forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

 Cheer up dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 27
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Lun 2 Jan - 20:53

Cheer up dude.
MAXIMILIAN


Alexander savait qu’Aiden lui faisait pleinement confiance, s’étant confié à lui quelques semaines auparavant à propos de ses craintes vis-à-vis de sa relation avec Maximilian. Une discussion qu’il comptait ne pas partager nécessairement avec Maximilian, ne souhaitant fragiliser la relation avec Aiden. Maximilian n’avait pas entendu sa réponse pour lui indiquer qu’il n’était pas obligé d’en parler avec lui, ne voulant pas le mettre à mal à l’aise vis-à-vis d’Aiden. Il savait que c’était lui qui avait fait le con, il ne lui restait plus qu’à rattraper sa connerie. Cela n’était pas impossible à réaliser, mais cela risquait de prendre du temps. Lorsqu’une personne blessait Aiden, il n’était jamais aisé de retrouver sa confiance à nouveau. Même si Alexander n’était pas prêt de lui dévoiler cette discussion, Maximilian le remerciait, au même instant où des larmes s’échouaient dans ses yeux. Alexander ne pouvait exactement comprendre ce qu’il vivait, n’ayant jamais eu de relation aussi intense que les deux hommes, mais il essayait de le réconforter.

Maximilian lui avouait qu’il comptait lui laisser du temps, même si cela allait être difficile. Ils avaient tous les deux une vision différente sur la vie de coupe. Il avait accepté certaines choses à Auckland, mais leurs relations étaient bien différentes à présent. A présent, il avait du mal à le partager. Il pensait le combler et il avait du mal à accepter l’idée d’autre partenaire, entre eux pour former un trio. C’était ce qui le bloquait, tout était si intime et profond qu’il ne pensait pas y arriver. Il se remettait en question, estimant qu’il était celui qui était celui qui avait fait foirer leur relation. Il était certain qu’Aiden était beaucoup plus ouvert que Maximilian en matière sexuelle. Alexander n’était pas non plus le meilleur exemple pour cela, n’ayant réussi à se débrider sexuellement que depuis sa rencontre avec Aiden. S’il ne l’avait pas rencontré, sans doute serait-il resté un homme rangé, incapable d’être heureux, sans aucune histoire avec un homme. Même si Alexander n’avait jamais osé franchir le pas d’un plan à trois, il ne se sentait pas nécessairement si rangé. Les sentiments qu’il ressentait pour Juan était bien moindre intense que ceux de Maximilian envers Aiden, peut-être que cela y jouerait, mais si les règles étaient définies, peut-être serait-il prêt à vivre cette expérience un jour. Il savait déjà que Juan était un homme qui ne s’était jamais vraiment posé et sans doute que cela faisait partie d’un de ses fantasmes. Alexander essaya alors de le rassurer : « Je ne pense pas s’il s’agisse d’une question… de le combler. Juan est… un peu du même genre et même s’il ne l’a pas avoué ouvertement, cela doit faire partie de ses fantasmes. Je suis un peu un… novice, dans tout ça, alors je dois t’avouer que je ne j’ai jamais expérimenté ça. Mais, comme tout le monde, moi aussi j’ai mes petits fantasmes presque inavouables ! ». Alexander ne pouvait certainement pas nier ne pas avoir des fantasmes qu’il aimerait bien voir en réalité.

Maximilian pensait que la réconciliation prendrait du temps, Aiden était fier et buté et en tant qu’homme blessé, cela le serait encore plus. S’accrochant à ses paroles, il lui avouait qu’il ne perdait pas espoir, il était juste perdu et épuise, ayant besoin de ressaisir pour y voir plus clair et avancer. Des mots qu’Alexander comprenait aisément, ayant connu des périodes sombres par le passé, notamment lorsqu’Aiden lui avait fait part de son histoire avec Maximilian. Une pensée qu’il chassa rapidement, son esprit étant plus préoccupé par la main de Maximilian sur sa cuisse. Un geste qui le troublait malgré lui, n’arrivant pas exactement à comprendre la raison. Maximilian le remerciait à nouveau pour son soutien, s’excusant de ne pas avoir été à la hauteur pour la course, qui aurait lieu quand il aurait repris du poil de la bête. Alexander lui offrit alors un délicat sourire avant de reprendre : « Ne t’inquiètes pas, notre compétition n’était pas équitable de toute manière, la prochaine fois sera la bonne Maximilian ! »

