forum privé de RPG
 

Partagez | .
 

  YOON-WADA'S WEDDING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 24
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: YOON-WADA'S WEDDING Jeu 3 Mar - 23:56


Le plus grand des rêves de Ki Suk se réalisait aujourd’hui et il vivait littéralement dans le bonheur. Depuis quelques jours il ne tenait tout simplement plus en place, son amant en était d’ailleurs la première victime. Son amant se trouvait tout autant impatient de lui et leur dernière nuit de vie de garçon était bien là pour le démontrer. Leur nuit avait été courte, la folie et la fougue avait été là pour leur prouver la puissance de cet amour. Ils auraient leur semaine de lune de miel pour rattraper la fatigue qu’ils avaient accumulé ces derniers jours. Pendant ces jours, ils ne penseraient plus qu’à eux deux, s’enfermant dans cette bulle pour n’en ressortir qu’au retour à Wincap. Ki Suk avait hâte de pouvoir profiter de chacun de ces nouveaux instants en compagnie de son mari. Peu importe si en Corée ce mariage n’était pas reconnu, Ki Suk n’en avait que faire. Le plus important était bien que ce mariage soit officialisé, rêvant depuis toujours de porter le nom de son mari mêlé au sien. Son pauvre cœur battait déjà si rapidement dans sa poitrine, sentant ses pauvres doigts trembler alors qu’il attachait les boutons de sa chemise. Ils allaient enfin se marier ! Quel délicieux évènement ! Ki Suk avait le sourire aux lèvres et rien ne pouvait le lui enlever. Dans quelques minutes il s’appellerait Yoon-Wada, un nom particulièrement délicieux à l’oreille. Si seulement le temps pouvait s’écouler plus rapidement !

Ce furent les mains féminines de sa mère qui le fit sortir de ses pensées, cette dernière venant réajuster cette chemise telle la mère poule qu’elle était. Un délicieux sourire était figé sur ses lèvres,  si ravie de voir son fils ainé se marier. Le plus difficile sans doute pour Ki Suk de pouvoir réussi à emmener ses parents et l’ensemble de ses frères à Wincap, ces derniers étant des purs moldus. Ils n’avaient jamais mis un pied dans ce monde et certains de ses frères semblait beaucoup mieux s’acclimater au monde magique que lui à ses onze ans Une pensée qui le fit sourire alors qu’il profitait de la douce étreinte de sa mère qui venait le féliciter à nouveau, lui transmettant tout l’amour qu’elle ressentait pour ces enfants. Le né moldu était le premier de ses fils à se marier et sans aucun doute que cela était un évènement très marquant pour une mère, même si elle savait depuis longtemps que Ki Suk et Yano s’aimaient à la passion. Sa mère lui souhaitait bonne chance, le plus grand des bonheurs aux côtés de cet homme merveilleux qu’était Yano, sous le regard attendri et fier de son père. Ki Suk aurait été particulièrement déçu de ne pas pouvoir emmener sa famille moldue à Wincap le jour de son mariage. Si bien, qu’il ne pouvait que comprendre la peine de Yano de n’avoir pas vu ses parents en ce jour béni. Yano  aimait sa famille et personne à part sa sœur ne semblait être venu, une information qui devait déplaire à Yano, bien qu’il reste tout de même plus proches amies.

Tout comme lui était en compagnie de Suk Hee et Elizabeta, l’une de ses nouvelles amitiés qu’il avait réalisées à Wincap. Ki Suk vint finir de s’habiller et enfilant la veste de son costume. Ki Suk s’admira quelques instants au miroir, espérant qu’il serait suffisamment beau pour son amant. Il avait passé de nombreux jours avec Suk Hee à arpenter de nombreuses boutiques pour trouver le costume idéal. Il espérait que cela n’était pas en vain, voulant séduire d’autant plus son amant en ce jour béni ! Il se retourna vers Suk Hee et Elizabeta, ne se retrouvant plus qu’avec elles, sa famille ayant rejoint les rangs des invités privilégiés en attendant le départ de cette magnifique séance. Ki Suk avait tant envie de se marier, son pauvre cœur battait si rapidement. Il ne put s’empêcher de venir demander : « Qu’est-ce que vous pensez du costume ? Y’a pas de tâche, ni rien ? Je veux tellement que tout soit parfait pour Yano ! »

Tenue de Kisuk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 23
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Ven 4 Mar - 0:02

