forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 Cheer up dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 33
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Cheer up dude. Mer 21 Déc - 14:16

Cheer up dude.
MAXIMILIAN

Alexander avait pris habitude de se rendre plusieurs fois par semaine au club de natation pour s’entrainer. Un rythme de vie récent qui lui permettait de se changer les idées, de se sociabiliser et d’avoir plus confiance en lui. Néanmoins, aujourd’hui était un jour quelque peu particulier pour l’asiatique. Il ne s’agissait pas seulement de s’entrainer, mais de partager un petit moment de compagnie de son ancien amant et désormais patron, Maximilian. L’invitation s’était fait spontanément un midi pendant leur pause repas.  Une invitation qui ne pouvait qu’être appréciable pour l’asiatique. Les deux hommes s’étaient donnés rendez-vous directement à la piscine après le travail, le temps que chacun s’occupe de ses affaires et récupérer leurs affaires de natation.  

Il n’était encore que très tôt lorsqu’ils s’étaient rejoint là-bas, son sac de sport en et ses clés en main, s’étant garé non loin de là. Alexander s’était habillé assez simplement, n’ayant pas besoin, prêt à affronter Maximilian dans la piscine. L’asiatique ne se plaindrait certainement pas de la vue du corps de Maximilian en maillot de bain, mais cela, il le gardait pour lui. Alexander avait beau être en couple, il n’était pas pour autant insensible aux traits attirants de Maximilian. D’ailleurs, lorsqu’Alexander avait énoncé la situation à son petit ami, celui-ci ne s’était pas montré jaloux, ayant bien trop confiance en lui. Plusieurs mois s’étaient écoulés depuis leur mise en couple et Alexander avouait qu’il était heureux, se faisant confiance mutuellement.  Alexander était un homme sérieux, même si son regard pourrait se perdre malencontreusement sur Maximilian cette soirée-là.

Il n’eut que quelques minutes à attendre avant de voir Maximilian le rejoindre. Lui souriant, il prononça simplement : « Hé ! Maximilian ! T’es toujours prêt à vérifier qui est le meilleur d’entre nous deux ? Je m’entraine depuis plusieurs mois, j’aurais sans doute un peu d’avantage ! ». Alexander n’était pas nécessairement sûr da l victoire dans la mesure où Maximilian était sportif, mais il s’amusait à titiller le caractère compétitif de Maximilian. « Aiden va bien rire lorsqu’on lui racontera nos exploits, j’en suis persuadé. ». D’un signe de la main, il indiqua à Maximilian de le suivre jusqu’à l’entrée de la piscine, où son abonnement à la piscine lui permettait d’inviter une tierce personne.  Habitué des lieux, il se dirigea vers les cabines individuelles, y entrant pour se changer et enfiler un bonnet et son maillot de bain. Il fut le premier à y sortir d’ailleurs, attendant alors Maximilian qui sortit assez rapidement. Lorsqu’il le vit sortir habillé, il ne put que songer qu’il était très attirant.  Souriant, ils se dirigèrent alors vers l’accueil pour y déposer leurs affaires avant de partir près des bassins, prêt à se lancer dans ce petit défi qui ne pourrait que les amuser. Un petit moment de détente après une journée de travail, ne pourrait qu’être bénéfique : « Prêt à affronter ton fidèle responsable ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 116
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Mer 21 Déc - 21:21

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

Aujourd’hui après le boulot je dois rejoindre Alexander à la piscine, il m’a proposé cela au cours d’une de nos pauses repas. Mais lorsque je rentre à la maison je n’ai qu’une envie rester tranquille sur mon canapé. C’est Bleuenn et Lawrence qui me pousse à y aller. Me disant que cela me ferait du bien de me changer les idées et de voir du monde. De sortir de la routine maison boulot que je m’impose depuis quelques semaines. Faut dire que ces derniers jours ce n’est pas la joie dans la villa. L’absence d’Aiden la rend si vide que c’est douloureux d’y être. J’entends son rire résonner dans la cuisine. Je sens son parfum dans la salle de bain. Et le lit me semble si grand, si froid. Sa présence est partout et pourtant il est loin d’être là. Même dans mon bureau il s’impose à chaque fois que je m’assois sur mon fauteuil en cuir noir. C’est déroutant à quel point il me manque. Chaque seconde depuis son départ me paraissent éternelles. Je vis mal cette séparation que j’ai moi-même mis en place sans réellement songer aux conséquences. A vrai dire je ne pensais pas qu’il partirait comme ça suite à mes mots. Ce n’est pas ce que je voulais. Ce que je souhaitais. Depuis quelques jours il est en Afrique avec Cesaria. Et tout ce que j’espère c’est qu’il trouve la paix pendant son voyage. Je sais que le mal que je lui ai fais ne pourra s’effacer. Qu’il lui faudra du temps. Mais je sais aussi que sans lui plus rien n’a de sens. Alors poussé par les deux âmes qui égayent ma vie ces derniers temps. J’enfile un jogging, récupère mes affaires et file rejoindre Alexander. Je ne sais pas si Aiden lui a fait part de ce qui c’était passé entre nous. Pour moi il y a toujours de l’espoir. Alors je ne compte pas lui en parler. Sauf s’il aborde le sujet. De plus si je veux me changer les idées, vaut mieux éviter le sujet.