En ce qui concernait sa proposition de se rencontrer à nouveau, il lui avouait que cela était gentil de se proposer. La présence d’Aiden manquait chez lui à présent, même s’il était accompagné de Lawrence et Bleuenn chez lui. Maximilian lui proposait de sortir ensemble un jour après le boulot pour promener leurs chiens respectifs, l’occasion de se changer l’esprit. « Je pense que… c’est une très bonne idée. Juan est pas mal absent en ce moment à cause du boulot, je ne dis pas non pour me changer les idées aussi ! je suis sûre qu’ils s’amuseraient bien ensemble. » Alexander souriait doucement à Maximilian, heureux de l’entendre lui dire qu’ils pouvaient un peu se baigner tranquillement, lui promettant d’être prudent. Il avait besoin d’être fatigué ! Alexander lui sourit alors, enlevant sa main de l’épaule de son ami, se redressant et se levant : « Allons-y beau gosse ! Je compte sur toi pour être prudent, je ne veux avoir d’un second fils à surveiller à la piscine. » lança-t-il en faisant un clin d’œil. Un second fils qui était très attirant dans son maillot de bain à vrai dire. Il serait mentir de dire le contraire. Alexander avait eu l’occasion de le voir si peu vétu lorsqu’ils sortaient ensemble, mais il ne pouvait qu’avouer le temps ne l’avait rendu que plus attirant, il comprenait aisément Aiden. Une pensée qui aurait sans doute du le questionner, mais il n’en tenait pas vraiment cas. Alexander se rapprocha alors de l’eau, attendant l’arrivée de Maximilian pour s’y plonger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 95
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Lun 2 Jan - 21:08

