forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 espoirs avoués. (sebrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: espoirs avoués. (sebrian) Mar 7 Juin - 18:42

Les deux amants se promènent dans les rues de Wellington à la recherche d'une joaillerie. Adrian a pour objectif de trouver une parure pour la petite-amie de Grand'Pa. Une black qui a fait chavirer son cœur dès les premiers jours, même s'il a eu de la difficulté à le concevoir. Après un long travail psychologique de la part des deux amoureux, l'orgueilleux a finalement admis qu'il était charmé. Dorénavant, il lui délivre un amour sans nom, la couvre de cadeaux chaque fois qu'il en a l'occasion. Les jeunes doivent dénicher un collier élégant, plein de finesse, et estimant qu'Adrian a du goût, il lui a confié cette mission. Lorsqu'ils repèrent un magasin, les deux se penchent sur la vitrine pour visualiser ce qu'ils proposent. Si en apparence ils détaillent les bijoux féminins, Adrian surprend une pointe d'émerveillement lorsqu'il se tourne vers Sebastian pour obtenir son avis. Il semble plutôt focalisé sur les bagues de mariage, qui ne sont pas le but de leur recherche. Ses prunelles pétillent d'un éclat indescriptible. Il affronte un regard empli d'espoirs et d'admiration, qui ne laisse pas le blond impassible. « Ça te fait rêver ? » Il l'interroge en décrochant un rire de sa bouche, pointant du doigt les bagues. Il ne cesse pourtant pas d'observer son amant dans les yeux pour déceler la vérité qu'il dissimule certainement.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Mar 7 Juin - 19:03

Les semaines et mois s’égrainent tandis que la force de ses sentiments pour Adrian devient plus vive. L’affection qu’il lui porte est sincère et profonde et le bonheur que cet homme lui procure au quotidien, lui permet de croquer la vie en pleines dents, d’aller de l’avant. Il désire ardemment jour après jour construire sa vie à ses côtés. Il n’a plus de doutes sur les bienfaits de leur relation. Aujourd’hui, ils parcourent les vitrines à la recherche d’un cadeau pour l’élue du cœur de Grand’Pa. Après des mois de combats intensifs entre le couple d’amoureux et la figure paternelle de son compagnon, il a fini par reconnaitre son inclinaison. Les fêtes de Noël approchent et un présent est naturellement envisagé. Ils trouvent un joaillier. Sebastian participe à la recherche du présent, mais ses prunelles s’attardent sur des anneaux à la valeur bien singulière. Il s’égare quelques instants, songe au plaisir qui l’habiterait d’en porter un. Cela a une valeur résolument sentimentale à ses yeux, mais il doit bien admettre que lier sa vie à celle d’Adrian est un souhait profond. La remarque et le rire de son amant le tirent de ses pensées. Son regard le scrute et Sebastian tâche de feindre l’indifférence. « Non, pas spécialement. » Il sent le rouge lui monter aux joues. « Je les trouvais belles, c’est tout… » Il finit en venant rire doucement. Il n’ose pas admettre l’évidence, car il suppose que cette éventualité n’est pas réalisable. Adrian a déjà donné dans une union en bonne et due forme.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Mar 7 Juin - 20:22

De ses yeux examinateurs, Adrian détaille les bijoux présentés dans la vitrine. Attentif aux moindres détails, il joue à l'expert pour trouver celui qui dégage le plus d'élégance. Au moment où il s'apprête à demander l'avis de son petit-ami, le blond surprend une pointe d'éblouissement dans ses yeux. Il scrute davantage cette lueur peu habituelle, qui semble s'être activée à la vue d'alliances masculines. Lorsqu'il lui lance une taquinerie, pour déceler la vérité, Sebastian lui assure qu'il n'est pas spécialement attiré par le mariage. Pourtant, son corps le contredit par des réactions spécifiques de la nervosité, les englobant ainsi dans un mensonge palpable. Le peu d'honnêté qu'il lui offre est visible, Adrian le sent, le voit. Il ne peut pas lui cacher des éléments aussi évidents et clairs. Alors il se met à rire, en l'observant. « Seb, assume. » Il ignore pour quelles raisons il dissimule cet espoir au fond de lui, alors que le désir semble vraiment inonder son cœur. Est-ce une crainte au sujet de sa propre position ? Il n'a pas l'intention de rejeter sa vision, son envie, si sa concrétisation peut le guider vers le paroxysme du bonheur...

