, seulement retenu par ses deux bras posés aux extrémités de son visage. « Le goût n'est pas si détestable. » Il annonce en souriant contre ses lèvres, pour répondre à sa curiosité précédente. Il ne commente pas le goût du produit, plutôt le sien. Il le conduit jusqu'à la délivrance dans des coups de main adroits, le laissant se déverser contre les couettes propres. Il sourit, s'accapare ses lèvres, et pose ses doigts contre ses cuisses pour les relever légèrement. Dans une démarche sensuelle, en plantant son regard dans le sien, autant que douce, empruntant un peu de lenteur, Adrian se fond en cet homme pour une étreinte lascive, remplie d'amour, qui inondera leurs reins d'un feu incandescent et incontrôlable.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19)

Revenir en haut Aller en bas

Beautiful first night in our sweet home, darling ! | sebrian (19)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: sebrian-