Il est déjà là quand j’arrive. Je le rejoins rapidement. Sourire aux lèvres. Même si le cœur n’y est pas vraiment. « Salut Alexander. Si je n’étais pas prêt je ne serais pas là. On verra. » Vu le manque de sommeil de ces dernières nuits Alexander aurait surement pas trop de problème pour me mettre la dérouillée. Même si je ne compte pas le laisser gagner sans me battre un peu. L’entendre prononcer le nom d’Aiden me serre le cœur. Mais je vais comme si tout allait bien. « Oui c’est sur. On lui racontera quand il rentrera d’Afrique. En tout cas il nous mettra la pige côté bronzage. » Et il aura surement le corps encore plus tentant que d’habitude. Mais je chasse vite ces pensées sinon je vais broyer du noir. Vu que je suis privé de son corps. De ses lèvres. De sa chair. Et que le manque ce fait cruellement sentir. Je suis Alexander, la tête légèrement ailleurs. Chacun rentre dans une cabine pour se déshabiller et en un rien de temps nous nous retrouvons en tenue de bain. « On est super sexy avec nos bonnets sur la tête je trouve. » J’essaie de plaisanter. Ne voulant pas plomber l’ambiance. En plus Alexander a l’air d'être très heureux de passer du temps avec moi. Je ne veux pas lui gâcher son plaisir par mes soucis personnels. Nous déposons nos affaires à l’accueil. Direction les bassins. Une petite douche au passage. J’ai la sensation d’avoir tous les muscles tendus. Nager fera le plus grand bien à mon corps. Peut être que j’arriverais même à noyer mes soucis dans l’eau du grand bain. « Tout à fait prêt. » Et je me jette à l’eau en premier. Me laissant doucement couler au départ, avant de remonter. Alexander se met à l’eau à son tour. « On fait d’abord quelques longueurs pour se chauffer les muscles. J’ai tellement passé d’heure sur l’ordi que j’ai les bras engourdi. » Et je commence à nager le crawl cherchant juste à anesthésier ma raison et mon cœur. Je commence doucement mais c’est comme si la rage me gagnait au fur et à mesure. J’essaie de contrôler pour ne pas m’effondrer. Je surveille Alexander du coin de l’œil qui prend de la distance sur moi. Je le laisse filer devant. Parfois je m’enfonce dans l’eau me laissant porter vers le fond. Laissant le silence m’envahir comme pour m’apaiser. Et puis je remonte à la surface quand le manque d’air ce fait trop vital. J’essaie de faire comme si tout allait bien. Mais rien ne va. Et cela m’explose au visage chaque jour d’avantage. Sans Aiden rien n’ira jamais plus.

Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 33
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Sam 24 Déc - 14:30

Cheer up dude.
MAXIMILIAN

Alexander comptait bien profiter de cette heure pour passer un bon moment en compagnie de Maximilian, après cette journée. Alexander avait pris l’habitude de fréquenter ce club de sport depuis plusieurs mois. Cela lui permettait de prendre un peu plus confiance en lui et d’évacuer son stress quotidien. Ce qu’il espérait aussi pour Maximilian, qui était tout aussi prêt que lui pour cette compétition, du moins en apparence. Maximilian et Alexander pourraient raconter leur exploits lorsqu’Aiden reviendrait d’Afrique. Par contre, niveau bronzage, Aiden risquait de les battre à plat de couture. Une pensée qui le faisait sourire alors qu’il ajoutait dans une voix amusée : « Il aura de quoi nous raconter lui aussi de son voyage. Avec son bronzage, c’est sûr qu’il nous battra, même si mes origines philippines m’aident à être toujours un peu bronzé !  ». Alexander songeait lui aussi qu’Aiden risquait d’être encore plus attirant bronzé, tant le jeune homme était déjà séduisant naturellement.

Après cette courte discussion, les deux hommes s’étaient alors dirigés vers les cabines pour se changer et mettre leur simple tenue de bain. Plaisant Maximilian lui répondait avec humour qu’ils étaient très sexy avec leurs bonnets sur la tête. Des mots qui le faisaient sourire, songeant que les nageurs en compétition sportive étaient bien loin d’être désagréable à regarder. Alexander les trouvait très attirant de manière générale leurs corps musclés mouillés !

Déposant leurs affaires à l’accueil et après une petite douche rafraichissante, ils se dirigeaient tous les deux vers le bassin. Maximilian était tout aussi prêt que lui à se lancer dans la compétition, bien qu’il leur faille quelques longueurs pour s’échauffer. Plongeant à son tour dans l’eau, Alexander sourit, appréciant le contact de l’eau sur son corps. Il avait pris le goût de ce contact et ne s’en lassait certainement pas. Une fois dans l’eau, Maximilian lui avouait qu’il avait passé trop d’heures derrière l’ordinateur, les bras engourdis.  Alexander ne pouvait que confirmer ses propos, étant lui-même assez fatigué de ses journées derrière l’ordinateur. Il profitait de ces instants sportifs pour oublier tous ses chiffres et ses informations qui embrumaient bien trop son esprit. Maximilian commençait à nager le crawl dans un rythme régulier, ce qu’Alexander fit à son tour alors qu’il se laissait porter par l’eau. Il nageait rapidement, mais concentré, il ne remarque pas de suite que Maximilian n’était pas nécessairement au meilleur de sa forme. Ce fut au bout de plusieurs longueurs qu’il remarqua que Maximilian état à la traine, arrêtant sa course pour se laisser tomber dans l’eau. Fronçant les sourcils, Alexander se rapprochait de Maximilian en nageant, se retrouvant à son niveau : « Hé ! Maximilian, tu vas bien ? Tu veux faire une pause ? ». Alexander l’observait avec un regard un peu inquiet, remarquant ses traits fatiguées et sa mine attristée.  « J’ai quelques trucs à grignoter si tu veux, ça peut te permettre de reprendre un peu de couleur, t’as pas l’air très en forme. » . Il imaginait que le mal était plus profond qu’une simple fatigue, vu son visage mais rien ne pouvait lui prouver le contact. Ne laissant pas le choix à Maximilian, il se dirigea vers l’échelle et se posa sur l’un des bancs à disposition, assis sur sa serviette. Alexander observa en souriant Maximilian sortir de l’eau, songeant qu’il était très attirant, observant l’eau s’écouler sur son corps. Une pensée qu’il chassa de son esprit avant de se reconcentrer sur l’état de Maximilian.  Lorsqu’il le vit s’asseoir à côté de lui, il l’observa avec attention avant de prendre la parole dans une voix douce : « Si tu n’étais pas bien, tu aurais pu me le dire… on aurait pu le repousser à un autre jour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 116
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Dim 25 Déc - 12:01