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

La discussion se fait un peu plus intime entre Alexander et moi. J’essaie de lui expliquer ce qui bloque finalement dans ma relation avec Aiden. Alexander ayant fréquenté mon sexy boy sur un plan intime, il le connait aussi. Et je suis certain que le sexy boy lui a fait part du malaise qui entoure notre couple. Il n’a jamais été gêné pour parler de sexe avec ses amis. Moi j’ai plus de mal. Comme l’histoire de vivre certaine chose avec Aiden. Je ne m’engage pas dans une discussion trop complexe, ce n’est ni le lieu. Ni le moment. Et parler de tout ça est la fois une souffrance et un soulagement. C’est assez complexe comme sensation. Je ne veux pas non plus mettre Alexander mal à l’aise. Alexander écoute d’une oreille attentive et ce veut rassurant. C’est agréable au final de voir que malgré ma jalousie du départ il est présent aujourd’hui en tant qu’ami. « J’ai des fantasmes aussi. Mais j’ai juste envie de les réaliser avec Aiden. Enfin il y a des choses qui me gêneraient dans un plan à trois. Enfin j’en sais rien .. peut être une question d’éducation .. c’est vraiment le truc que je n’ai jamais fais et voir Aiden toucher ou embrasser un autre mec sous mes yeux .. même en participant .. cela me bloque .. je ne pourrais pas .. le partager merde .. même si c’est juste physique .. cela me parait impossible à accepter .. cela me fait chier .. j’ai juste envie d’être heureux avec lui et j’ai besoin de personne en plus .. surtout dans nos moments intimes … enfin je ne veux pas t’embêter avec ça .. en tout cas j’ai du mal avec cette idée .. » Puis je tourne mon visage vers Alexander. « Tu accepterais qu’un autre mec vienne donner du plaisir à Juan sous tes yeux même si tu partages le jeu ? » La question peut paraitre gênante mais Alexander est aussi novice que moi dans ce domaine. Comment le vivrait-il ? Aussi mal que moi ? Ou avec plus de distance ? Bien entendu avec toute cette tracasserie cela a foutu en l’air la raison principale de notre soirée. Une course de natation. Je suis navré d’avoir gâché le programme prévu. Et je ne sais plus trop où j’en suis fatigué et largué par tout cette histoire. Même mes gestes pourraient porter à confusion pour mon ex amant. Même s’ils ne sont qu’amicaux. Je n’ai aucune idée en tête. C’est surtout un moyen de lui dire qu’au fond je l’apprécie. Que j’apprécie sa présence dans ce moment de trouble et de doute. Sans penser que mon histoire le bouscule peut être un peu. Après tout lui aussi a un passé assez troublant avec Aiden. Et il a vécu aussi une rupture avec le sexy boy. Cela me vient à cet instant en tête et je me trouve un peu con de venir pleurer sur son épaule. Mais je n’en dis rien ne voulant pas rendre cela encore plus compliqué. « Tu entends quoi par pas équitable ? Tu penses que tu n’aurais eu à l’usure vu ma fatigue c’est ça. Oui et la prochaine fois je ne ferais mordre la poussière. » Un sourire se dessine sur mes lèvres. J’essaie de reprendre le dessus sur ma faiblesse. De toute façon ce n’est pas en me laissant abattre que je récupèrerais mon mec. Je sais qu’il va falloir que je me batte pour le retrouver à nouveau dans mon lit. Et la discussion change. Il est vrai que la maison me parait bien vide sans Aiden. Et l’idée de sortir nos chiens ensemble me vient naturellement, elle plait à Alexander. « Oui je pense que cela pourrait faire autant du bien à nos chiens qu’à nous. Après on pourrait manger un bout. De quoi passer une bonne soirée en toute amitié. » Mais vu que nous sommes à la piscine autant en profiter. Du coup je propose à Alexander de retourner dans l’eau. Sa phrase me fait rire. Un rire qui éclate un peu fort pousser surement aussi par la tension nerveuse qui m’habite depuis ma séparation avec Aiden. « Beau gosse carrément. Je suis toujours à ton gout ou c’est juste pour me flatter. Désolé c'est con de te demander cela. » Pourtant mon regard se fait plus coquin durant un instant et je détaille un peu plus Alexander. Laissant trainer par jeu mon regard sur ses formes presque nues. Sachant très bien ce que cache son maillot, vu que j’ai eu le loisir il y a plusieurs années d’en profiter avec délice. « Et je serais prudent papa. » Et le regard que pose Alexander sur moi me fait légèrement frissonner, mais je le mets plus sur mon état de fébrilité qu’autre chose. Il me fait un clin d’œil et je lui colle une tape amicale sur l’épaule. Et c’est pratiquement en même temps que l’on plonge dans l’eau. Je me mets à nager doucement suivi par Alexander. « Si tu veux te donner plus à fond pour peaufiner ta silhouette de rêve .. ne te gêne pas pour moi. Je vais y aller doucement. Mais tu peux me montrer ce que peuvent faire tes muscles en action. » Je le taquine légèrement mais sans aucune arrière pensée. Pour moi Alexander est juste un ami et notre relation intime fait parti de notre passé et n’a pas d’avenir.

Emi Burton

_________________
« Un baiser, c'est quelque chose de plus que le premier contact charnel de deux corps: c'est l'exhalation de deux âmes enamourées. Mais le baiser criminel longtemps retenu, longtemps désiré, est plus sensuel encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 27
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Mar 3 Jan - 22:31