YOON-WADA'S WEDDING
deux hommes, une seul âme unie.
Kisuk ✧ Yano
Il était tout excité malgré la nuit courte qu’il avait passé en compagnie de son ange. Il faut dire qu’ils avaient fêté dignement leur dernière nuit de célibat d’une manière particulièrement exquise. Une de ces nuits qu’il ne pouvait pas oublier d’aussitôt, quand bien même ce jour allait résolument marquer leur esprit à jamais. Sagement installée dans une pièce annexe du château où allait se déroulait la cérémonie, Yano revêtait son costume avec sérénité. Il faut dire qu’il n’était pas stressé. Il avait peaufiné les détails au cours de la dernière semaine. Il n’avait aucune raison de s’en faire. Connaissant Aika, elle devait sans doute faire le tour du domaine pour s’assurer que tout était bien organisé comme il avait été convenu. Cela le fit sourire d’imaginer sa sœur, excitée comme une puce, piquée une crise si tout n’était pas parfait au centimètre près. Il faut dire qu’elle s’était investie dans la préparation du mariage. Quand bien même se sentait-il serein, il ne pouvait nier qu’il sentait doucement l’adrénaline assaillir son corps tant son cœur battait fougueusement dans sa poitrine. Il allait se marier, devant ses proches et amies. Cette pensée ne pouvait que l’enthousiasmer alors qu’il sentait une douce ivresse envahir son âme. Il se détaillait dans le miroir, ajustait les derniers détails de son costume. Il tira sur ses manches pour enlever les quelques plis, regarda soigneusement la position de ses cheveux. Il voulait être parfait pour Ki Suk, pour ce dieu terrestre dont il allait sous peu porter le nom et inversement. Le regard brillant, le sourire aux lèvres, il ne pensait qu’à son ange. Cette pensée le fit rire de bon cœur. Sans doute que celui-ci était en train de faire les cents pas dans l’autre pièce non-loin de lui. Il imaginait son état de stress tant il le connaissait par cœur. Il devait être trop mignon.

Il se pinça la lèvre alors qu’une personne venait frapper à sa porte. « Entrez ! » Dit-il avec douceur alors qu’il se retournait vers la porte pour découvrir son mystérieux visiteur. C’était une charmante demoiselle, qui répondait au doux prénom d’Aika. Son sourire se fit doux alors qu’elle venait entrer dans la pièce. Il se dirigea naturellement vers elle pour la prendre dans ses bras avec douceur. Il embrassa tendrement sa tempe en murmurant. « Tu es magnifique, petite sœur ! » Il lui offrit son plus beau sourire alors qu’il ajoutait tendrement. « Les invités arrivent ? Ils ne sont pas trop impatients ? » Demanda-t-il par pure curiosité en plongeant son regard dans le sien. « Encore mil merci pour tout le travail que tu as réalisé. Tu m’as été d’une aide précieuse. » Il embrassa tendrement son front alors qu’il venait s’écarter d’elle pour venir revêtir sa veste. Il attrapa sa baguette pour lancer son patronus, murmurant à l’adresse de Ki Suk par ce pied. « Mon amour… ne t’inquiète pas, tu es parfait, tout le monde est là, en sécurité et tout se passe comme prévu. Penses plutôt à comment tu vas faire pour résister à m’embrasser devant tout le monde avant que le représentant ne valide notre union. Je t’aime » Il avait un sourire espiègle en murmurant ses mots alors que le patronus s’enfuyait par la fenêtre en direction de la pièce de son ange. Il vint rire naturellement au regard de sa jeune sœur sur lui. « Je n’ai pas pu résister. Je le connais, il doit être stressé et ni Suk Hee, ni Elizabeta ne seront le calmer. » Il vint se servir un verre d’eau qu’il proposa à sa jeune sœur avant d’ajouter. « Au fait, tu as réussi à convaincre Eichii de venir ? » Demanda-t-il avec douceur alors qu’il venait boire une gorgée de son verre. S’il n’était pas là, il ne pourrait pas lui en vouloir. Après tout, il était le nouvel héritier de leur famille et il était évident que leur grand-mère verrait d’un mauvais œil sa présence à ce mariage. Bien sûr, cela lui aurait fait plaisir, comme d’y voir ses parents, mais il n’y croyait pas du tout. Il s’était fait une raison depuis un moment.

TENUE : 01.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 24
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Ven 4 Mar - 0:03

Ki Suk était un homme angoissé et en ce jour ces dernières ne pouvaient que faire apparition, si bien qu’il se trouvait telle une pile électrique dans cette salle qui lui paraissait bien étroite en ce jour. Il s’était regardé de nombreuses secondes devant le miroir à la recherche du moindre détail qui clocherait sur son costume, si bien qu’une décoration du costume lui avait paru être une tâche. Autant dire qu’il s’était traité un peu d’homme ridicule en cet instant tant il s’imaginait des tâches là où il n’y en avait pas. Heureusement que Yano ne l’avait pas vu se comporter ainsi, il se serait moqué gentiment de lui, le traitant d’idiot. Sur cette pensée, il avait pensé à se retourner vers ses amis, venant tout simplement leur demander leur avis sur leur costume, si elles ne voyaient pas une seule tâche sur ce dernier tant il voulait que tout soit parfait son Yano ! Son amant n’avait pas vu son costume une seule fois et autant dire que cela l’intriguait résolument, se demandant si Yano le trouverait suffisamment beau dans ce costume.