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

Je ne veux pas perturber cet instant amical en compagnie d’Alexander avec mes soucis personnels. De toute façon si j’ai accepté de le rejoindre c’est surtout pour me vider la tête. Du coup j’essaie de faire comme si tout était parfait dans ma vie. Et encore plus quand il me parle d’Aiden. Je réponds rapidement ne voulant pas éveiller ses soupçons. Ne voulant pas non plus aborder ce sujet trop douloureux. J’essaie de rester serein dans ma réponse et de faire de l’humour, tout en plaisantant sur le bronzage qu’aurait Aiden à son retour. Ce qui devrait le rendre d’avantage exquis et attirant. « Oui c’est certain. Je suis même sur qu’il va se régaler de nous faire maronner ce petit con. » En tout cas il n’est pas certain qu’il parle de son voyage et de ses souvenirs avec moi en premier. De toute façon j’aurais surement d’autres choses à lui dire quand j’aurais le plaisir de le voir à son retour. Des choses plus importantes et plus intimes que ses souvenirs par rapport au Kenya. Je ne me m’éternise pas. Et Alexander ne renchérit pas, ce que j’apprécie. A cet instant j’ai juste envie de fatiguer mon corps d’avantage pour ne plus penser. D’anesthésier mon esprit à toute la douleur que cette situation procure. Rapidement nous nous retrouvons dans l’eau. Rapidement je me rends compte que le manque de sommeil et les tourments engendrés par la rupture se répercutent comme un poison sur ma condition physique. Bien entendu je le cache prétextant le boulot pour faire passer la pilule sans éveiller les soupçons. Fatiguer mon corps pour endormir pour esprit c’est tout ce que je vois à ce moment là. Alors je nage. Avec une envie folle parfois de me laisser couler. Oublier dans le silence de l’eau les cris de mon cœur. Anéantir toute cette rage qui vient doucement me bouffer. Je m’en veux d’avoir été aussi con. Je m’en veux de lui avoir dit de partir. De ne pas avoir cherché de solution. La peur peut être. Je n’en sais rien. Tout ce que je sais c’est le mal que cela me fait. Cette douleur lancinante qui s’empare de ma poitrine et qui me rend si faible qu’Alexander me distance sans aucun souci. De toute façon je n’ai pas envie de me battre. Juste envie d’oublier. Mais cette fois ma faille n’échappe pas à mon ancien amant. « Oui ça va. Un coup de mou. J’ai du forcer trop vite. » Je me sens un peu idiot de ne pas lui dire la vérité, mais difficile de parler d’Aiden avec Alexander, vu qu’il a été aussi son amant. « Cela serait bête de faire une pause. Cela va passer. » Mais mon regard et ma mine fatigués doivent lui dire le contraire. Même si mes mots se veulent rassurant, certaines choses montrent que ce n’est pas la grande forme de mon côté. « Je te jure que cela va passer Alexander. J’ai trop forcé d’entré. J’aurais du y aller plus doucement. » Le regard d’Alexander se fait insistant, il ne me laisse pas le choix. « J’ai si mauvaise gueule que ça ? » Un sourire se dessine sur mes lèvres essayant de cacher le malaise qui me préoccupe. Un malaise qui a l’air de se voir bien plus que je ne le voudrais à cet instant. Je suis donc sans discuter Alexander. Je récupère ma serviette et m’installe à ses côtés sur un banc libre. N’osant même pas croiser son regard. Essayant de retenir les larmes qui viennent s’inviter dans mes yeux. « Je suis bien .. je suis jute un peu fatigué .. enfin plus que je ne le pensais. » Je marque un temps de pause, je pense ma main dans mes cheveux mouillés que je ramène en arrière. J’en profite pour chasser d’un revers de main les larmes de mon regard. « J’avais besoin de me changer les idées .. c’est pour ça que j’ai accepté. Mais j’aurais du tenir compte de la fatigue cumulée. » Les nuits sans sommeil, plus le boulot pour ne pas penser cela commencent à ne plus faire bon ménage. Et j’en paie le prix sur le coup. « Je suis désolé je ne voulais pas gâcher ce moment .. j’ai juste quelques petits soucis personnel. » J’ai juste perdu d’une certaine manière l’homme que j’aime. Perdu par ma propre connerie. Et cela est tout simplement en train de me tuer. Mais cela je ne le dis pas. Je ne sais pas comment le lui dire. De toute façon parler serait encore plus douloureux que de rester silencieux. Et pour le moment je préfère me taire. Et garder toute cette souffrance pour moi.

Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 33
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Dim 25 Déc - 18:12

Cheer up dude.
MAXIMILIAN

Alexander avait bien l’intention d’arrêter leur course dès qu’il remarqua que Maximilian n’était pas au meilleur de sa forme. Il avait beau lui dire qu’il avait un coup de mou, qu’il se reprendrait, il l’empêcherait de continuer. Son coté protecteur l’empêchait de laisser Maximilian dans cet état. Il ne laisserait pas Maximilian se rendre plus mal, ni se mettre en danger dans l’eau. Alexander ne cédait pas devant le regard de son fils alors il ne céderait pas devant Maximilian qui était au plus mal. Maximilian avait beau se défendre, Alexander ne céderait certainement pas à un peu de repos et stopper cette séance de sport avant que son ancien ne se mette en danger. Lorsqu’il lui demandait s’il avait une si mauvaise gueule, il lui répondit simplement dans une voix semi-apaisée, pour tenter d’apaiser la situation: « Plus que tu ne le penses. Tu n’aurais presque pas besoin de te maquiller pour Halloween ! ».

Remontant à la surface en compagnie de Maximilan, il venait simplement lui sourire délicatement avant de s’installer sur un banc libre avec sa serviette, s’essuyant.  Maximilian n’était résolument pas en forme, Alexander ne pouvait que le voir alors qu’il le détaillait avec intention, espérant que le problème de Maximilian pouvait s’arranger.  Maximilian essayait de le rassurer, lui assurant qu’il allait bien, juste un peu fatigué. Les traits de son visage lui indiquaient plutôt le contraire, qu’il avait plus besoin d’une bonne nuit de sommeil qu’un entrainement de sport. Le regard de Maxmilian était brillant, sans doute n’avait-il pas eu de nuit de sommeil complète depuis plusieurs jours.  Maximilian lui avouait qu’il avait besoin de se changer les idées, c’était pour ça qu’il avait accepté, même s’il aurait dû tenir compte de la fatigue cumulée.  Il s’excusait d’avoir gâché ce moment, ayant juste quelques petits soucis personnels. Des mots qui venaient toucher Alexander qui posa sa main avec affection sur l’épaule de son ami « Ne t’inquiètes pas, on refera une course lorsque tu seras en forme ! Il t’aurait mieux fallu une séance au SPA, ça aurait pu nous faire du bien à tous les deux ! Même si j’ai déjà le masseur professionnel à disposition quand j’en ai envie ! ». Au moins avoir un petit ami kinésithérapeute avait un avantage, il savait exactement quoi faire pour le détendre lorsqu’il était stressé et fatigué. Ce qui était très agréable pour Alexander. Lui souriant, il reprenait la parole simplement : « Tu veux… en parler ?  Enfin… si ça te permet d’aller mieux. ». Alexander n’était peut-être pas la meilleure personne pour l’écouter, mais voir Maximilian dans cet état de détresse n’était vraiment rassurant. Tous les traits de son visage étaient tirés. Il ne savait pas si cela était directement lié au départ d’Aiden ou sa fille, mais s’il pouvait en partie lui permettre de ne plus penser à tout cela ou se confier, cela serait déjà un grand pas pour lui. « C’est ta fille ? … ou autre chose ? Enfin, si tu penses être capable d’en parler… je ne veux pas te forcer la main ! »  Alexander sourit doucement, comme pour le rassurer. A présent, ils étaient redevenus amis, il pouvait compter sur Alexander pour l’épauler. « Tu peux compter sur moi si tu as besoin d’aide ou d’une oreille attentive… ! ou juste te changer les idées et boire un verre. ». Il n’y avait plus de raison d’être des concurrents à présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 116
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Dim 25 Déc - 18:30