Cheer up dude.
MAXIMILIAN


Maximilian rêvait certainement de réaliser certains de ses fantasmes, mais exclusivement avec Aiden. Il y avait certaines choses qui le dérangeaient dans un plan à trois, il ne l’avait jamais réalisé et avait du mal à supporter l’idée de le voir partager des caresses avec un autre homme.  Même s’il devait y participer, il n’accepterait pas la situation. Il avait juste envie d’être heureux avec lui et il n’avait besoin de personne en plus, surtout dans ses moments intimes. Il avait bien du mal avec cette idée.  Alexander était bien évidement au courant de cette difficulté, Maximilian lui ressemblait sur certains points. Les différents évènements de sa vie l’avaient amené à changer son point de vue sur certains aspects rigides de sa vie. Maximilian lui retourna la question, lui demandant s’il accepterait qu’un autre mec vienne donner du plaisir à Juan sous ses yeux, en partageant le jeu. Alexander réfléchit un instant avant de répondre simplement : « Ca peut paraitre étrange, pour toi qui m’a connu à une période un peu trop cadré de ma vie... mais, je crois que je pourrais accepter la situation. Je ne dirais pas que je dirais oui au premier venu, mais s’il s’agit d’une personne de confiance, je pense que oui. J’ai décidé il y a quelques mois de ne plus me prendre la tête avec tous les idéaux qu’on m’a inculqué depuis que je suis né. Ce que je vis avec Juan est agréable, je ne rêve plus d’un monde parfait et cloisonné. Alors, je suis apte à m’ouvrir et accepter certaines choses, d’autant plus si elles apportent du plaisir.» Termina-t-il en lançant un clin d’œil à Maximilian.  Alexander ne souhaitait plus être prisonnier d’une morale qui n’avait jamais réussi à le rendre heureux. L’asiatique ne cherchait pas à culpabiliser Maximilian, mais il partageait uniquement son point de vue.

S’ils n’avaient pas réussi à faire une vraie course, la prochaine fois serait plus équitable. Il lui demandait d’ailleurs ce qu’il entendait par cela, lui demandant s’il pensait l’avoir à l’usure en raison de sa fatigue. Il lui indiquait d’ailleurs qu’il lui ferait mordre la poussière la prochaine fois. Des mots qui l’avaient amusé : « Tu me feras mordre la poussière ? Ça reste à prouver encore, je suis plus jeunes et plus entrainée, après tout.»lança-t-il dans un ton amusé, lui donnant un léger coup d’épaule.

L’idée de sortir tous les deux ensemble leur plaisait, autant que pour eux que pour leurs chiens. Passer un peu de temps ensemble ne pourrait qu’être bénéfique. Des mots qu’Alexander ne pouvait que valider alors qu’il souriait simplement, venant taquiner un petit peu Maximilian. Et autant dire qu’il était enchanté de le voir rire, ayant réussi d’une certaine manière à lui remonter le moral. Il n’y avait aucun doute sur le fait que Maximilian était toujours à son goût, surtout après avoir eu la chance de le voir en maillot de bain.  Si bien qu’Alexander le taquinait à son tour : « Tu me plaisais il y a vingt ans et en te voyant régulièrement au travail et encore plus aujourd’hui dans cette tenue, je peux te confirmer que tu es toujours à mon goût. Juan pourrait presque en être jaloux ! ». Alexander ne mentait pas, Maximilian avait tout pour plaire, il comprenait plus que raison pourquoi Aiden avait craqué sur lui.  Si Maximilian avait toujours un corps attirant, il semblait que son propre corps l’était aussi. Le regard qu’il portait n’était pas non plus très innocent, une pensée qui le firent sourire, ravi de le recevoir.  

Son côté parfois trop protecteur semblait faire rire Maximilian, le traitant de papa, alors qu’il se rapprochait du bord de l’eau.  Une pique qui l’amusa alors qu’il répondait simplement : « Ne t’y mets pas non plus à me traiter de papa poule ! » avant de plonger dans l’eau avec Maximilian.  Depuis qu’il s’était mis à la natation, il appréciait chaque instant qu’il pouvait passer dans l’eau et ce jour ne faisait pas exception, fermant les yeux un instant pour profiter de l’instant avant de suivre Maximilian à la nage. Maximilian lui indiquant que s’il voulait, il pouvait se donner plus à fond pour pofiner sa silhouette de rêve. Maximilian devait y aller doucement, mais il pouvait montrer ce qu’il pouvait faire de ses muscles en action. Des propos qui le firent rire avant qu’il ne reprenne : « Fais gaffe à ce que tu dis, je pourrais le prendre comme une invitation ! Je vais te montrer ma silhouette de rêve en action alors, si tu le désires tant.» lança-t-il dans un clin d’œil avant de se laisser porter par l’eau.  Sur ces mots, il s’élançait dans l’eau, suivant le rythme qu’il avait l’habitude de prendre depuis de nombreux mois. Nager était un très bon moyen de se changer les idées et de se dépenser avec aisance. Même s’il dépassait Maximilian pendant sa nage, il ne pouvait s’empêcher de surveiller Maximilian des yeux, trouvant la situation résolument amusante et à la fois troublante. Le regard de Maximilian sur son corps ne l’avait pas laissé de marbre, le troublant sans doute plus que raison.  Quelques minutes s’écoulèrent ainsi, Alexander nageant avec fluidité dans l’eau jusqu’à qu’ils ne se rapprochent de son ami. Le souffle légèrement coupé par l’effort, il venait se tenir contre l’une des cordes avant de regader avec amusement Maximilian : « Que penses-tu de mes muscles en action alors ? Tu penses pouvoir lutter et me vaincre la prochaine fois, ou tu tires forfait ? Ce que je comprendrais… ! », le taquina-t-il. L’Alexander qu’avait connu Maximilian il y avait vingt ans avait disparu et il ne pouvait que s’en rendre compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxden Couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 95
age : 42
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Sam 7 Jan - 10:47