Son comportement semblait amuser son amie Elizaveta qui vint s’exclamer qu’il était parfait, l’appelant même par son prénom et son nom de famille. Elle s’était rapprochée de lui, lui avouant même que s’il avait été tout aussi tacheté qu’un dalmatien, il ne pensait pas que son cher et rendre lui en tiendrait rigueur. Une réflexion qui le fit sourire doucement, se traitant d’idiot dans sa tête tant il savait qu’elle avait raison, bien que Ki Suk ait bien du mal à ne pas se montrer séduisant le jour de son mariage. Ki Suk ne put s’empêcher d’ajouter : « Je vais essayer de me calmer alors… et fuir tout ce qui pourrait tacher le costume. » . Il sourit amusé à son tour lorsqu’il vit Elizaveta remettre droit le nœud papillon de son costume blanc.

Ki Suk ne put que sourire doucement lorsqu’il vit soudainement se rapprocher d’eux le patronus de Yano, son oreka. À chaque fois qu’il le voyait, son cœur ne pouvait que se resserrer délicatement tant cet animal avait représenté pour lui pendant toutes ces années, aussi petit était-il. Le jeune homme vint d'autant plus, sourire béatement lorsqu’il entendit la douce voix de Yano le rassurait. Il lui indiquait de ne surtout pas s’inquiéter qu’il fût parfait, tout le monde était là, en sécurité et tout se passerait comme prévu. Il devait plutôt penser à comment résister à l’embrasser devant tout le monde avant que le représentant ne valide leur union. Des mots qui le firent sourire, le rendant d’autant plus amoureux de cet homme. Ki Suk était fou de cet homme qui réussissait toujours à le rendre d’autant plus amoureux, même après toutes ces années ensemble.

Si bien qu’il ne put que venir chercher sa baguette magique pour répondre à son amant. Utilisant le sort du patronus à son tour, laissant apparaitre le chat de Yano qui volait dans les airs. Ki Suk vint alors murmurer à son amant dans une douce et amoureuse : « Mon amour ! Je vais essayer de me calmer et penser au beau costume que tu portes, qui doit te rendre encore plus beau que d’habitude. J’espère que tu auras toi aussi du mal à résister… prépare-toi bien parce que de mon côté, tout mon entourage fait en sorte que je sois parfait pour toi. Elizaveta veut pleurer tellement ça sera beau ! Je t’aime mon amour… mon futur… mari ! ». Il termina ces mots dans un délicat sourire alors qu’il venait rejoindre son ami, affichant un sourire un peu amusé alors qu’il se rapprochait des deux filles : « Je n’ai pas été trop niais ? ». Il passa sa main nerveusement sur sa nuque alors qu’il sentait son angoisse diminuait peu à peu. Suk Hee lui assura qu’il l’était un peu, mais cela faisait partie de lui et de cet amour qu’il ressentait pour sa personne. Elle était habituée de le voir ainsi avec Yano ! Des mots qui le firent sourire, alors qu’elle s’excusait, mais qu’elle devait rejoindre une personne qui l’attendait à l’entrée. Autant dire que Ki Suk était curieux, mais le jeune homme préférait attendre que Suk Hee lui annonce cela après la cérémonie, ils auraient le temps de parler dans la journée. Il n’était plus alors qu’avec Elizaveta qui devrait vouloir se moquer un peu de lui, la connaissant. Ki Suk lui avait tant parlé de Yano en un an… !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 23
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Ven 4 Mar - 0:06