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Mar 7 Juin - 23:31

L’évidence se lit dans ses traits, mais Sebastian refuse de la reconnaitre, car il la juge déplacée. Il a conscience que ce désir qui se loge dans sa poitrine n’est pas en accord avec ceux que son amant éprouve. Il est même persuadé que l’aveu d’une telle ambition ne conviendra pas au blond. De ce fait, il nie cette vérité qui s’exprime par sa réaction de fébrilité. Cette négation, cette mauvaise foi affichée provoque le rire de son amant, qui l’observe avec d’autant plus d’intensité. Il le provoque, l’incite à assumer cette vérité, car il n’est pas dupe. Sebastian sent cette nervosité s’accentuer. « Oui. » Il admet dans un faible murmure en se pinçant la lèvre. « Cela me fait rêver. » Il poursuit sans oser retrouver son regard. Sa voix est douce, faible. Il joue avec ses phalanges avec nervosité. « On est pas là pour ça de toute manière et ce n’est pas dans nos projets. » Il accentue pour tenter de noyer le poisson, changé de sujet. « Ce n’est pas nécessaire. On a en pas besoin. » Il détourne la situation, car il ne veut pas paraitre fleur bleu, mais il est évident qu’il serait heureux de pouvoir mêler sa vie à la sienne de façon officielle et porter son nom, mais cela n’est pas fondamental. Du moins, c’est ce qu’il s’efforce de croire.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Mer 8 Juin - 18:00

La promenade est agrémentée d'une découverte qui chamboule leur observation. Les yeux étincelants rivés sur des alliances, Sebastian est piégé face au côté examinateur du blond. Il repère un émerveillement qu'il s'entêtait à dissimuler, et pousse la conversation dans ce sens pour connaître la vérité. Si son amant n'est pas réceptif à l'idée de lui communiquer ses désirs, il finit par admettre que le mariage est un des rêves tissé dans sa tête. « Tu vois, ce n'était pas si difficile. » Adrian se met à sourire, fier d'avoir obtenu la vérité. « Tu croyais que j'allais te bouffer ou quoi ? Tu sais, je ne suis pas stupide au point de croire que tu as complètement écarté cette idée de mariage de tes plans. Je suis pas débile, je savais très bien que ça allait resurgir à un moment ou à un autre. Je ne savais juste pas quand exactement. C'est là, au fond de toi seb. » Il connaît Sebastian par cœur, ce vœu aurait toujours fini par le submerger. Il s'approche de son petit-ami, glisse une main sous son menton pour le forcer à relever la tête et le scruter. « Depuis quand tu me caches des choses, Lewis ? » Il l'interroge, les yeux plantés dans les siens, l'air sérieux. « Je t'avais dit de me confier tous tes désirs. » Il reproche légèrement, parce qu'il aimerait que Sebastian soit envahi par la satisfaction, sans se replier sur lui, sans s'oublier en chemin. Et lorsqu'il songe au bonheur du blond, il a justement tendance à écarter tous ses désirs de son crâne. « Allez viens, on va faire un tour ! » Il lâche son visage, embrasse ses lèvres et donne une claque légère contre ses fesses pour le faire avancer dans la boutique. Il le suit et se déplace à l'intérieur du magasin à la recherche des alliances. Et dans un sourire fin, un peu taquin, avec une idée derrière la tête qu'il ne lui communique pas, il demande : « Alors, laquelle te fait rêver ? »