Cheer up dude !
FEAT. | Alexander

Je me confie un peu à Alexander, parlant de mes ressentis par rapport à l’idée d’un plan à trois avec mon sexy boy. Difficile de voir le positif dans cette expérience sexuelle, bien différente d’une joute à deux. Partager notre intimité avec un autre même pour prendre son pied, j’ai vraiment du mal avec cette idée. Je décide de demander à mon ancien amant comme il verrait cela de son côté. Après tout je sais qu’il est assez réservé lui aussi sur le plan intime par le passé. Je suis assez surpris par ses paroles. L’homme que je connaissais à bien changer sur le plan sexuel. Je l’écoute attentivement. A la fois troublé et un peu perdu me disant que jamais je n’aurais pensé l’entendre dire cela un jour. « En effet je ne m’attendais pas à cela Alexander. Je ne pourrais pas moi non plus avec un inconnu. Et une personne de confiance pour ce genre de chose personnellement je n’en connais pas. Aiden lui doit en connaitre. Mais je me sentirais mal si le troisième mec était un ancien amant d’Aiden. Un mec qui connait son corps et ses envies. » Je prends mon visage entre mes mains, anéanti de penser que j’ai perdu mon mec en partie parce que je ne voulais pas participer à ce genre de jeu. « Bordel c’est un vrai casse tête. Et j’ignore comment je vais résoudre ça. Je suis heureux pour toi que tu es évolué de cette façon. Je pense que pour moi cela va être plus difficile. Je ne me vois pas dans ce genre de situation. J’aime Aiden mais là je ne sais pas. Enfin je verrais bien comment tout ça va évoluer. Pour le moment il est au Kenya et avant d’en arriver à ce genre de plan va falloir que je le récupère. Et ce n’est pas gagné. J’en ai conscience. » Je soupire. Comment on a pu en arriver là avec Aiden. L’année partagée avait été si intense niveau sexe. Il est vrai que j’ai fais souvent preuve d’excès de colère par ma jalousie. Mais au fond de moi je ne peux m’empêcher de penser qu’un part de lui n’était pas toujours comblé vu son besoin d’autre expérience. Et cela me fait mal, car cela m’atteint profondément. Et pas que dans ma fierté de mâle. Ne pas satisfaire mon sexy boy cela sonne comme un coup de massue à chaque fois. Je me sens plus frustrer et plus mal sur le coup. Mais la conversation change, effaçant un peu mon malaise, même s’il reste très présent au fond de mes tripes. Ce qui me trouble, à part que cela soit la présence bienveillante d’Alexander. Et l’idée de la course revient sur le tapis. Je veux juste ne plus penser à tout ce qui m’oppresse le cœur et l’âme. J’ai juste envie de profiter du moment. Même si cela reste difficile en profondeur, j’essaie de donner le change en surface. « Bien sur que je te ferais mordre la poussière. Vas y traite moi de vieux croulant tant que tu y es. Aucun respect pour ses ainées. » Et je me mets à rire. Me laissant gagner par la simplicité du moment. Cela me fait penser à la complicité que l’on partageait par le passé. Complicité qui était encore plus intime. Et la taquinerie se glisse dans la conversation. Chassant un peu les nuages noirs qui emprisonnent mon âme depuis ce jour d’orage entre Aiden et moi. L’idée de retrouver Alexander pour une autre sortie est plutôt agréable. De toute façon j’ai toujours aimé sa compagnie. Même si j’ai eu du mal à gérer quand j’ai appris pour sa relation avec mon sexy boy. Encore une fois les propos de mon ami me troublent. Je le regarde avec intensité. « Euh tu me laisses un