YOON-WADA'S WEDDING
deux hommes, une seul âme unie.
Kisuk ✧ Yano
L’arrivée d’Aika dans la pièce était un véritable rafraichissement pour le futur marié. Elle tombait à point nommé avant qu’il ne commence à faire les cent pas dans la pièce dans laquelle il était confiné jusqu’à le début du mariage. Cette pression se faisait doucement ressentir sur ses épaules et quand bien même gérait-il suffisamment le stress, il devait bien reconnaitre qu’il se sentait légèrement tendu. Il l’avait prise dans ses bras, la complimentant sur sa belle tenue. Elle lui retourna le même compliment avant de l’informer de la situation. Il ne devait pas s’inquiéter, les invités attendraient le temps qu’il faut. « Tu as peut-être raison. » reconnut-il dans un fin sourire alors qu’il venait s’éloigner de sa sœur. Il était impatient de retrouver Ki Suk, qu’il imaginait dix fois plus stressé que lui. Il la remercia en douceur pour tout ce qu’elle avait fait pour rendre cette journée possible. Elle l’avait beaucoup soutenu, que ce soit lui ou Ki Suk durant les préparatifs. D’ailleurs, il le savait angoissé, c’est pour cela qu’il lui avait envoyé son patronus. Il voulait amoindrir l’inquiétude de son ange et espérait que ses quelques mots sauraient y parvenir. Ce dont il se justifiant envers sa petite sœur pour la faire sourire, ce qu’il parvenait aisément à faire. « Promis, je n’irai pas. De toute façon, ce n’est plus qu’une question de minutes avant que je le retrouve. » Sa voix était calme, douce. Il lui tendit le verre qu’il lui avait servi avant de boire une gorgée du sien. Il se demanda si elle était parvenue à convaincre leur jeune frère de venir. Son sourire était engageant. Selon sa jeune sœur, il ne pouvait qu’être là. Son petit doigt lui disait qu’il n’était pas là de gaieté de cœur. Il avait dû être trainé de force par la femme de fer qui se trouvait sous son regard. Cette idée le fit sourire tandis que sa jeune sœur reprenait la parole.

Leurs parents étaient là… Une nouvelle surprenante, qu’il mit du temps à comprendre tant il ne s’y était pas préparé. Son sourire se fit plus franc, plus sincère, plus ému que jamais. Il sentit son cœur battre promptement dans sa poitrine alors qu’il venait enserrer sa sœur avec douceur. « Ils sont là… » Répéta-t-il d’un air absent. C’était tellement incroyable, mais cela le rendait heureux. Il se pinça la lèvre. « Je n’y croyais plus. » dit-il dans un fin rire. Il avait du mal à y croire. Pourtant, c’était bel et bien le cas. Il sentit des coups être portés sur le bois de la porte. Une silhouette qu’il reconnut immédiatement. « Lydia ! » S’exclamait-il avec douceur alors qu’elle rentrait. Elle complimenta le travail effectué par sa sœur, même s’il se rendait compte qu’il avait tardé à la mettre au courant. Il avait vraiment manqué de délicatesse pour le coup. Il la regardait avec douceur s’avancer vers lui. Elle était persuadée que le cœur de Ki Suk risquerait de s’arrêter avant qu’il n’ait pu lui dire oui, ainsi vêtu. Il vint rire tendrement en venant la prendre dans ses bras avec douceur. Il la sentait fébrile, tout comme lui-même l’était. « Autant ça sera moi ! » Dit-il dans un fin rire en laissant les lèvres de son amie déposer un baiser sur sa joue. Elle lui informa avec douceur qu’elle lui avait amené un petit quelque chose. Il la regarda avec curiosité, douceur tandis qu’il la voyait sortir un objet de son sac grâce à sa baguette magique. Il s’agissait d’un objet volumineux qu’elle vint déposer contre le mur. Cela ne fit que renforcer son intérêt. Elle lui fit se souvenir du petit miroir qu’elle lui avait offert. Il s’agissait d’une version plus grande. « Waouh ! C’est magnifique ! » Dit-il avec émotion en venant se rapprocher de l’objet si joliment travaillé. « C’est toi qui l’a réalisé ? » Demanda-t-il avec douceur en observant les contours. « Il a les même capacités qu’un miroir magique où l’as-tu modifié ? » Demanda-t-il dans un sourire espiègle. Sa meilleure amie était très douée dans cet art-là.  

Pourtant un élément attira son attention. Il s’agissait de la réponse de Ki Suk. La voix de son ange était douce et amoureuse. Cela le fit sourire avec attendrissement. Il allait essayer de se calmer et penser à son costume qui devait lui aller comme un gant. Il espérait qu’il aurait autant de difficulté à lui résister. C’était l’ambition de ses proches. Ils faisaient en sorte qu’il soit parfait. Cela le fit rire tendrement alors qu’il venait sourire d’autant plus troublé. « J’ai trouvé la perle rare. J’espère que vous rencontrerez la vôtre très rapidement, car c’est du pur bonheur et je ne peux que vous le souhaiter profondément. » Murmura-t-il en se rapprocher des deux femmes de sa vie qu’il vint embrasser sur la tempe avec délicatesse. Il avait tout pour être heureux et c’était merveilleux. Que demander de plus ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 24
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Ven 4 Mar - 0:09

Ki Suk savait bien évidement qu’il était une personne angoissée et en ce jour, son naturel ne pouvait que revenir au galop sans qu’il ne puisse réellement lutter. Heureusement pour lui, l’amour qu’il portait pour Yano surpassait la plupart de ses craintes, plus particulièrement depuis qu’il avait reçu le patronus de son amant. Il devait songer au bonheur qu’il éprouverait lorsqu’enfin il verrait Yano devant lui, portant ce costume qui devait le rendre encore plus beau qu’il ne l’était déjà. Il était niais, personne ne pouvait le nier et ce n’était pas Elizaveta qui venait le contredire, bien qu’elle venait lui avouait que Yano lui faisait concurrence. Des mots qui le firent sourire alors qu’elle venait le taquiner à son tour à propos d’une possible maladresse : se prendre les pieds dans le tapis qu’Aika avait fait posé sur l’autel. Il aurait été bien dommage de se ridiculiser lors de leur mariage, Ki Suk voulait tellement que tout soit parfait.

