forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 sortie entre amoureux (ou presque) au zoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 1187
age : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: sortie entre amoureux (ou presque) au zoo Dim 17 Juil - 17:59

(A)
Adrian vient chercher Sebastian au refuge pour le transporter jusqu'au zoo. Il a improvisé une sortie pour détendre l'hispanique, troublé par une conversation amère au sujet de leurs fantasmes respectifs. Il dépose un baiser contre ses lèvres, l'accueille d'une légère pression autour de sa taille. Ils se glissent dans la voiture un sourire aux lèvres, puis se dirigent jusqu'au zoo. Lorsque la destination est atteinte et que la voiture est garée, Adrian entame les taquineries. "Bon tu essayes de ne pas passer trois heures à chaque animal" il lui donne un coup de coude en souriant, l'air fier et narquois.

(S)
Sebastian accepte la proposition de son amant de prendre l'air dans un part. Il n'ignore pas qu'il s'agit d'une tentative de son amant pour lui changer les idées. Il doit bien admettre que leur échange au sujet de leurs fantasmes l’a pas mal chamboulé. Certains propos ont éveillés une certaine inquiétude qu'il s'efforce de laisser filer. Néanmoins, il est heureux de le retrouver. Il savoure la chaleur de ses lèvres, avant de le suivre en direction du zoo. Arrivé sur les lieux, ils se dirigent naturellement vers l'entrée. « C'était un peu le risque en m'amenant ici. » Il commente en tirant la langue face à la taquinerie de son amant. Il retrouve une lueur malicieuse dans le regard. « Au fond, tu seras ravi de pouvoir râler comme le grand enfant que tu es. » Il ponctue ses propos par un clin d'œil, prêt à découvrir tout ça !

(A)
Ils descendent de la voiture avec cette joie évidente, la morosité déjà envolée de leur cœur. "J'ai fait exprès de t'emmener à 17h. Tu n'as qu'une heure devant toi." Il annonce en souriant, admettant son stratagème enfantin. Ils pourraient rester la journée si ça ne tenait qu'à Sebastian, ce grand amoureux des animaux. "Entre toi et moi, je ne sais pas lequel est le plus grand enfant." Il sourit et s'introduit dans le parc aux côtés de son amant. Son regard croise un panda roux, aux allures mignonnes il doit bien l'avouer. "Ça y est, on va déjà perdre 10minutes." Il sourit et laisse Sebastian se rendre devant la grille pour contempler la bête de ses yeux lumineux.

(S)
Il se plonge dans cette chaleureuse ambiance, taquine son amant qui lui avoue sa manigance pour le satisfaire sans perdre trop de temps. Cela provoque son rire. Il n'est même pas étonné par cette supercherie. « vil personnage ! » Il commente simplement le regard rieur. Ils se cherchent, se taquinent comme à leurs habitudes. « Pas plus que toi devant les divers numéros de ton beau super héros. » Il lui donne un coup de coude avant qu'ils ne s'engagent dans le zoo. Adrian lui indique une zone où il identifie une créature mignonne. Adrian en profite pour le taquiner. Il lui donne un coup dans les côtes avec un regard faussement réprobation avant de se rendre devant ladite créature. Des pandas roux savourent la chaleur endormis sur des branches d'arbres. Le regard de Seb s'illumine instinctivement. Il les trouve sublimes et attendrissants. « J'aurai presque envie d'avoir les mêmes ! » Il commente dans un sourire émerveillé. Rien de mieux qu'une sortie pour chasser ces pensées qui l'ont dérouté précédemment.

(A)
Il savoure cet instant agréable en compagnie de son amant. Ils se taquinent dans la voiture, même dès leur arrivée. "Certes. Quoique tu me rejoins à ce niveau. Je ne crois pas que tu sois impassible devant les BDS de flash. Et puis à cet instant précis, tu es le plus grand gamin entre nous deux." au cœur du zoo, ils découvrent des pandas roux, qui semblent fasciner Sebastian. Ses yeux s'illuminent instinctivement, ils les contemplent avec une envie de les toucher du bout de ses doigts. Cela fait esquisser un sourire au plus vieux, à la fois attendri et amusé par son comportement admiratif. "Je ne crois pas que ce soit possible. A moins d'en avoir un au refuge pour le soigner." Il le laisse profiter pour le moment, même savourer ce moment qui, il en est persuadé, éclate la morosité qui rongeait son cœur. "On continue ?" Il dit seulement lorsque Sebastian a observé les animaux endormis sur les branches depuis plusieurs minutes. Ses bras s'étaient même posés contre les barreaux du grillage pour soutenir sa tète Il pose sa main dans son dos dans un geste tendre, afin de se faire entendre.