peu sur le cul là .. je ne m’attendais pas à ça .. mais c’est toujours bon à entendre ce genre de chose .. et j’avoue que tu es pas mal non plus .. ton corps a gagné en masculinité tout en gardant .. enfin je comprends pourquoi tu as su faire craquer Aiden. » Je me racle la gorge. Me rendant compte que sur ce coup on a eu tous les trois les mêmes gouts. A des moments différents. Dans des conditions différentes mais qu’au final les relations ont été intenses. Que cela soit quand Alexander était avec moi ou après avec Aiden. Toutes ses pensées me perturbent. Déjà que j’ai l’esprit tourmenté tout cela ne m’aide pas. Et puis nous retournons dans l’eau. Fatigué mon corps m’évitera de penser. Parce que là je suis légèrement embrouillé par les mots d’Alexander et même par les regards que nous échangeons. Je ne peux m’empêcher de le provoquer un peu. Histoire de le titiller comme par le passé. Je joue même sur les mots sans réellement prendre la chose au sérieux et Alexander joue le jeu à son tour. Ce qui me fait sourire. « Montre après on causera. Quand à l’invitation faudra voir si tu es sage. » Je le regarde glisser sur l’eau. Admire ses muscles mis en évidence par ses mouvements. Apprécie le spectacle de ce corps que je découvre à nouveau sans réellement en prendre conscience. Je nage de mon côté tranquillement tout en suivant du coin de l’œil son évolution. Et puis je m’arrête contre les cordes. Alexander me rejoint. « Oui c’est pas mal. Mais je pense que tu peux encore bosser. » Je le taquine tout en lui faisant un clin d’œil. « Et pas question de déclarer forfait. Tu crois que tu me fais peur avec tes muscles. Non cette course aura lieu. Et tu vas t’en mordre les doigts. » J’en profite pour t’éclabousser tout en éclatant de rire. Je me sens bien même si la douleur de la rupture avec Aiden est là, je me sens bien. Et puis la taquinerie continue jusqu’à ce que l’on sorte de l’eau et que l’on retourne au vestiaire. « En tout cas cela m’a fait du bien. Et désolé de t’avoir ennuyé avec mes soucis personnels. » Et l’on se dirige vers les douches. Mon regard s’attarde un instant sur ses courbes. Il est vrai qu’il est devenu très sexy au fil des années. Je ne peux ignorer cela¨, même si dans mon esprit cela reste inconcevable de penser ce genre de chose.

Emi Burton

_________________
« Un baiser, c'est quelque chose de plus que le premier contact charnel de deux corps: c'est l'exhalation de deux âmes enamourées. Mais le baiser criminel longtemps retenu, longtemps désiré, est plus sensuel encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebrian couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 27
Date d'inscription : 16/12/2016

MessageSujet: Re: Cheer up dude. Ven 20 Jan - 1:40

Cheer up dude.
MAXIMILIAN


Il était toujours difficile pour Maximilian d’accepter la situation, il ne songeait pas que cela soit possible, il y avait bien la possibilité avec un troisième homme de confiance, mais il ne sentait pas vraiment capable de le réaliser. Un point de vue qu’il comprenait aisément, voir son amant avec un autre homme n’était pas nécessairement agréable, et encore moins s’il s’agissait d’un ancien amant selon lui. Maximilian ne savait pas comment résoudre la situation, il se devait d’attendre et de réfléchir à comment il pouvait le récupérer. Un chemin qui allait être long, mais qui n’était certainement impossible, Alexander voulait le croire pour les deux amants en tout cas.