Seun Shik était alors apparu, se moquant résolument de lui sur le fait qu’il ne pouvait tromper personne sur le fait qu’il était complètement fou de Yano, cela devant être bien la raison de leur mariage. La venue de Seun Shik était véritablement appréciable pour le jeune homme, ravi de le voir à ses côtés avant le début de ce mariage pour l’encourager. Il le serrait dans ses bras avec autant d’enthousiasme qu’il pouvait, le sourire aux lèvres.  La venue de Seun Shik n’était pas anodine, bien entendu, il était après tout l’une des premières personnes à l’avoir connu dans le monde magique, s’était noué d’amitié avec sa grande sœur quand il n’était qu’un apprenti sorcier. Si bien qu’il ne put que s’exclamer : « Merci d’être venu Seun Shik ! Je suis ravi de te compter parmi les invités… depuis le temps qu’on se connait. Il faudra m’inviter à ton mariage aussi question de te voir tout aussi niais que moi.  ». Connaissant le caractère de Seun Shik, il savait cela particulièrement difficile, mais peut-être le verrait-il un peu niais, sans être si excité que lui pouvait l’être. Seun Shik était un homme calme, presque le contraire de Ki Suk lorsqu’on le connaissait.

Ce fut la voix d’Elizaveta qui vint le surprendre, cette dernière s’exclamant qu’elle avait presque oublié. Il ne sut bien évidement pas de quoi elle parlait avant de la voir une pochette ainsi qu’une longue boite couverte de velours bleu foncé.  Il regarda attentivement son amie lorsqu’elle lui tendit ce dernier, ce dernier étant son cadeau de mariage. Elle préférait le lui donner maintenant, afin que cette petite boite ne se perde pas parmi la grosse pile de cadeaux de mariage qu’ils allaient recevoir. Il s’agissait de deux chaines en or, avec une petite gemme entre leurs centres. Elle les avait spécialement commandés chez un cousin joallier. Avant de les porter, il fallait réaliser un rituel très particulier, celui de déposer leur sans respectif sur la gemme de l’autre. En fonction de la couleur de la gemme, ils pouvaient savoir comment va l’autre. Si l’un d’entre eux venait à mourir, la chaine commencerait par refroidir et s’affiner jusqu’à se briser. Ce n’était pas grand-chose pour elle, mais elle avait envie de leur faire un cadeau spécial. Il s’agissait véritablement d’un cadeau étrange, bien que son cœur ne puisse qu’en être ravi. Pour lui qui était d’un naturel anxieux, savoir à tout moment que son amant était en lieu sûr, en parfaite santé avait quelque chose de réconfortant.  Il ne put que venir lui répondre dans un chaleureux sourire, touché par ce merveilleux cadeau : « Elizaveta…  le monde sorcier m’étonnera toujours, mais je te remercie pour ce merveilleux présent. Le côté sanglant est un peu particulier, mais savoir à tout moment l’état de santé de Yano est vraiment… intéressant. Je suis un grand anxieux et ça ne pourra que me rassurer, moi qui pense toujours au pire quand Yano part loin. T’as eu une formidable idée !  »

Seun Shik semblait songer lui aussi que son cadeau était étrange, sa remarque le fit même rire avant de recevoir la carte magique qu’avaient écrite ses parents. Ces derniers s’excusaient d’ailleurs de ne pas pouvoir être là, à cause de leur travail. Cela ne les empêchait pas pour autant de vouloir de nombreuses photos de lui, ce qui le fit rire alors qu’il venait ajouter : « Remercie-les quand tu les verras alors, quoique je leur répondrai lorsque j’aurais plus de temps et je demanderai à mon père de leur donner les meilleures photos. Il est photographe et tient une boutique à Busan, tu sais et il s’occupe en partie des photographies moldu du mariage… il a beaucoup de talents. ». Ki Suk était fier de son papa et pour rien et il était plus que ravi de pouvoir voir toute sa famille à Wincap, eux qui n’avait jamais jusqu’alors mis un pied dans le monde magique.  Il ne savait plus s’il avait déjà dit à Elizaveta que son père était photographe, il fallait dire qu’il lui avait raconté tellement de choses sur leur vie.  Ki Suk sourit et prit alors quelques instants pour dérouler cette carte magique, la lisant et sentant son cœur battre d’autant plus rapidement dans sa poitrine. Les mots de sa mère étaient véritablement touchant et remplie d’amour, une carte qui ne put que lui mettre du baume au cœur quelques minutes avant le début du mariage.