(S)
" C'est toi qui a peur que je te délaisse !" il lui tire la langue alors qu'ils arrivent au zoo. La bonne ambiance est de mise entre eux et ils savourent ce doux instant. Arrivé au parc animalier, leur attention se dirigent vers des pandas roux qui ont tout l'intérêt de l'hispanique qui est fasciné par ces créatures. "Dommage, mais c'est mieux comme ça. Je préfère les savoir en bonne santé et libre." il répond à la remarque de son amant dans un doux sourire avant de reporter son attention sur les animaux. Il les observe, s'approche même du grillage pour mieux les contempler. Le temps défile sans en en prendre conscience. Il sent la main d’Adrian sur son dos, ce qui le ramène à la réalité. Sa peau réagit tout naturellement, lui soutirant un sourire doux. « OK. Ça marche. » Il se penche légèrement pour lui voler un baiser furtif avant de poursuivre et découvrir un panda dans son enclos. « C'est de vrai peluche ! » Il commente dans un rire franc. "Ils te ressemblent presque !" il le taquine de nouveau, lui donne un petit coup dans les côtes, le regard espiègle.

(A)
"Jamais ça n'arrivera" Il affirme d'un ton convaincu, sans aucun doute dans la voix. Il sait pertinemment qu'il ne le délaissera pas de manière réelle, seulement pour quelques secondes, le temps de contempler des petites bêtes fascinantes. Il apprécie trop son regard lumineux pour s'en plaindre concrètement. Il feindra l'impatience et l'agencement juste pour attirer son attention, mais il ne s'en formalisera pas davantage. "Ils ne seraient pas plus libres qu'ici." Il déclare avec une mine neutre, car c'est une réalité. Ils sont pris au piège derrière ses barreaux, même si ça consiste en leur survie. Dépourvus d'autonomie pour leur sûreté. "C'est pour ça que tu les admires autant." Il sourit, le laisse l'embrasser, un peu tordu pour atteindre ses lèvres. Ils poursuivent leur marche, suivent le regard des bestioles pour lesquelles Sebastian porte moins d'intérêt. Il lit toutefois les pancartes, s'intéresse à chaque détail. Pourtant, le blond ne voit que des oiseaux variés. "Sérieux Seb... Il n'y a rien à voir." Il soupire de désespoir. Il gagne en impatience, le laisse admirer quelques secondes avant de le tirer par le bras avec pression mais douceur. "Y'a mieux à voir et on n’a pas du temps à rallonge" il hausse les épaules d'un air désinvolte.

(S)
"tu as bien confiance !" il le taquine gentiment avec douceur, le regard brillant de malice. Il adore le taquiner de la sorte bien qu'il sache qu'il a raison à ce sujet. Arrivés dans le zoo, ils s'attardent sur les pandas roux où ils échangent quelques paroles. "Qui sait ?" Il hausse un sourcil d'un air amusé tandis qu'il l'embrasse furtivement. Ils s'élancent pour la suite, s'attardent sur des oiseaux qui ont moins d'intérêts. Adrian s'impatiente, tandis qu'il observe les pancartes pour obtenir des informations importantes sur ces créatures. Adrian le tire par le bras pour l'inviter à avancer. "il y avait un gris du Gabon. Ce n'est pas rien à voir." Il fait une mine renfrogné en fonçant le bout de son nez avant de lui tirer la langue. Il n'est pas sérieux pour un sou. Ils se rapprochent doucement d'une cage où se trouvent des lions, lionnes et lionceaux. Le regard de Sebastian s'illumine tandis qu'il s'en approche avec hâte pour les observer. " Ils sont sublimes !" leur prestance l'émeu et il les observe avec délice, oubliant légèrement la présence de son amant.

(A)
Adrian taquine son amant autant qu'il lui retourne les piques. Ils se chamaillent sans relâche tout en profitant quelque peu de leur sortie au zoo. Le blond adopte un comportement enfantin face à l'admiration de seb, insistante devant les animaux. "Ce n'est pas non plus extraordinaire" il lève les yeux au ciel. Il parvient à le tirer avec lui à travers le zoo pour continuer leur visite. Ils tombent sur des lions. Il ne peut que admettre que ces créatures féroces sont d'une beauté remarquable. "J'avoue sexys. Je leur ressemble." Il dit en souriant pour faire réagir Sebastian. "Mais leur place n'est pas ici. Ils sont censés chasser leurs proies comme moi." Il s'exclame dans un rire avant de se coller à la grille, et donc à Sebastian, pour venir frôler sa nuque du bout de ses lèvres. "L'animal aimerait bien se libérer. " Il souffle contre son oreille dans un air pervers.