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

J’essaie de faire celui qui va bien. De rester fort face à la détresse qui m’envahit. Mais Alexander est loin d’être dupe. Il repère vite le malaise. Et même si j’esquive, le stratagème ne prend pas. Il me fait rapidement couper mon effort. Il est vrai que je me sens fatigué sur le coup. J’ai présumé de mes forces. Mes nuits sans sommeil me coutent cher et ma fébrilité se fait plus présente face à l’effort. Mais je continue de le nier. Je ne veux pas gâcher le moment et puis j’ai vraiment besoin de me vider la tête. Et je pensais que de m’épuiser physiquement serait la solution au bordel qui règne dans ma tête. Mais c’est loin d’être le cas, au contraire, c’est encore plus difficile. Surtout par rapport au fait que cela frappe Alexander. Pourtant je continue de plaisanter pour rendre le moment moins dramatique. Ou pour essayer de détourner la conversation et son attention. C’est peine perdu. « Tu te moques de moi. » Mais à voir le regard d’Alexander je comprends bien vite qu’il ne rigole pas. Surtout quand il me dit que je n’aurais pas besoin de maquillage si nous étions à Halloween. « Non tu es sérieux .. pas à ce point. » Et je ne résiste pas quand il sort de l’eau. Je le suis, de toute façon je sens que mes muscles me lâchent. Mon corps tremble même un peu. Nous installons sur un banc. Je cache ce que j’éprouve ou du moins j’essaie. J’évite son regard et je reste flou dans ce qui occasionne ce mal être. Il pose sa main sur mon épaule pour me faire comprendre que je peux compter sur lui. Qu’il est là pour moi. Et j’apprécie. « Une séance de SPA .. cela m’aurait encore plus ramolli. » Je souris pour le rassurer, éviter qu’il ne pense que la chose est grave. « Je voulais juste m’épuiser pour éviter de penser. » Je marque un temps de pause. « J’avoue que là tu as un sacré avantage. J’espère que tu en profites un maximum. » Encore une fois j’essaie de rebondir, ne voulant pas aborder le vrai problème. La peur. La gêne. Ah vrai dire je n’en sais rien. C’est juste difficile pour moi de me laisser aller à parler d’Aiden. Et surtout de cette séparation que j’ai causé il y a quelques semaines. « J’en sais rien. C’est assez douloureux Alexander. Je ne sais pas si en parler m’aidera ou me fera plus souffrir. » Encore une fois je détourne le regard, le laissant se perdre dans le vide. J’ai confiance en Alexander sans son aide je n’aurais jamais retrouvé Bleuenn et j’en suis conscient. Mais lui ouvrir mon cœur c’est autre chose. « Non .. non rien à voir avec Bleuenn .. elle va bien et tout se passe à merveille entre nous. C’est autre chose .. plus profond. » Je réponds à son sourire même si cela reste dur. Mes yeux se mouillent de larmes. Je les essuie rapidement. « Bordel fait chier cette poussière dans l’œil. » J’ai du mal à gérer sur le coup. Depuis cette putain de décision, j’ai du mal à gérer pas mal de chose de toute façon. Il n’y a que perdu dans mes dossiers que j’arrive à oublier le vide qu’Aiden a laissé en partant. Je ne sais pas pourquoi à cet instant je me sens si fragile. Peut être le cumul. Et les efforts ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « Je te remercie .. ce ne sont pas des choses faciles à dire .. c’est assez personnel .. disons que cela concerne Aiden et moi .. » Je m’arrête rattraper par les larmes. « Et merde fait chier. » Je ne risque pas de ressortir le coup de la poussière. Et difficile de les contenir. Je cache mon visage entre mes mains essayant de stopper toute ma tristesse. Mais j’ai la sensation que cela devient impossible.

Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 33
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Dim 25 Déc - 20:06

Cheer up dude.
MAXIMILIAN


Alexander se rendait bien compte que Maximilian n’était pas au meilleur de sa forme, les traits tirés de son visage étaient là pour le prouver. Si bien qu’il avait préféré mettre fin à cette petite course et se poser sur un banc. Alexander ne voulait certainement pas que Maximilian ait un malaise dans l’eau.  Il était plus préoccupé par l’état de son ami qu’autre chose. Selon lui, il aurait était plus bénéfique de profiter d’une séance de SPA, même si Maximilian pensait que cela allait le ramollir plus qu’autre chose.  « Te ramollir je ne sais pas, mais te détendre pendant quelques minutes aurait été bénéfique.  ».  Maximilian voulait juste s’épuiser pour éviter de penser un maximum. Alexander hocha simplement la tête à ses mots, venant sourire doucement lorsqu’il lui indiquait qu’il espérait profiter des talents de Juan. « Ne t’inquiètes pas pour moi, j’en profite plus que nécessaire peut-être même… » lança-t-il dans un sourire.

Alexander proposait d’être l’oreille attentive de Maximilian, même s’il ne savait pas si cela lui permettait d’aller mieux ou s’il s’agissait plutôt du contraire. Ne pas pouvoir aider Maximilian était particulièrement douloureux pour lui, se trouvant bien impuissant.  Il lui expliquait que son malaise n’était pas lié à Bleuenn, leur relation se déroulait parfaitement bien.  Il s’agissait d’autre chose de bien plus profond. La situation semblait très délicate pour lui, si bien qu’il vit des larmes s’écouler sur son visage.  Alexander vint poser naturellement sa main sur l’épaule de Maximilian, essayant de le réconforter comme il le pouvait. Il ne connaissait pas le mal, mais il imaginait aisément que ce n’était pas la poussière qui était à l’origine des larmes. Maximilian était en train de perdre pied, mais il le remerciait tout de même. S’il ne se sentait pas bien, la raison était simple, cela concernait Aiden et Maximilian. Alexander ignorait la raison de ce mal-être, mais cela semblait très important puisque Maximilian n’arrivait plus à dormir et était si ému et sensible. Alexander passa sa main tendrement sur son épaule, en signe de soutien. Il ne voulait pas forcer Maximilian à parler, mais il essayait de l’apaiser : « Il n’y a aucune possibilité… que ça s’arrange ? … je ne sais pas… de quoi il s’agit… mais vous vous aimez tous les deux… énormément, cela se voit. L’amour nous permet… d’affronter beaucoup de difficultés.   ». Il ne savait pas si son discours servirait vraiment à quelque chose, mais il essayait comme il pouvait d’apaiser Maximilian. « alors, peut-être que ce n’est qu’une question… de temps pour que ça aille mieux ? ». Les mots d’Alexander étaient certainement très maladroits, le philippin s’en rendait compte, mais il ne savait pas ce qu’il pouvait dire de plus. Pour rendre Maximilian si mal, il imaginait qu’il s’agissait d’un sujet vraiment douloureux. Alexander avait eu l’opportunité de discuter avec Aiden quelques mois auparavant, mais il ne savait pas vraiment si cela était en lien avec l’histoire actuelle. Aiden ne se sentait pas nécessairement bien ces derniers mois, mais l’amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre était tellement puissant qu’il ne pouvait pas se douter de la vraie raison du mal-être de son ami. « Enfin, je ne sais pas si c’est vraiment… les mots que tu espères. ». Alexander ne voulait pas blesser plus Maximilian qu’il l’était déjà. Le voir si mal lui brisait le cœur. Il lui adressa un doux sourire alors qu'il caressait avec douceur l'épaule de Maximilian.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 116
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Dim 25 Déc - 21:12