Ki Suk comptait bien entendu partir voir les parents de Seun Shik en compagnie de son mari, depuis le temps qu’ils entendaient parler de lui. Ki Suk ne put qu’ajouter : « Tes parents sont toujours aussi adorables ! J’irai les voir avec Yano après la lune de miel… j’aurais plus de temps et j’aurais une petite annonce à leur faire, même s’il risque de le savoir déjà… si tu as vendu la mèche. Mais, j’attendrai mon discours de remerciement pour vous l’avouer pendant le mariage… tout le monde sera au courant de la nouvelle dans quelques minutes. ». Une annonce qu’il comptait bien leur dévoiler pendant leur mariage, personne n’était encore au courant qu’il avait été recruté par Whitewood High School pour le poste de professeur d’étude des moldus, son plus grand rêve s’était réalisé ! Mais cela, Ki Suk comptait leur dévoiler lorsqu’il réaliserait un petit discours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 23
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Ven 4 Mar - 10:12

YOON-WADA'S WEDDING
deux hommes, une seul âme unie.
Kisuk ✧ Yano
La présence de ses parents le trouble tant il avait perdu de les voir à ses côtés. Pourtant, il s’agit de l’un de ses plus grands souhaits. Il sait qu’il a manqué à ses obligations d’héritiers, que cette décision lui a fait perdre le respect de sa grand-mère, mais il pense avoir fait le bon choix. Rien ne peut remplacer le bonheur qu’il éprouve aux côtés de cet homme qu’il est sur le point d’épouser. L’affection qu’il lui porte est si forte, si intense qu’il ne peut s’en passer. Il est celui avec qui il veut mener sa vie et rien ne peut changer cette certitude. De ce fait, il ne peut qu’être ravi que ses parents aient acceptés son invitation et qui sont allés à l’encontre des attentes de la famille pour avoir celles que leur dictent leurs cœurs. Son organe vital bat promptement dans sa poitrine, diffuse dans ses veines, une chaleur délicieuse. Le stress commence à le gagner, mais il est bienveillant, presque exaltant. Il échange avec sa sœur et sa meilleure amie sur de nombreux sujets. Il reçoit des compliments et des cadeaux qui sont tout simplement somptueux. Le cadeau de Lydia lui va droit au cœur, aura toute son utilité lorsqu’une fois ses congés passés, il devra rejoindre l’équipe de son supérieur à la recherche de cette créature, qui est le sujet de son mémoire. Après quelques dernières paroles, elles le laissent seuls pour se poser quelques instants. Debout devant ce miroir en pied, il observe le reflet de son image, rajuste une dernière ses vêtements avant de rejoindre la fête. Il retrouve l’entrée de la pièce réservée, attend sagement la venue de son amant, qui ne tarde pas à arriver. Son regard se pose naturellement sur l’élu de son cœur, son cœur s’active dans une course folle et il savoure cette plénitude puissante qui lui prend les tripes. Il est magnifique ! Ses prunelles brillent d’émerveillement alors que son sourire éclatant orne les traits de son visage. Le bonheur qu’il éprouve est évident. « Tu es magnifique, mon ange. » Il murmure doucement en venant lui voler un baiser doux et délicat. « Je déroge à la règle, mais on a qu’à les réinventer. » Il sourit contre ses lèvres, rit tendrement avant de s’embarrer de nouveau de ses victimes dans un baiser plus doux, délicieux. « Comment te sens-tu ? Le patronus a eu l’effet escompté ? » Il demande avec espièglerie avant d’ajouter. « Tu te sens prêt à rentrer dans l’arène ? Moi plus que jamais ! » Il s’exprime clairement avec douceur et bonheur. Tout est simplement parfait.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 24
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Dim 13 Mar - 20:15

Ki Suk était heureux, plus qu’heureux de pouvoir enfin se marier avec l’homme qui faisait battre son cœur après tant de mois de vie commune.  Son angoisse naturelle n’avait pu qu’apparaitre en ce jour si béni pour les deux amants, venant enfin officialiser leurs relations aux yeux du monde entier. Ki Suk ne tenait pas en place et c’était bien grâce au patronus que lui avait envoyé son tendre amant qu’il avait réussi en quelque sorte à se calmer, même si Ki Suk faisait partie des éternels angoissés.  En compagnie de ses amis proches, il s’était préparé et porté son plus beau costume.  Il espérait que la vue plairait à son amant !