(S)
Ils profitent d'un moment de détente entre rires et taquineries. Adrian s'impatiente face à l'admiration mise en oeuvre par l'hispanique, qui observe ces créatures qu'il trouve magnifique. Ses yeux pétillent d'émerveillement tant il est satisfait de  pouvoir les contempler.  "On en voit pas tous les jours !!" Il se défend dans une voix mi boudeuse. Son expression change dès lors que ses prunelles découvrent ces félins majestueux. Il est en admiration devant eux. Adrian admet leur beauté, s'identifie à eux. Cela provoque le rire de Sebastian. "Ce que tu crois !" il le taquine avec un sourire franc. Il continue de les observer avec intérêt. " quelle proie pour toi ?" il demande avec un sourire aux lèvres. Il le sent se coller à lui, électrise sa chair en déposant des baisers contre sa nuque. Il savoure ce contact enivrant, murmure dans un léger rire intimidé. "ici ? Mais tu es fou, espèce de pervers" il a le regard amusé alors qu'il lui lance un regard en coin avant de se tourner vers lui pour lui voler un doux baiser, histoire de contenter son appétit vorace.

(A)
Sebastian semble subjugué par les bêtes qu'ils croisent du regard et apprécier la surprise concoctée pour le blond. Rien de mieux pour satisfaire ce dernier, mais aussi pour déclencher ses taquineries à profusion. Ils échangent des bêtises et des rires, leur donnant au passage du baume au coeur. "A ton avis ?" Il lance avant de se coller à son corps, l'emprisonnant consciemment contre la grille. "Ça existe les toilettes dans un zoo..." Il lâche doucement contre son oreille avant de la mordiller. "Mais si tu me promets un moment charnel et intense à notre retour dans la voiture, je promets d'être sage." Il lance dans un sourire. Il ne perd jamais le nord quand ça concerne la luxure.

(S)
Sebastian savoure cet instant. Il apprécie cette sortie comme le fait de la partager avec Adrian, son complice de toujours. Il admire ces félins avec attention, admiration, les trouvent si dignes, mais Adrian parvient totalement à détourner son attention vers lui, comme toujours. Les sous-entendus salaces l'amusent et il se perd naturellement dans ses prunelles claires, mais intenses. Adrian le charme un peu plus chaque jour, notamment lorsqu'il agit de cette manière... Sebastian fond inexorablement, un sourire s'épand sur ses lèvres alors que sa respiration se fait plus vive. Sa main glisse dans le dos de son amant, l'autre se faufile dans sa chevelure blonde. "Promis, dans la voiture, tu auras droit à me dévorer." Il murmure contre son oreille avant de déposer un baiser contre sa clavicule, s'enivrer de son odeur. "Mais hors de question de l'écourter. Sale manipulateur !" Il lui donne un petit coup contre l'épaule en riant tendrement, empli de joie.

(A)
Il caresse ses courbes, les titille quelque peu contre le grillage pour obtenir son attention un instant. Il savoure ce moment un peu salace sans pudeur, trop captivé par les prunelles brunes de son amant. Il sourit fièrement lorsqu'il accepte sa proposition de s'étreindre lascivement dans la voiture au lieu de l'endroit peu glamour des toilettes du zoo. "Entendu." Il ne compte pas le laisser profiter totalement maintenant que ses reins se sont enflammés. "Mais il ne faut pas trop traîner non plus. Les macaques t'attendent." Il rit avant d'attraper son homme par la main, se donnant l'excuse des singes pour accélérer le pas. Il ne lui donne pas le choix de le suivre, ses doigts s'accrochent aux siens avec insistance, sans pour autant lui compresser. Il est bien à cet instant - un bonheur tout simple qui lui donne du baume au coeur.

(S)
Sebastian est incapable de résister à cet homme, notamment lorsqu'il use de ses charmes pour le faire céder à ses avances. De ce fait, il lui promet une étreinte luxuriante pour calmer l'effusion de leurs sens, éveillés par les actions du blond. Il accepte le deal, mais ne perd pas le nord. Il le force à avancer, fait ressortir son côté gamin capricieux pour l'inviter à continuer leur visite. Cela le fait rire malgré lui, le regard emplit d'affection pour cet homme qui le tire sa main dans la sienne. Un véritable gamin et dieu seul sait qu'il l'aime profondément. Chaque moment en sa compagnie est un bonheur de chaque instant.

_________________
Kiss me, don't doubt my soul, even for one second.
Without you, I'm lost. Without you, I become poison. I can't fathom awakening without one of those kisses, Without your breath on my neck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sortie entre amoureux (ou presque) au zoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un nouveau couple (fin de sortie entre amis)
» Sortie entre amis
» Une sortie entre amis...
» [Échange] Échange entre amoureux, hé, hé. [Attente de RP]
» Sortie entre amis (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: sebrian-