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

Assis sur le banc aux côtés d’Alexander j’essaie de cacher ce qui réellement me préoccupe. Cette douleur qui ne fait que grandir depuis qu’Aiden est parti de la maison. Cette douleur qui me bouffe le cœur et me rend vulnérable. Je n’ai pas envie de foutre en l’air ce moment d’amitié. Je pensais même qu’il m’aiderait à oublier mon malaise. Mais Alexander a bien vu que quelque chose ne collait pas. Faut dire que mon visage est marqué par le manque de sommeil. Et là c’est mon corps sur le coup qui me lâche, comme si j’avais besoin de ça en plus de tout le reste. « Tu me trouves trop stressé. Pourtant je ne me sens pas stressé, juste fatigué moralement et physiquement. J’ai trop tiré sur la corde et voilà. » Je pensais que m’épuiser plus serait la réponse à tout ce tourment, mais j’ai fais fausse route. Et privé Alexander d’un moment de détente. « Je suis quand même désolé à cause de ça. Franchement c’est un peu Bleuenn et Lawrence qui m’ont poussé à venir. Je n’avais qu’une envie me caler dans mon canapé et dormir. Les gosses parfois ils sont intransigeants. Faut toujours que l’on soit à cent pour cent. Et là et bien je n’y suis pas. » C’est vrai que sans eux j’aurais juste annulé en prétextant une fatigue du au boulot. Mais là je me retrouve assis avec Alexander et il se propose gentiment de m’écouter si j’ai envie de parler. Je ne sais pas s’il se doute de quoi que se soit, mais il fait attention à ses propos. Et j’apprécie sa façon de faire. Par contre je ne suis pas tout à fait honnête avec lui. Comme s’il allait gober l’histoire de la poussière dans l’œil pour expliquer les larmes qui viennent se perdre dans mes yeux. Il faut dire qu’aborder le vrai sujet de mon malaise me fait plus de mal que de bien. Il reste douloureux. Ne pas en parler me fait mal aussi. Du coup je suis déchiré entre le fait de lui dire ce qui se passe vraiment et de lui cacher. Et puis la situation. Et puis ma culpabilité face à tout ça. En parler me rend plus coupable du mal que j’ai fais à Aiden. Je ne l’ai pas écouté comme je l’aurais du. Me braquant à cause de principe et de façon de voir le couple. Notre vie de couple. Et au final je suis en train de le perdre. Je sais qu’Alexander ne me jugera pas. Mais le sujet reste délicat. Surtout par rapport au lien qui au final nous lie tous les trois. Un lien qui m’a poussé à être jaloux de lui. Un lien qui m’a poussé à le voir plus comme un rival qu’autre chose. Et même si j’ai tiré un trait sur tout ça. Difficile de lui dire la vérité sans me sentir blesser. Je finis par lui avouer que cela concerne Aiden. Et les larmes reviennent plus féroces cette fois. « J’en sais rien. Je crois que je l’ai poussé à bout. J’espère que je vais pouvoir réparer. Je compte tout faire pour à son retour .. mais je sais que cela va être difficile. » Je soupire, passe ma main dans mes cheveux. Je tremble un peu. « Aiden a une façon de voir le couple qui me déroute parfois. Même si je connais son appétit sexuelle. Il y a des choses avec lesquelles j’ai du mal. Il t’en a peut être parlé. Sa liberté l’a rattrapé … » Et je suis conscient qu’il va falloir du temps surtout s’il se perd dans d’autre rein. De retrouver cette façon de vivre risque de lui donner envie de plus avoir qu’un partenaire de jeu. Et je ne sais pas si je le supporterais. « Va surtout falloir que je fasse des efforts et que j’accepte certaines choses … ce qui ne va pas être évident. Je l’aime et j’ai juste envie de le rendre heureux .. mais pour ça .. enfin j’ai pas envie de t’embêter avec tout ça. » Je n’ai surtout pas envie de m’étaler ce sur genre de mœurs. Je ne suis pas quelqu’un de fermé et puis Alexander a été mon amant. Mais là sur le coup je n’ai pas envie de parler de ma vie sexuelle. Et de cette idée de couple libre avec un autre partenaire pour prendre du plaisir. J’ai pas mal de mal à m’y faire. Car Aiden suffit à mon plaisir . Mais ce qui est le plus dur c’est de m’imaginer qu’au final je ne lui suffis pas. Puisqu’il a besoin de plus, ou de quelqu’un d’autre pour vivre pleinement notre vie de couple. Et je n’ai pas envie de parler de tout ceci avec Alexander. La gêne peut être. « Je crois que dans ce cas il n’y a pas de bons ou de mauvais mots. Je ne sais même pas ce qui pourrait lever cette douleur qui me brule le cœur. J’ai juste envie de le retrouver. Envie de tout gommer et de recommencer. J’ai jamais eu si mal, ni était si malheureux. Sauf quand j’ai perdu Bleuenn. » Difficile de répondre à son sourire. J’avoue qu’à cet instant j’ai juste envie d’être seul une bouteille de whisky à la main pour m’embrouiller le cerveau. Et là je pourrais juste me laisser couler dans la piscine pour oublier en noyant mon cerveau.
.

Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 33
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Lun 2 Jan - 20:43

Cheer up dude.
MAXIMILIAN



Maximilian se sentait particulièrement fatigué, ce qui n’était pas vraiment étonnant lorsqu’on pouvait observer ses traits. Alexander avait préféré mettre fin à cette course qui n’avait tout simplement pas lieu d’être. Maximilian expliquait simplement que Lawrence et Bleuenn l’avait poussé à venir, sans doute lassé de se morfondre seul sur le canapé. Maximilian aurait préféré se caler dans son canapé et dormir. Un plan qui aurait été plus adapté en vue de son état. « J’espère que c’est que tu vas faire en rentrant, t’as juste besoin de décompresser et de plusieurs nuits de sommeil. Il ne faut pas toujours écouter les gosses ! C’est toi l’aîné. » dit-il dans un petit sourire, posant sa main sur son épaule, en signe de soutien.

Alexander était prêt à l’écouter, il essayait de le calmer et d’éclaircir ses idées. Alexander n’avait peut-être pas les mots les plus appropriés en vue de la situation, mais il voulait être là pour être l’épaule de Maximilian. Il avait été mis au courant quelques semaines auparavant des questionnements d’Aiden, de la situation complexe qu’ils vivaient tous les deux. Les deux hommes s’aimaient de tout leur cœur, alors il espérait que cela ne soit qu’un passage difficile qui aurait une issue positive. Maximilian lui avouait qu’il ne savait si les choses pouvaient s’améliorer, il avait poussé à bout Aiden. Il espérait pouvoir réparer son erreur au retour de son voyage, même si cela allait être difficile. Nerveusement, il lui avouait qu’Aiden avait une façon particulière de voir un couple, même s’il connaissait son appétit sexuel. Il y avait des choses avec lesquelles il avait du mal, peut-être même lui en avait-il parlé. Sa liberté l’avait rattrapé. Par ces mots Alexander comprenait qu’ils avaient sans doute mis une pause à leur relation, ce qui expliquait évidement son état. Avoir la sensation de perdre Aiden devait être très douloureux, une sensation qu’il ne voulait pas ressentir tant ce dernier avait une importance dans sa vie. « Il m’avait parlé de quelques désaccords, mais je ne pensais pas que la situation se compliquerait davantage. ». En ami d’Aiden, Alexander ne comptait évidemment pas dévoiler à Maximilian les paroles d’Aiden. Il ne voulait pas plus complexifier la situation qu’elle ne l’était. Alexander gardait sa main sur l’épaule de Maximilian, venant caresser avec douceur cette dernière, tentant de l’apaiser. Voir des larmes s’écouler sur le visage de son ami lui fendait le cœur.

Maximilian lui avouait qu’il n’y avait pas de bons ou mauvais mots. Il ne savait pas ce qui pourrait lever la douleur qui lui brulait le cœur. Il avait juste envie de le retrouver, d’effacer tout et de recommence. Maximilian lui avouait qu’il n’avait jamais eu si mal, ni était si malheureux, si ce n’était lorsqu’il avait perdu Bleuenn. Il n’y avait que les discussions et le temps qui pourrait arranger la situation. « Il faut vous laisser peut-être un peu de temps à tous les deux. Vous vous aimez et j’espère que vous serez capable d’affronter cette épreuve. Il a une vision différente d’un couple, mais si tu l’as aimé, au départ, c’est pour ce qu’il est. Tu le connais depuis plus longtemps que moi, tu le connais mieux que personne. Alors, je pense qu’il doit y avoir une solution. ». Alexander sourit doucement, continuant de masser son épaule avec douceur. « Et puis, il est bientôt de retour… vous pourrez peut-être résoudre le problème. ». Alexander les enviait d’une certaine manière, espérant pouvoir un jour aimer quelqu’un aussi fortement. L’asiatique s’était amouraché de son hispanique, mais les sentiments qu’il ressentait pour lui était bien moins fort que ceux des deux hommes. « Tu as pu retrouver Bleuenn et tu pensais que cela était impossible… alors, ne perds pas espoir. Je suis persuadé qu’il y a une solution. ». Il savait que la solution ne serait pas évidente, mais il croyait que leur couple pouvait tenir, il l’espérait en tout cas. Alexander était peut-être un peu trop optimiste, mais voir Maximilian dans cet état lui fendait le cœur. « Tu peux passer à la maison si tu veux dans la semaine, t’éloigner des enfants peut te faire du bien… ? Gabriel est chez sa mère.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 116
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Lun 2 Jan - 20:50