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Jeu 9 Juin - 19:15

Sa mauvaise foi s’exprime, car il ne désire pas que son amant interprète mal cet égarement de sa part. Il est évident que l’idée du mariage est une évidence dans sa psychologie, qui ne l’est pas dans celle de son meilleur ami. Il s’est résigné à cette idée, car elle ne lui semble pas indispensable en soi, bien qu’une telle union apporterait de nombreux avantages. Il serait lié officiellement à l’autre. Ils auraient des droits sur l’autre et auront la capacité d’agir en cas de problème. Cela empêcherait l’épreuve de son coma où Adrian avait interdiction de le voir avant sa sortie du coma. Cela leur permettrait également de partager un moment agréable auprès de leurs proches. Sebastian n’a jamais rêvé de faire un grand mariage. Il désire partager ce bonheur auprès de personnes qui lui sont chères, partager son nom, constituer une famille et être en mesure de la revendiquer, mais également de porter un bijou représentant le lien indéfectible qu’il y a entre eux. Il demeure tout de même assez lucide pour savoir que cette ambition n’est pas nécessairement réciproque. Cela ne le rend pas triste, ni quoi que ce soit. Il a parfaitement conscience de la psychologie de l’homme avec qui il vit. Il sait qu’il est tout de même satisfait d’attendre ces révélations, qu’il ne s’entête pas à lui cacher ses émotions. « Je n’ai pas dit ça, tu le sais bien. » Il répond avec douceur aux propos de son amant. « C’est juste que les derniers mois ont fait ressurgir un peu cette idée. Cela nous faciliterait la vie, notamment lorsqu’on traverse des périodes difficiles. Cela nous permettrait d’avoir son mot à dire. Genre, s’il t’arrivait malheur et que ta vie se retrouve entre les mains de tes parents, si Grand’Pa n’est plus. C’est idiot de penser à tout ça, mais c’est une possibilité qui ne peut pas être écartée. Tout comme tu aurais tout droit s’il m’arrivait un souci. Cela t’épargnera cette frustration d’être mis à l’écart. Bien sûr, je ne nie pas que mon côté fleur bleu est attiré par cette possibilité. Je t’aime, ça serait un honneur de porter ton nom et partager ce bonheur auprès des êtres que j’aime le plus au monde. » Il finit par lâcher le morceau avant de sentir la main de son amant se glisser sous son menton pour relever son visage, planter ses prunelles dans les siennes. « Je ne te cache rien, ce n’est pas comme si c’était un désir qui s’impose vraiment et relève de la nécessité, tu sais. » Il se défend, car il s’agit d’une possibilité qu’il envisage parfois et la vision de ces alliances a aiguisé cette envie présente. Son amant l’invite à avancer dans la boutique, lui vole un léger baiser avant de déposer une claque légère contre ses fesses pour le faire avancer. De ce fait, ils pénètrent dans la boutique et se dirigent naturellement vers les alliances. Les vendeuses étant occupées, c’est le moment idéal pour observer les différents anneaux sans être sollicité par le personnel de la boutique. Le regard taquin, sourire aux lèvres, Adrian le bouscule en lui demande laquelle le fait rêver. Sébastian laisse un sourire s’épandre sur ses lèvres. Il lui donne un petit coup de coude dans les côtes. « Idiot ! » Il lâche dans un ton faussement exaspéré, mais il se prête au jeu. Il indique du bout du doigt une bague en or blanc, avec des pierres précieuses qui ornent son centre tout le long. « Celle-ci est élégante et discrète. Dommage qu’on voit la forme des pierres. Dans le même genre, il y a aussi celle-ci. Elle serait parfaite pour toi. » Il commente simplement avec sérieux. Il se plie à l’exercice puisqu’il le désire. « Il ne faut pas oublier la raison de notre présence pour autant. » Il finit par lâcher, le regard doux.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1190
age : 33
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Jeu 16 Juin - 12:13