Son amant ne sembla pas déçu de la vue, son regard s’était fait brillant lorsqu’il l’avait vu sa silhouette. Ki Suk n’était pas non plus à plaindre en ce qui concernait la beauté de son amant. Ces yeux ne cessaient de se fixer sur le corps de Yano, particulièrement attiré par sa silhouette et ce fabuleux costume. Yano était merveilleusement beau et charmeur ! Il était résolument le plus beau des hommes. Se rapprochant de lui, il lui avouait qu’il était magnifique, lui volant un baiser, il dérogeait à la règle, mais il n’avait qu’à les réinventer. Des mots qui ne purent que le faire sourire, dévorant ses yeux cet homme en ajoutant : « Tu es tout aussi magnifique ! Avoir un petit avant-goût du baiser final est très intéressant à vrai dire. Tout comme la vue…  ».  Yano lui demandait comme il se sentait. Ki Suk ne put que prononcer dans une voix enchantée : « Je me sens mieux, j’étais comme un enfant en voyant Oreka… ! Je me sens prêt dans l’arène pour commencer cette vie merveilleuse qui nous attend tous les deux.  »  Son regard brillait alors qu’il venait voler un doux baiser à son amant, particulièrement heureux. Il ne pouvait que sourire alors qu’il prenait sa main dans la sienne pour l’entrainer dans l’arène, les yeux brillant de bonheur.

Lorsqu’ils franchirent les portes pour rejoindre les autres invités et débuter la cérémonie, Ki Suk ne pouvait avoir que les yeux brillant, observant en détail les invités. Son regard se porta avec surprise sur les silhouettes des parents de Yano, qu’il avait eu la chance de rencontrer par le passé. Il se mit à nouveau à regarder Yano, souriant, ravi de cette information. Ki Suk était heureux ! Yano était à présent avec les personnes qui lui étaient les plus chères pour ce jour si merveilleux de leur vie. Le coréen murmura simplement à son amant : « Tes parents sont là ! ». Ki Suk serait ravi de pouvoir les rencontrer à nouveau, en terrain neutre, loin de l’influence de sa grand-mère.

La suite de la cérémonie fut absolument parfaite et simple, un beau discours de la part du représentant de la ville avant de sceller leur union dans un baiser. La bague de mariage de Yano était tout aussi magnifique, venant se mêler avec magie avec celle qu’il avait déjà eu. Un moment particulièrement magnifique qui émut Ki Suk, si bien qu’il ne put que sourire : « Yano ! C’est absolument magnifique… ». Ses yeux brillaient de joie, alors qu’il dévorait du regard son amour. La bague au doigt, il sourit à son amant avant de se concentrer à nouveau sur les paroles du représentant, signant le papier officiel qui venait officialiser leur relation. A présent, il s’appelait Kisuk Yoon-Wada, un nom absolument parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 23
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: mon nom et ton nom lié à jamais | PV Kisuk Yoon-Wada Jeu 17 Mar - 10:52

Mon nom et ton nom lié à jamais
deux hommes, une seul âme unie.
Kisuk ✧ Yano
La réception a été parfaite. La venue inopinée des parents de Yano a enchanté l’ensemble de leurs convives, constitué de proches, qui n’ont pu que savourer la signification de leur présence. L’amour a triomphé sur les valeurs archaïques d’une vieille famille et c’est le plus beau des cadeaux de mariages qu’il aurait pu escompter. Le bonheur éprouvé est total, atteint l’apothéose de la décence. Yano se laisse baigner par ce moment merveilleux, plus souriant et naturel que jamais. La félicité inonde son être dès lors qu’il pose son regard sur le visage si angélique de son époux. Cette réalité le déroute d’autant plus qu’il prend conscience qu’il s’agit de la vérité. Il meurt d’envie de se retrouver seul avec lui, mais se plie de bonnes grâces aux us et coutumes qui sont nécessaires pour célébrer leur mariage. La nuit est tombée depuis bien longtemps et on peut même décerner le soleil à l’horizon qui se réveille après une courte nuit. Les derniers convives finissent par les inviter à prendre la poudre d’escampette pour profiter de leur lune de miel qui commencera dès qu’ils auront quittés ce lieu si idyllique pour fêter une telle union. Aika lui promet que la situation est sous contrôle et qu’elle va s’occuper de tout le reste comme il l’avait été convenu. Cela lui permet d’obtenir le feu vert pour profiter pleinement de son âge, loin de toute cette agitation. Ils s’éclipsent alors sous l’acclamation de leurs invités avant de se rendre dans leur appartement pour récupérer leurs affaires. Yano en profite pour se glisser derrière le dos de son amant pour le prendre dans ses bras, s’enivrer de son odeur. Il dépose un baiser contre son omoplate. « Monsieur Yoon-Wada. Cela sonne particulièrement délicieux, tu ne trouves pas ? » Il murmure contre son oreille qu’il embrasse avec douceur et dévotion. « Mais je ne compte pas le laisser dormir paisiblement. J’ai envie de lui faire l’amour comme lors de notre première fois. Tu crois que c’est possible ? » Il demande en venant parsemer sa nuque de baisers avant de relâcher son emprise pour prendre sa valise, prêt à partir. « Prêt à découvrir notre destination de rêve. Tu vas vouloir y rester à tout jamais. » Il sourit de toute ses dents, sûr que son amant affectionnera cette île déserte au décor paradisiaque et qui sera la leur durant près d’une semaine. De quoi le rendre définitivement fou de joie, n’est-ce pas ?
© Starseed