A présent, Alexander préférait aisément aborder un sujet plus plaisant, s’amusant à taquiner Maximilian comme il le pouvait. L’asiatique était légèrement plus jeune que Maximilian, alors il supposait qu’il pouvait être plus rapide que Maximilian et gagner une compétition. Une réalité qui n’était pas nécessairement vraie, mais ses entrainements lui avaient permis d’obtenir bien plus de résistance qu’auparavant. Il ne se sentait pas capable de réaliser une grande compétition avec des professionnels, il préférait s’amuser avec Maximilian pour une petite course entre amis.

Alexander n’aurait certainement pas pu penser que cette journée les emmènerait à parler d’une possible attirance qu’ils avaient l’un pour l’autre. Si Alexander lui avait avoué qu’il était toujours à son goût, les paroles de Maximilian le troublaient plus qu’il ne l’aurait voulu. Maximilian appréciait ces paroles, jugeant lui aussi qu’il était attirant, trouvant que son corps avait gagné en masculinité, comprenant les raisons qui avaient fait craquer Aiden. Alexander se contentait alors de sourire, quelque peu gêné malgré lui, passant sa main derrière sa nuque. « Je peux dire que ça me fait plaisir aussi d’entendre ses mots ! même si ça peut paraitre un peu étrange… ! ». Alexander et Maximilian se rapprochaient tous les deux et ils ne pouvaient pas ignorer leur passé en commun.  Il était certainement mieux pour les deux que la discussion prenne une direction plus joviale. Alexander s’était d’ailleurs amusé à taquiner Maximilian à sa phrase, lui indiquant qu’il pourrait prendre ses mots pour une invitation, des mots qu’il ne venait pas contredire, lui répondant qu’il se devait d’être sage. Des mots qui le firent rire avant de s’élancer dans l’eau, nageant avec fluidité dans cette eau. Une sensation qu’il aimait particulièrement, se plaisant à nager des heures entières dans cette piscine. Il regrettait presque ne pas avoir connu jusqu’à cette année, à défaut de s’assumer, il aurait pu au moins avoir le libre plaisir de se dépenser et se vider l’esprit bien plus tôt.

Alexander n’avait mis que quelques minutes de plus avant de s’arrêter, pour se poser à coté de lui, se tenant près de lui. Continuant sur la voie taquine, Maximilian jugeait qu’il avait une bonne course, même s’il pouvait encore travailler. Des mots qui le faisaient d’autant plus rire, entendant Maximilian lui indiquer qu’il n’était pas de question de déclarer forfait, même s’il était musclé et sans doute plus entrainé. « Peut-être pas se mordre les doigts, mais je vais m’entrainer encore plus sérieusement les prochaines semaines. Tu verras un homme encore plus entrainé les prochaines fois ! ». Alexander souriait à ses mots, observant avec plaisir Maximilian rire et l’éclabousser, tel un enfant. L’asiatique était ravi de voir Maximilian rire, le préférant résolument ainsi que lorsqu’il l’avait vu si fatigué, broyant du noir. Le problème avec Aiden n’était pas résolu, mais au moins, il avait passé un agréable moment en sa compagnie. Maximilian s’excusait de l’avoir ennuyé avec ses soucis personnels, mais Alexander l’encourageait plutôt à lui les confier, aimant se sentir utile pour Maximilian. Il ne souhaitait que son bonheur ! Même s’il devait avouer que cette soirée était très étrange, avouer ouvertement qu’il trouvait toujours Maximilian attirant était troublant, tout comme ce regard qui s’attardait sur ses courbes, ne pouvant pas les ignorer. Les années s’étaient écoulées, mais l’attirance qu’ils avaient ressentie ensemble n’avait pas totalement disparu.

FIN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Cheer up dude.

Revenir en haut Aller en bas

Cheer up dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Dude, what the f**k did you do, this time ? [Apollon]
» Présentation Mike Blake
» Socles : technique de flocage
» Rapport de bataille Cypher V.S the Dude Gi/Sister
» Dude's Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: maxden-