Sebastian s'entête à contourner la vérité, comme si elle était trop poignante pour la supporter. Il finit toutefois par admettre la réalité, sans tenter de l'éloigner de l'esprit d'Adrian. Il présente ses vœux d'un air nerveux, tel un enfant attendant la sentence après avoir commis une bêtise. Face à cette angoisse, le blond est partagé par l'agacement et l'amusement. Il lui témoigne son incompréhension, en abordant notamment le fait qu'aucun secret ne doit plus jamais former un gouffre entre eux. Il aimerait que Sebastian se libère avec lui, se délivre naturellement en partageant ses désirs. Le fait qu'il se brime pour s'écarter du portrait romantique révèle sa crainte de lui déplaire, Adrian le sait pertinemment. Il tente alors de le convaincre de tout lui avouer pour éviter de laisser les mystères s'installer entre eux. « Tu penses toujours trop à moi. » Il s'exprime avec sincérité, un sourire amusé sur les lèvres, lorsque son amant se confie sur les raisons qui l'ont poussé à songer à cette alternative. « Je suis d'accord que d'un point de vue pratique, ce serait plus simple pour nous deux d'avoir des droits. » Il confirme ses idées car elles sont loin d'être faussées. Il doit bien admettre que ça leur apporterait des bienfaits, mais dans l'esprit d'Adrian, ils n'en sont pas encore là... « C'est même certain que ton côté fleur bleue y joue beaucoup. D'ailleurs, tu es déjà un Bramwell. » Il sourit, car Grand'Pa le considère comme son petit-fils, voire même fils. Pas besoin d'alliance ou de vœux prononcés avec amour et franchise pour détenir son nom. « Si ça t'apporte du bonheur, moi je juge que c'est nécessaire. » Il le contredit car sa joie est importante, il ne peut pas renier ce désir tout simplement car par sa concrétisation, il peut lui apporter beaucoup de bonheur. Ils finissent par intégrer la boutique, pour dénicher les colliers. Mais Adrian s'arrête surtout sur les alliances pour connaître celles qu'il lui plairait bien... pour un avenir prochain, sait-on jamais. Il adopte un comportement amusé pour laisser son idée inaperçue. Sebastian rit à sa manigance, lui donne un coup de coude en l'insultant d'idiot. Il sourit de plus bel, le cœur tout troublé par ce bruit souple et éclatant qui s'échappe de ses lèvres. Son amant se prend toutefois au jeu, s'essaye au choix des alliances et en désigne deux. « Tu connais bien mes goûts. » Il dit en riant avant d'ajouter. « Quoique la mienne devrait être invisible. » Il plaisante pour soutirer son sourire. « Allez, soyons sérieux. » Il s'exclame avant de se diriger vers la vitrine des colliers, pour en pointer un du doigt, coloré et élégant. « Tu dis quoi de celui-là ? » Il glisse une main autour de sa taille pour se rapprocher un peu de lui, attendant sa réponse. Pourtant, les renseignements essentiels que vient de lui transmettre Sebastian restent bien ancrés dans sa tête. Bague de fiançailles et bague de mariage sont déjà déterminées.

_________________
L'amour est la plus naturelle et la plus violente de toutes les passions ; elle peut, selon le caractère de celui qui en éprouve les atteintes, mener aux plus grandes choses comme aux plus horribles ; elle se compose, comme toutes les autres passions, de peines et de jouissances, mais dans un cœur qui sait la régler, les dernières l'emporteront toujours.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1176
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian) Jeu 16 Juin - 14:34

Il s’exprime sur les raisons principales qui l’ont conduis à envisager cette possibilité d’une union entre eux. Il s’efforce de se montrer franc à ce sujet après avoir manqué de franchise quelques minutes auparavant. Il ne s’agit pas d’une nécessité pour lui, mais il doit bien admettre que l’idée lui plait. Ce qu’il juge idiot de sa part. Cela amuse son amant qui lui annonce qu’il pense toujours trop à lui. Cela lui soutire un sourire légèrement amusé. Il en a conscience, mais cela fait partie de sa nature. Adrian appuie ses propos, qu’ils soient raisonnés ou dus à ses sentiments. Il lui rappelle qu’il est déjà un Bramwell. « Je sais. Tout comme tu es déjà un Lewis. » Il commente dans un doux sourire amusé. « Je suis déjà heureux, tu sais ? » Il déclare pour qu’il prenne conscience que cette possibilité n’est pas indispensable à la joie qu’il éprouve à ses côtés. Son sourire est doux. Il le fixe avec douceur avant de le suivre à l’intérieur de la boutique. Adrian l’invite à se prononcer sur les alliances et Sebastian s’applique à sa demande. Il joue le jeu, sait pertinemment qu’il s’agit que d’une taquinerie de la part de son amant, mais il choisit deux anneaux comme possibles. Le commentaire d’Adrian provoque son rire. « Tu en doutais ? » Il lui lance le regard amusé. Un rire se fend de ses lèvres à sa seconde remarque. « Ce serait l’idéal pour toi, c’est une évidence. » Il hoche la tête de manière négative tandis qu’il le suit vers les colliers. « Il m’a l’air parfait. Cela lui ira parfaitement. » Il répond à la remarque de son ami. Le collier choisi et acheté, ils finissent par filer de la boutique pour profiter du reste de la journée avant de rejoindre Grand’Pa pour lui donner le présent acheté et passer la soirée en sa compagnie. Un moment merveilleux comme toujours. Sebastian est heureux, loin d’imaginer les desseins qui se forgent dans l’esprit de son amant.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: espoirs avoués. (sebrian)

Revenir en haut Aller en bas

espoirs avoués. (sebrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Presentation: Les Cathares
» London, East End, Whitechapel [PV Sykes]
» Un terrible secret à avouer...
» Vos souhaits - vos envies - vos espoirs à la table
» 2017 : Championnat d'Europe [Espagne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: sebrian-