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

« Décompresser et dormir en ce moment cela ne fait pas trop parti de mon vocabulaire. Ni même de façon de vivre. Oui je suis l’ainé, mais je pense qu’ils ne font pas cela en mal. Ils veulent juste que je me change les idées. Je ne peux pas leur en vouloir, même si j’essaie de cacher ce que je ressens vraiment et ce que cette rupture brise en moi. Ils sont loin d'être idiots tous les deux. » La main d’Alexander est toujours sur mon épaule et j’apprécie sa présence dans ce moment de trouble. Même si je ne comptais pas au départ lui parler de tout ça, n’étant pas là pour ressasser cette histoire. Au final je me rends compte que cela me fait du bien. Même si c’est douloureux. Et il m’écoute, m’apportant son soutien et son aide. Comme le ferait un ami sincère dans un moment pareil. Mais ce n’est pas facile pour moi de parler de tout ça. Je fais de mon mieux pour essayer d’expliquer la situation à Alexander sans réellement m’étaler. Peut être par gêne. Après tout c’est parce que je ne voyais pas mon couple sur le plan sexuel comme Aiden que tout a foiré. Cette liberté dont il a besoin et que je vois plus comme destructrice que constructrice. Enfin je n’ai pas cherché plus non plus. J’ai coupé court à tout ça en lui rendant sa liberté au lieu de lui donner une chance de me faire découvrir son univers. En tout dans ma tête c’est le bordel, car j’ai conscience que rattraper le coup ne va pas être évident surtout avec Aiden. Il va avoir à digérer la saloperie que je lui ai faite et la façon dont je l’ai blessé en le jugeant de la sorte. Même s’il n’y avait rien de déplacé pour moi. Enfin c’est mon point de vue. « Il avait abordé quel désaccord ? Ceux par rapport à notre façon de voir notre vie de couple .. enfin sur le plan sexuel .. tu n’es pas obligé d’en parler .. je ne veux pas te mettre mal à l’aise par rapport à Aiden .. je sais la relation qu’il y a entre vous et pas besoin de rajouter ça sur ce merdier. Je sais que toute manière c’est moi qui est fait le con .. reste plus qu’à trouver la solution pour rattraper ma connerie. » Je soupire. Je sens toujours la main d’Alexander qui se fait plus apaisante dans ses gestes. « En tout cas merci. » Les larmes viennent à nouveau se faire plus présentes dans mes yeux. Superbe soirée, moi qui pensais me détendre et oublier, me voilà plus noyer dans mes sentiments. Et en plus c’est mon ex amant qui me réconforte. Ex amant aussi d’Aiden. Quand j’y pense cela me fait bizarre. Mais je préfère penser qu’à l’ami pour ne pas compliquer tout cela, autant pour Alexander que pour moi. Même pour Aiden. De toute façon j’ai la tête et le cœur assez en bordel comme ça. Et je continue à essayer de lui expliquer ce que je ressens. Ce mal être qui se fait plus présent et qui me fait souffrir chaque jour d’avantage. « Je compte lui laisser du temps. Même si cela va être difficile. Après c’est sur que nous avons des visions différentes sur la vie de couple. Il est vrai qu’à Auckland j’acceptais certaines choses, mais notre relation était différente aussi. Enfin on était amant et Aiden comptait beaucoup pour moi .. mais là ce que j’éprouve est tellement fort que j’aurais du mal pour le partager. Enfin je pensais le combler et j’ai du mal avec le fait qu’il voudrait d’autre partenaire .. enfin entre nous un trio. C’est con mais je bloque sur ça Alexander. Un homme entre nous ?? C’est si profond et intime ce qu’il y a que .. je ne sais pas .. enfin j’ai foiré notre relation de toute façon avec mes réactions de merde. » Je passe mes mains sur mes yeux pour chasser les larmes qui s’attardent. « J’espère .. mais je pense que cela va prendre du temps .. Aiden est fier et buté .. en plus en tant qu’homme blessé il ne va pas passer l’éponge comme ça .. crois-moi .. je vais ramer je pense pour le reconquérir. » Alexander se fait toujours plus rassurant autant par sa main sur mon épaule qui chasse à sa manière certaines tensions et en me parlant de Bleuenn et du fait que je ne pensais pas la retrouver. « Je ne perds pas espoir .. je suis juste épuisé et complètement perdu là .. faut que je me ressaisisse pour y voir plus clair et avancer. » Je pose ma main sur sa cuisse amicalement sans aucune arrière pensée, de toute façon je n’ai pas le cœur à ça et Alexander est en couple et heureux. Aucune ambigüité dans mon geste. « Encore merci pour tes mots .. ta présence .. et désolé de ne pas avoir était à la hauteur pour la course .. on remettra ça quand j’aurais repris du poil de la bête. » Puis je lève ma main, ne voulant pas mettre mal à l’aise Alexander ou déclencher des regards trop insistants sur nous. Déjà que les gens doivent se poser des questions. « Je ne voudrais pas te déranger avec mes idées noires .. mais c’est gentil de proposer. La maison est assez vide quand Law et Bleuenn sont absents. Heureusement j’ai Northman qui me tient compagnie. Sa présence m’oblige à sortir un peu. Pauvre chien je ne peux pas le laisser enfermer 24h/24 quand même. Alors je vais le balader dans le parc. Cela me fait du bien et me sort aussi. On pourrait voir pour promener nos chiens ensemble un jour après le boulot. Comme ça ils feraient connaissance. Tu en penses quoi ? » Même si ce n’est pas le top niveau moral j’essaie de me reprendre. De toute façon pour le moment je ne peux rien faire de plus. Aiden est au Kenya. « On va un peu se baigner, nager tranquillement. Je pense que cela me fera du bien. Je reste prudent promis. Mais cela me fatiguera un peu je pense et j’en ai besoin. » Et mon regard vient se perdre dans celui d'Alexander. Me troublant un instant.

Emi Burton

_________________
« L'amour est un trésor précieux qu'on perd facilement. Donnez-lui donc une base, afin qu'il soit éternel, l'estime et la confiance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Cheer up dude.

Revenir en haut Aller en bas

Cheer up dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Dude, what the f**k did you do, this time ? [Apollon]
» Présentation Mike Blake
» Socles : technique de flocage
» Rapport de bataille Cypher V.S the Dude Gi/Sister
» Dude's Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: maxden-