Dernière édition par Yano Yoon-Wada le Mer 30 Mar - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanosuk couple
avatar
en savoir plus sur moi
Messages : 24
age : 25
Date d'inscription : 02/03/2016

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING Mer 23 Mar - 22:53

Il n’y avait pas besoin d’artifices pour rendre ce mariage magique à ses yeux, il lui suffisait d’observer les traits du visage de son amant, tout comme ses pupilles. Son regard était illuminé, un sourire était figé sur ses lèvres. Comment Ki Suk n’aurait-il pas pu être heureux ? Cela était bien impossible et Ki Suk profitait de ces minutes de bonheur. Il avait autour de son doigt la plus belle des bagues qui unissait leurs deux êtres. Le baiser qu’ils avaient partagé était agréable, transporteur et si tendre, son cœur battait si rapidement dans sa poitrine.  

Pour la première fois en nombreux mois, il avait eu l’opportunité de rencontrer les parents de son bien aimé qui les avait remerciés. Cette scène était particulièrement touchante, son cœur se serrant d’une douce manière. Le père de Yano lui offrait un sourire et une étreinte, lui indiquant qu’ils ne pouvaient pas rater le mariage de leurs fils, qu’importe la décision de leur grand-mère. Des propos qui touchaient tout autant Ki Suk qui sentait son cœur battre à vive allure pendant que le père de Yano lui serrait la main, lui avouant qu’il était ravi qu’il fasse partie de sa famille.  Il respirait de bonheur, n’ayant espéré que cela pour son fils. Ki Suk le remerciait alors dans un magnifique sourire, lui lançant un regard reconnaissant alors qu’ils s’éloignaient déjà pour la table des convives et leurs places respectives.  Ki Suk était amusé et à la fois heureux de voir leurs parents respectifs en train de manger sur la même table, tant leurs cultures et leur principe de vie était différente. Ses parents étaient des artistes, et tout comme lui, avaient l’habitude de montrer chacun de leurs sentiments, ils étaient comme des livres ouverts. Un contraste intéressant qui permettrait sans doute aux deux familles de se rapprocher, de découvrir en même temps à chaque instant un peu de leur monde. Les parents de Ki Suk connaissaient seulement de loin le monde magique et les parents de Yano, ne connaissait pas non plus le monde moldu. Néanmoins, les parents Yoon étaient à l’aise, tout comme les frères de Ki Suk qui chacun s’amusait face à la magie.

La suite du repas se déroula parfaitement, ayant chacun dans leur assiette de quoi se nourrir pour plusieurs jours. Il n’y eut aucun problème particulier, la seule surprise était celle qu’il avait fait à l’ensemble des membres de sa famille, leur annonçant qu’il avait été accepté comme enseignant d’étude des moldus à Wincap. Il eut droit à quelques applaudissements et félicitations de sa famille, ravie de voir enfin le rêve de Ki Suk se réaliser. Il était enseignant et marié à Yano, que pouvait-il espérer de mieux ? Rien du tout ! Ki Suk était heureux et chaque minute qui avait suivi cette annonce avait été parfaite. Ki Suk avait un merveilleux sourire aux lèvres et rien ne semblait pouvoir le faire disparaitre. Ki Suk était l’homme le plus heureux, bien que Yano l’était tout autant. Après tant d’années, ils pourraient enfin vivre comme ils le souhaitaient, sans se cacher, leur amour ayant été accepté et validé par l’ensemble de leurs proches. Rien ne pouvait ébranler cet amour, peu importe les épreuves qui les attendait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: YOON-WADA'S WEDDING

Revenir en haut Aller en bas

YOON-WADA'S WEDDING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LUKA TAYLOR ▬ yoon du jun.
» Wada Kamiko
» Lee Yoon Hyung
» Cholera Hits Dominican Republic Resort Hotel Casa De Campo
» [Event][Tori] - Kamiko Wada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Love Dust :: corbeille :: Yanosuk-